Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres

Arnestil, la suite de la V1. Un cruel tyran à remplacé la reine légitime et fait d'elle sa prisonnière. Depuis, la répression se fait omniprésente et, le peuple commence à regretter son ancienne souveraine. Quelqu'un mettra-t-il fin à cette terreur ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Prison] Cellule d'Itzalina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vlad Tepes Drâculea
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 101
Age du personnage : Bien plus d'une centaine d'année...
Peuple : Elfe noir / Transylvanien
Rang : Imperator, Souverain d'Arnestil
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Château d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: [Prison] Cellule d'Itzalina   Jeu 7 Aoû 2008 - 22:16

[Quelques jours après le sacre de Drâculea..]

A la fin de la cérémonie de sacrement du nouveau Souverain d'Arnestil, la reyne déchue fut emmenée dans sa cellule au fin fond des geôles du Château.

Au plus profond du Château.. recluse des autres cellules, loin de toutes visites susceptibles. Un long couloir humide fortement gardé de deux hommes postés à toutes les grilles chacune fermées à clef se trouvant tous les 30 mètres environ.

Au bout de ce sombre couloir, une porte blindée, également gardée par deux gardes plus un maître des clés, posté dans une salle d'armes à côté, lui seul possédant la clé de la cellule de l'ancienne reyne.

Autant dire que les accès sont strictement restreints. Un "sauvetage" est, de ce fait, pratiquement impossible à envisager. Le nouveau Souverain ayant ordonné une surveillance constante et une sécurité sans faille.

La cellule elle-même est plus grande que les autres (Tepes ayant le sens des convenances, l'ancienne reyne se devait d'avoir la plus grande cellule !). A l'intérieur de la cellule donc, un un banc de pierre servant de couchette mais sur lequel est posé un petit matelas (unique cellule avec tant de confort il faut le préciser !), un petit bureau de bois avec une chaise, si la captive désire écrire ses mémoires ou tenir un journal.., une meurtrière tout de même grillagée qui éclaire faiblement la pièce sombre et humide. Enfin, un pot qui traine dans un coin (ne demandez pas pourquoi faire, la réponse est évidente : oui une époque difficile !).

[...]

Ainsi, comme dit au tout début, l'ancienne Reyne Itzalina "emménagea" de force dans ses "nouveaux appartements" au fin fond du Château d'Arnestil.
Sur ordre de Drâculea, le geôlier de la captive s'assurait de lui donner à manger trois fois par jour, de l'eau "pure", de nettoyer régulièrement la couverture du matelas et de lui fournir un bout de parchemin, de l'encre et une pestite bougie si elle désirait écrire (ses courriers, s'il y en avait, étaient tous contrôlés et lus bien évidement).

Mais l'état de santé encore critique d'Itzalina à cause de son duel avec Vlad, ne lui permettait pas de se lever et de faire le moindre effort encore.

Tous les jours, le cruel souverain rendait visite à Itzalina pour s'assurer de sa "vitalité". Lors de ces visites, il désirait être seul avec elle.

Contrairement aux habitudes de l'Empereur, qui était de ne laisser aucun survivant parmi ses prisonniers, il fit une exception avec la semi-elfe qui pourrait lui être utile un jour. Il se surprit même à avoir la "générosité" de la guérir petit à petit avec ses dons de guérisseur-Artiseur.

Itzalina ne pouvait recevoir la visite de personne, hormis l'Imperator mesme ou son geôlier qui ne devait en aucun cas s'attarder dans la cellule ou entamer une discussion avec la prisonnière, faits et gestes surveillés par les gardes à l'entrée de la cellule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: [Prison] Cellule d'Itzalina   Ven 8 Aoû 2008 - 10:35

Après le couronnement, Itzalina fut amenée dans ses propres geôles où on la logea dans une cellule humide et malodorante qui était régulièrement visitée par de magnifiques rats au poil brillant de santé et au surpoids évident…

On la coucha alors sur un matelas humide duquel, trop affaiblie, elle ne parvenait même pas à se lever…
Pourtant, ce ne fut pas faute d’avoir essayé. Mais, à peine la jeune femme tentait-elle ne serait-ce que de s’asseoir que la tête lui tournait et que les vertiges la clouaient de nouveau à son matelas.

