Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres

Arnestil, la suite de la V1. Un cruel tyran à remplacé la reine légitime et fait d'elle sa prisonnière. Depuis, la répression se fait omniprésente et, le peuple commence à regretter son ancienne souveraine. Quelqu'un mettra-t-il fin à cette terreur ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hameau "Sentier de Pierre"

Aller en bas 
AuteurMessage
Waïtaro
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 27
Age du personnage : 19 ans
Peuple : Humain
Rang : Héraut d'ambre
Date d'inscription : 18/08/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Hameau "Sentier de Pierre"   Mer 20 Aoû 2008 - 11:15

Idea Début de l'aventure

Waïtaro avait fait plusieurs jours de marche depuis le monastère.
Père Fratus lui manquait beaucoup mais il se devait d'accomplir sa mission au nom de Sirius.

A quoi penses-tu jeune héraut ?

La voix de Tarclès le tira de sa torpeur.

A rien, ne t'inquiètes pas...

Il soupira.

Quel est l'ordre du jour ?

Il faut neutraliser un fidèle de la mort qui arrache le coeur d'innocents...

Hmm...je vois, encore un imprudent de son espèce.

Il se trouve dans ce hameau, à toi de le coincer.

Tant mieux, j'ai toujours détesté savoir exactement où se trouvait mes victimes.

Waïtaro s'élança. Il vit de part et d'autres de son chemin des corps mutilés dont on avait arraché le coeur et dont le sang coulait en masse jusqu'à coaguler totalement.
Tout à coup, il entendit un bruit de succion, un hurlement étouffé et un PLAF ! sec.
Une nouvelle personne venait d'être la victime de ce fou.

Waïtaro retrouva le cadavre en question guère plus présentable que les autres. Le fidèle de la mort devait être passé par là. On entendait même sa respiration pénible et saccadée.

Hum...tu devrais sortir ton "Tachiku", je le sens tout proche.

A ton service !

Alors soudain, apparut une silhouette encapuchonnée avec un habit grisâtre déchiqueté maculé de sang humain.

Tarclès ? Je crois que j'ai trouvé notre "homme".

L'homme, s'il on pouvait appeler ça un homme, qui courait en tout sens à la recherche de coeurs humains probablement, s'aperçut alors de la présence de Waïtaro.

GNIAAAAARRK ! Enfin un véritable adversaire, son coeur doit être délicieux ! GNNNIAAAAHAHAHAHA !

Et toi mon vieux ton coeur va bientôt s'arrêter de battre...

NIAAAHAHARK ! Je vais dévorer ton coeur, misérable humain !!!

Et il s'élança vers Waïtaro à toutes jambes, bavant comme quelqu'un qui n'aurait pas mangé depuis des mois devant un succulent plat.
Waïtaro, ne se laissant pas intimider, esquiva sa charge d'un bond.

HAHAHA ! Ce n'est pas avec une telle feinte que tu m'arrêteras ! Tes congénères sont tous morts après avoir voulu s'opposer à moi !

Et il revint à la charge.

Waïtaro, il ne vaut pas la peine de gaspiller ton énergie !

Je sais, je sais ! Mais j'ai quand même envie de m'amuser un peu avec ce nigaud !

Le fidèle de la mort, dans sa charge brandit sa main aux doigts crochus, prêt à arracher le coeur de son adversaire quand soudain...

AAAAARRR ! Qu'est-ce qui m'arrive ? Je...je me sens...

Du calme, cher adversaire, as-tu choisi contre lequel de nous tous tu veux te battre ?

Ahhhhhh ! C'est...c'est impossible !!!

En effet devant le fidèle de la mort se tenaient une foule de milliards de Waïtaro ! Il se prit la tête dans les mains en hurlant de terreur.

Alors, une ombre apparut devant lui. Il n'eut pas le temps de lever la tête qu'une lance transperça son coeur. Il hurla, et puis plus rien.

Il ouvrit à nouveau les yeux, il était vivant. Mais soudain, apparut encore Waïtaro qui le transperça une nouvelle fois. Un hurlement, puis plus rien.

Il rouvrit encore une fois les yeux, et Waïtaro arrivait encore et lui transperçait le coeur. Ce cycle était infini, une torture infinie.

Alors lors de la trentième fois il ouvrit les yeux et regarda autour de lui, et eut une vision d'horreur.

Des centaines de double de lui-même étaient là. Vingt-neuf d'entre eux étaient au sol, baignant dans leur sang. Les autres attendaient l'heure où ils devraient subir la torture.

Alors un hurlement de terreur retentit, tout disparut et il se retrouva au même endroit, dans le hameau "Sentier de Pierre" et Waïtaro en face de lui.

Pour tous les coeurs innocents que tu as arrachés, tu as payé...

N...non...pi...tié...

Il tomba à genoux, affaibli par les innombrables transperçage de coeur qui pourtant n'étaient qu'une illusion.

C...ce...n'ét...ait...qu'...une...illusion...co...com...ment...ai-je p...pu...ress...sentir...d...de...la...d...douleur ?

La souffrance que tu as subie n'était que dans ton esprit, mais elle était bien réelle.

Ca...n'...n'a...d...donc...jamais...existé ?

Pour moi non, pour toi si, à toi de voir si c'était vrai ou non.

N...ne...me...tue...p...pas ! P...pitié...!

Pas de pitié pour les horreurs de ton espèce !

Waïtaro saisit "Tachiku no Sirius" et la brandit vers son adversaire. La chaîne s'échappa et conduit la lance jusqu'au