Elle avait cru mourir au combat mais Tepes l’avait arrachée des doux bras de la mort pour l’humilier en public en la soignant et en l’obligeant à assister à son couronnement en tant que nouveau maître d’Arnestil.
Elle avait ensuite espéré que le transylvanien la ferait exécuter comme tout bon souverain vaincu mais, apparemment, cela n’était pas non plus à l'ordre du jour…
La reine déchue s'était donc retrouvée dans un cachot mal éclairé où elle avait pour seule compagnie des gardes qui ne lui répondait même pas lorsqu’elle leur parlait, un maître des clefs tout aussi muet, des rats bien nourris et quelques punaises dans son matelas…

Par son vif, elle sentait la vitalité des gardes, des animaux qui courraient sur les dalles humides de la prison et, ce qui restait des flammes de vies des autres prisonnier.
Elle sentait à peine ses derniers qui n’étaient pour elle que des spectres dont il ne restait presque plus rien. Ils semblaient ne ressentir plus aucune émotion et simplement attendre que le froid de la mort s’immisce en eux et les libères.
Et Itza savait qu’elle serait bientôt comme eux. Et cette idée la faisait frémir bien plus que le froid et l’humidité de sa cellule.

Alors, elle décida d’accélérer les choses et, si elle avait mangé ses plats le premier jour en espérant qu’ils seraient empoisonnés, elle ne toucha par la suite plus à la nourriture qu’on lui apporta.
Avec un peu de chance, la mort viendrait la saluer plus tôt que les autres…
Elle mourrait alors en cellule comme les plus vils criminels du royaume.
L’idée ne lui plaisait guère mais, la jeune semi elfe avait tout perdu et, elle qui avait toujours été claustrophobe se sentait comme écrasée par les murs de sa cellule.
Elle avait de plus perdu tout lien avec son compagnon de vif et refusait de tendre son vif à sa recherche car, entre eux se trouvaient les autres prisonniers et, elle ne supportait pas le contact avec ses êtres presque sans vie.

Le premier jour passa ainsi, et la reine déchue se referma sur elle même, tentant d'ignorer les information que lui apportaient son vif, se roulant en boule comme un animal malade...
Elle n'avait pas bougé quand Vlad Tepes Draculea vint la visiter pour la première fois, le lendemain du couronnement.
Le voyant entrer, elle lui avait résolument tourné le dos en soupirant :

"Que voulez-vous encore Tepes ? Allez donc profiter de mon trône et laissez moi en paix, je préfère mille fois la compagnie des punaises de mon matelas et des rats de la prison que la votre "

Et la semi elfe s’était tue, attendant qu’il parte.
Mais, il était resté et l’avait soignée, encore une fois.
Et ce qui restait de sa blessure au thorax n’avait plus été qu’une cicatrice violacée sous les vêtements de lin dont on l’avait vêtue…

Il était revenu plusieurs fois comme cela, rallongeant par ses soins la vie de la reine déchue. Guérissant les blessures qu’il lui avait infligées et empêchant la fièvre de s’emparer de la jeune femme.
Mais, elle s’affaiblissait et maigrissait, refusant toujours de s’alimenter, attendant… La fin et haïssant chaque jour un peu plus l'homme qui était responsable de sa situation...

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci


Dernière édition par Itzalina le Lun 1 Sep 2008 - 13:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Vlad Tepes Drâculea
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 101
Age du personnage : Bien plus d'une centaine d'année...
Peuple : Elfe noir / Transylvanien
Rang : Imperator, Souverain d'Arnestil
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Château d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: [Prison] Cellule d'Itzalina   Ven 8 Aoû 2008 - 15:35

Des bruits de crissements de grilles se fit entendre, les pas déterminés de l'Empereur résonnèrent dans le long couloir qui conduisait à la cellule de l'ancienne Reyne d'Arnestil.

Les Gardes présentèrent respectueusement les armes devant leur souverain puis le maître des Clefs se pressa d'ouvrir la lourde porte de la cellule de la captive, devant le regard noir de Tepes qui se tenait d'une posture habituelle, droite et noble. Les mains croisées dans le dos, relevant légèrement sa magnifique cape impériale brodée d'or afin de ne pas la laisser trainer sur le sol visqueux et poussiéreux.

Un bruit strident indiqua que la porte s'ouvrit enfin.
La silhouette de l'Elfe noir apparut dans la sombre pièce humide. Le geôlier arriva avec bougie en main mais il fut stoppé net par le regard noir de Vlad.


Non. Je désire rester seul avec la prisonnière. Sortez !

La porte se referma lourdement derrière lui. Ainsi il décida de rester seul avec l'ancienne reyne dans la sombre cellule. Ses yeux rouges sangs reluisirent légèrement dans l'ombre.

L'Imperator resta sur place sans bouger, fixant sa prisonnière sur son matelas. D'une voix calme et rauque, il prit la parole :


Bonjour Itzalina.
Je constate que vous vous remettez de vostre vilaine blessure. Mais j'ai ouïe dire que vous refusiez de vous nourrir. Pourtant je ne vous donne point de la nourriture digne de prisonnier. Le ragoût de chevreuil n'est-il point à vostre goût ?


Il esquissa un léger sourire en coin et s'avanca légèrement vers la lueur de la meurtrière, ses bottes résonnant sur les pavés, écrasant parfois de petits insectes qui passaient par là au mauvais moment..

Savez-vous Itzalina, que le suicide est un vilain péché ? Celui-ci vous condamne à l'Enfer pour l'éternité. Les suicidés ont la tête tranchée avant l'enterrement de leurs corps.

La faible luminosité fit ressortir les cheveux d'un blanc "pur" du Souverain.

Revenez à la raison Itzalina. Quelle image donneriez-vous d'une reyne ?

Un sourire sadique s'afficha sur son visage.

Et puis.. je ne vois point l'utilité de garder vostre matou en vie si vous ne l'êstes plus. Ainsi, si vous décidez de continuer vostre "grève de la faim", alors j'ordonnerais à ce que l'on arrête de nourrir vostre animal de Vif également.

Un lourd silence s'installa durant quelques secondes.

Ne dit-on point des Vifiers et de leurs animaux qu'ils sont liés à la vie, à la mort ? ...

Remarquez, je n'ai aucun sentiment de compassion envers les êtres quelque soit l'appartenance de leurs races.. Un bien bel avantage dans ma posture.


Vlad détacha lentement sa cape de ses épaules et la posa doucement sur le siège en bois.


A présent, vérifions comme d'habitude la cicatrisation de vostre blessure. Redressez-vous et soulevez légèrement vostre chemisier je vous prie Itzalina. Lui dit-il en l'invitant d'un petit geste de la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: [Prison] Cellule d'Itzalina   Ven 8 Aoû 2008 - 16:53

Alors qu'elle était toujours étendue sur son matelas et que son repas refroidissait sur le sol, Itza pu une fois de plus entendre les pas de Vlad Tepe Draculea résonner sur les dalles de la prison...

Comme à son habitude, l'impérator chassa les gardes et le porteur de clef puis s'adressa à elle sur un ton convenu qui dans la condition où se trouvait la reine déchue sonnait faux.
Elle lui répondit :

"Le ragoût de chevreuil est tout à fait à mon goût. C’est cet endroit qui ne l’est pas messire imperator." (elle avait appuyé ce dernier mot d'une manière ironique qui ne laissait aucun doute sur ses sentiments vis à vis de l'elfe noir)

"Mais bon, je suppose que quelqu’un comme vous ne peut imaginer la pénibilité de ses lieux pour une vifière.
Et puis qui sais, peut-être que contrairement à moi, il vous plairait de sentir chaque jour des vies s’éteindre autour de vous et d’entendre gémir les autres prisonniers à longueur de nuit et de journée tandis que les rats courent sur les dalles et volent leur nourriture…
Sans parler de ces murs qui me rendent folle…
A moins qu'au contraire vous n'en soyez parfaitement conscient et que vous jouissiez de ma situation...

Peu m’importent les enfers, je n’y crois pas. J’ai servi mes dieux de mon mieux et ils m'ont abandonné alors, qu’importe maintenant, je n’aspire qu’à quitter cet endroit qui me rend folle et puisque vous refusez de mettre fin à mes jours, que ce soit par intérêt ou par pure cruauté, je m’en chargerai moi-même…

Quand à mon image de reine, je trouve que vous vous êtes déjà fort bien chargé de la démolir… Admirez donc mes nouveaux appartements. Sombres et humides à souhait. Un cloporte n’aurait pas souhaité mieux…"

Si ces paroles avaient été dites avec une certaine fierté bien que la voix de la reine fut affaiblie, le ton de cette dernière changea immédiatement lorsque Tepes menaça son compagnon.
Inquiète, elle tenta pourtant de prendre la tangente.

"Et qui me dit que vous n’avez pas déjà suprimé mon compagnon ?
Je ne parviens plus à communiquer avec lui… Qui me dit que vous ne l’avez pas tout simplement fait tuer comme, je n’en doute pas, vous avez dû faire exécuter mes hommes… "

Enfin, Vlad comme à son habitude demanda à voir les blessures de la reine déchue et, comme à son habitude, Itzalina n’obéît pas et, puisqu’elle ne pouvait le repousser attendit qu’il se charge lui-même de lui remonter sa chemise.

Et la langue toujours aussi acérée, elle lui lança, moqueuse : "Occupez-vous aussi de ma mâchoire et de ma cuisse tant que vous y êtes. Pour ce que cela changera… Et, ce sera avec le plus grand plaisir que je vous regarderai vous fatiguer pour rien"

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci


Dernière édition par Itzalina le Lun 1 Sep 2008 - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Vlad Tepes Drâculea
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 101
Age du personnage : Bien plus d'une centaine d'année...
Peuple : Elfe noir / Transylvanien
Rang : Imperator, Souverain d'Arnestil
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Château d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: [Prison] Cellule d'Itzalina   Ven 8 Aoû 2008 - 17:42

Itzalina avait toujours la langue bien pendue, trop au goût de Tepes qui fronça légèrement les sourcils en l'écoutant.

Vostre fierté vous jouera des tours, comme elle a joué à vos généraux qui se font décapités à l'heure où je vous parle.

Un sourire diabolique s'afficha sur son visage.

Vous apprendrez vite à changer de ton avec moi pestite reyne déchue. La Loi du plus fort, vous devez la respecter. Telles sont les Lois de la nature et des Souverains du monde connu.
Tant que vous jouerez vostre rôle de prisonnière révoltée, la plupart de vostre peuple suivront vostre exemple et se feront massacrés par vostre faute. Ce matin 5 de vos compatriotes ont été empalés dans une rue publique car ils ont tenté une attaque sur mes soldats. Continuez, Itzalina, continuez donc et Arnestil ne sera plus qu'un bain de sang.


Ses yeux sangs brillèrent un peu plus. Il porta sa main à son menton et fit mine de réfléchir.


Hum.. et puis vous avez certainement raison.. finalement à quoi me seriez vous utile ? Vous n'êstes après-tout qu'une bouche de plus à nourrir avec vostre compagnon de vif.
Et puis vostre mort devrait calmer l'ardeur de vostre peuple..


Il se tourna légèrement et récupéra sa cape qu'il revêtit lentement.

Vous avez eu grand tord de rejeter ainsi le peu de bonté que j'ai manifesté à vostre égard Itzalina.

Il se tut et se dirigea vers la porte où Il frappa deux grands coups.


Dos tourné, il détourna légèrement la tête vers la droite.

Puisque vous avez pris vostre décision Itzalina, alors je la respecterais. Demain matin vous serez exécutée aux premières lueurs du soleil. Savourez donc vostre dernier plat. Vostre compagnon n'aura point cette chance puisque je vais de ce pas ordonner son exécution sur le champs. Si vous avez froid cette nuit, alors je vous ferais apporter sa fourure en guise de couverture..

Il lança un rire franc et machiavélique puis s'apprêta à sortir.

Wiedersehen, kleine Königin... murmura-t-il dans sa langue natale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: [Prison] Cellule d'Itzalina   Ven 8 Aoû 2008 - 18:12

Alors que Vlad passait la porte, Itza le retint d'un cri...

Elle ne pouvait entrainer son compagnon dans sa chute. Il n'était pas un animal de compagnie sur lequel elle avait droit de vie ou de mort. Il était libre de choisir lui même de son destin et, pourtant, il était resté à ses côtés du début à la fin.

Itza connaissait son compagnon comme son propre frère te le traitait comme tel.
Qui aurait voulu être responsable de la mort de son petit frère?
De plus et, elle savait à quel point il aimait la vie…
Et, la seule idée que Vlad lui fasse amener la fourrure du malheureux animal une fois qu'il l'aurait fait exécuter fit blêmir d'horreur la jeune femme.
Non, elle ne le supporterait pas... Cela achèverait de la rendre folle.
Mais, devrait-elle devenir le pantin de Vlad pour qu'il laisse ceux qu'elle aimait en paix?

Peu après avoir appelé celui qui la maintenait prisonnière, elle hésitait encore.
Finalement, elle lança:

"Vous savez comme moi que me faire exécuter ne fera qu’exciter davantage le peuple en faisant de moi une martyr… Est-ce celà que vous voulez? Si ce n'est pas le cas, que se passerait-il si je devenais plus… Docile ?"

Il était évident que ce dernier mot la hérissait mais, pourtant elle continua :

Que se passerait-il pour moi, mon compagnon et mes fidèles si je me montrais plus coopérative avec vous?

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci


Dernière édition par Itzalina le Mar 14 Oct 2008 - 5:43, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Vlad Tepes Drâculea
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 101
Age du personnage : Bien plus d'une centaine d'année...
Peuple : Elfe noir / Transylvanien
Rang : Imperator, Souverain d'Arnestil
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Château d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: [Prison] Cellule d'Itzalina   Ven 8 Aoû 2008 - 19:26

L'Empereur s'arrêta net lorsqu'il entendit Itzalina se résigner à prendre la voie de la docilité.

Toujours dos tourné à la jeune captive, il afficha un sourire satisfait, une nouvelle victoire à son actif sur la reyne déchue.
Il faut dire qu'il avait les arguments convaincant pour faire plier un vifier, surtout lorsque l'on menace son compagnon de Vif.

Il reprit un air grave et se retourna vers sa prisonnière.


Qu'importe si vostre peuple décide de se révolter ou de se ranger à mes côtés. Vous savez que je n'ai aucun scrupule et que s'il le faut je ferais empaler chaque Citoyen Arnestilien et je n'hésiterais point à faire tailler chaque arbre de ce Royaume pour avoir un bon nombre de pieux suffisant..

Son regard se fit plus froid et dur qu'auparavant.

Je constate que la raison vous est soudainement revenue. Si vous vous montrez..hum.. plus coopérative dirais-je, alors je consentirais à laisser une pestite chance à vos proches de rester en vie...

Il la fixa sans relâche et s'appuya sur ses derniers mots :

Vostre vie et celles de vos proches sont enstre vos mains Itzalina. Faîstes le bon choix en vostre âme et conscience..

Il tourna les talons et sortit de la cellule faisant signe au geôlier de refermer la lourde porte à clef.

Dans les couloirs, un soldat l'escorta jusqu'à l'entrée des geôles.

- Sire, que doit-on faire du Lynx ? Doit-on mettre fin à sa vie ?

Non. Laissez-le tranquille pour cette nuit mais dîtes au bourreau de bien aiguiser sa hache. Selon les prochaines paroles de sa maîtresse, le soleil pourrait se lever rouge demain matin..

Vlad congédia le soldat et se dirigea vers la cellule de l'autre humaine capturée, dénommée Cassandre d'Allambré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: [Prison] Cellule d'Itzalina   Ven 8 Aoû 2008 - 22:04

Oui... Je le sais bien... Il semblerait que votre réputation ne soit pas exagérée.Murmura-elle, amère à la première tirade de Vlad.
A cet instant, toute ironie, toute révolte avait déjà disparu de sa voix: Elle se contentait de constater une réalité...

Puis il partit, non sans l’avoir encore menacé et, elle se tut, rendue muette par le départ de l'imperator mais, surtout la décision qu’elle venait de prendre, espérant de tout cœur que cette dernière ne serait pas parfaitement inutile…
Pouvait-elle réellement croire les paroles du nouveau souverain d’Arnestil ?

De toutes les façons, elle n'avait pas le choix. Alors, bien qu'encore faible, elle saisit l'assiette à sa portée et commença à manger...
Ce n'était pas mauvais et tandis qu'elle avalait la viande, Itzalina se demandait pourquoi Vlad Tepes Draculea se comportait ainsi avec elle. A la fois cruel mais tout en la traitant bien mieux qu'il ne traitait habituellement ceux qui n'avaient su lui résister...
Quelle idée avait-il donc en tête? Peut-êtra avait-il besoin d'un pantin justement.
Un être soumis sur lequel il pourrait s'appuyer si ces plans se voyaient un jour contrariés par les Arnestilliens...

Elle soupira en s’allongeant de nouveau, se fermant autant que possible aux autres êtes vivant de la prison, tentant d’oublier les murs qui parfois semblaient vouloir l’étouffer, persuadée que cette situation finirait par la rendre folle…
Comme elle n’avait rien d’autre à faire, elle s’endormit alors, espérant de tout cœur que l’imperator respecterait sa parole si elle se « tenait bien ».
Mais aussi, bien qu’elle se douta que ce second espoir fut vain, quitter au plus vite ces lieux lugubres et retrouver son compagnon…

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci


Dernière édition par Itzalina le Lun 1 Sep 2008 - 13:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Vlad Tepes Drâculea
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 101
Age du personnage : Bien plus d'une centaine d'année...
Peuple : Elfe noir / Transylvanien
Rang : Imperator, Souverain d'Arnestil
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Château d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: [Prison] Cellule d'Itzalina   Dim 10 Aoû 2008 - 11:28

Des bruits de grilles qui s'ouvrent et de mouvement de clefs.
Un déclic provenant de la serrure de la lourde porte de la cellule d'Itzalina se fit entendre et celle-ci s'ouvrit, le soldat restant dehors et invitant la captive à sortir et retrouver la lumière.


Suivez-moi, son Altesse l'Imperator veut vous voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: [Prison] Cellule d'Itzalina   Mar 12 Aoû 2008 - 13:57

Itzalina fut réveillée ce
matin là par le grincement de la porte de sa cellule.
S'attendant une fois de plus à
voir apparaître Vlad Tepes Draculea sur le seuil, elle respira
un grand coup, décidée à se montrer coopérative
bien que cette idée à elle seule la hérisse.
Elle ne s'était jamais inclinée
devant personne et, l'idée de devoir le faire pour la première
fois devant un individu aussi détestable à ses yeux que Tepes lui
déplaisait au plus haut point.

Pourtant, ce ne fut pas la silhouette
de l'impérator qui se dessina devant les lumière des
torches ce jour là mais un banal garde qui annonça à
la reine déchue que le nouveau maitre d'Arnestil désirait
la voir...
Serrant les dents en entendant le « son
altesse » qui a présent désignait le
transylvanien et non elle, Itzalina obéit sans dire un mot.

Elle se leva donc du matelas humide qui
lui servait à présent de lit avec une une raideur qui
aurait aussi bien pu être due à sa fierté blessé
qu'aux séquelles de ses blessures physiques ou même à
l'humidité de la cellule.
S'époussetant, elle rejoignit l'homme d'arme qui se
tenait à la porte.

Là, se tenant droite, les yeux clignant
dans la lumière des torches, elle déclara simplement :
"Je vous suis"

Et, fidèle à sa promesse, la reine déchue se montra des plus docile, ne faisant pas le moindre mouvement lorsque le garde lui lia les poignet et la poussa devant lui dans le couloir qui menait vers les lieux d'habitation du château.
L'homme prit alors deux autres gardes avec lui et sans ajouter une seule parole, ils escortèrent tous trois la reine déchue en directions de la salle du trône.

Arrow Antichambre de la salle du trône

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci


Dernière édition par Itzalina le Lun 1 Sep 2008 - 13:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Hexxal
Absent (e)
Absent (e)
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 29
Age du personnage : 248 ans
Peuple : Humain
Rang : Prophète du Mal
Date d'inscription : 15/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : (lieu ou se trouve habituellement votre perso)
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: [Prison] Cellule d'Itzalina   Sam 23 Aoû 2008 - 19:33

Biacles avait tué sans bruit les deux gardes qui l'accompagnaient, chacun ayant un piquet d'escalade planté à travers la gorge. Ç'avait été facile, il les avait tué exactement au même instant, à l'angle d'un couloir. La drogue commençait à le faire délirer, et déjà qu'il ne connaissait ni la peur ni la douleur, à présent il était même dans l'incapacité de pleinement les ressentir. Son corps était devenu une arme hautement efficiente... Ses yeux étaient maintenant verts sur noir, le blanc des yeux ayant disparuent dans l'encre sanguin.

Hexxal lui avait fait remémorer toutes l'architecture du château, avait fait faire des doubles de chaque serrure. Ça avait été relativement facile à faire, compte tenu de l'immense savoir emmagasiné par le sombre Seigneur. Biacles utilisa ses longs ongles pour déchirer les coutûres qui longeaient sa cuisses, plongea la main dans sa plaie et en sortit... une longue dague effilée, dans un étui noire de jais. Il voyait la blessure béante, le sang goutter sur le sol, et pourtant il ne sentait rien. Il était devenu l'instrument de la mort.

Il savait parfaitement où il était dans le palais, tout près de la cellule d'Itzalina... Enfin. Ses informations sur les rondes de gardes toutefois n'étaient pas à jour. Elles changeaient trop vite. Alors Biacles fit vite pour récupérer l'épée des deux gardes.
"Voilà la partie la plus délicate", se dit-il, et il avait du mal à garder son calme. Un oeil avertit aurait pu remarquer des tics subtils sur ses doigts et dans son regard. D'ailleurs, la couleur de ses yeux n'évoquait pas trop la confiance...

Les soldats l'apperçurent alors, et n'eurent pas le temps de pousser un cri. Biacles maniait les deux épées sans mal, la drogue lui conférant une force surnaturelle. Il coupa les deux têtes, et plus loin les soldats se mirent à hurler leur colère et leur stupéfaction. Mais Biacles fit glisser une clé dans la serrure, et laissa les deux prochains venir à lui alors qu'il refermait la grille. Un fou rire dément monta en lui, d'un geste rapide il passa sous les coups des gardes et leur coupa chacun une jambe. "Je n'ai pas de temps à perdre, je dois me rendre.. à Elle".

Massacrant avec aise les gardes sur son passage, l'hexxalté arriva enfin à le dernière section ; déjà d'autres arrivaient, ayant trouvés les cadavres de leurs compagnons. Rapidement, il se ferait couper toute voie de sortie... "C'est sans importance", pensa-t-il. "Je suis déjà mort, je suis la Main de la Mort..."

Mais un malaise l'arrêta soudain, et une épée lacéra son épaule pendant cette seconde d'hésitation. "Et si..."
Biacles éventra le garde, mais laissa tomber ses épées quand le second arriva. Un pic d'escalade se planta dans l'épaule du soldat, le clouant au mur. Le clou fut violemment enfoncé par un coup du petit maillet que transporait l'assassin, arrachant un cri de douleur à l'homme en arme. À présent, il était cloué au mur. Biacles fut direct ;
- La reyne déchue se trouve-t-elle toujours dans cette cellule ?
Le garde baragouina un non, et Biacles se mit à trembler d'effroi. Comment... comment la main de la mort avait-elle put rater ainsi sa cible ! À présent, une quinzaine de gardes devaient l'attendre à la sortie du couloir, près à l'accueillir avec des lances et de la stratégie. Il venait de se jeter dans la gueule du loup... Biacles dégaina doucement la lame noire et empoisonnée hors de son fourreau, l'observa quelques secondes. "Extraits de Vercrotale"... Il caressa le visage du garde avec la lame, le regarda se convulser une minute durant avant de mourir, et rester muet.

Dans 2 heures, la drogue aurait mit fin à ses jours de manière fortement pénible. Cette lame empoisonnée en fin de compte ne lui aurait pas servie à grand chose... Biacles soupira et posa sa main sur sa poitrine. Son coeur lui martelait la poitrine et semblait déterminé à lui briser la cage thoracique. "Ma toute dernière chance", se dit-il, c'est d'appâter une cible valable...

Il replaça sa dague dans la blessure à sa cuisse, la recousu, et claudiqua vers la sortie du couloir, les mains en l'air en signe de rédition.
- Je demande à m'entretenir avec votre maître ! lança t-il.
Et les gardes se ruèrent sur lui pour le couvrir de coups.
Frappé de toutes parts et visage contre le sol, Biacles gloussa intérieurement. "Quel martyr je fais... Ils ne m'ont pas tués... Cela veut dire que j'aurai mon audience."

_________________
~ Sachez que chaque vie n'est qu'une mort en gestation. Ne craignez pas la mort mais donnez-la ! Et surtout soyez fiers d'être les messagers de la peste qui d'ors-et-déjà ronge le monde [...]
Mantra du Culte de la Mort tel que récité par Hexxal, Archiprêtre et Père de tous les maux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Prison] Cellule d'Itzalina   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Prison] Cellule d'Itzalina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Un juge américain accuse six Haïtiens
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison
» Moussa Kaka toujours en prison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres :: Parties RP :: Château d'Arnestil (RP) :: Autres salles (bibliothéque, prisons...)-
Sauter vers: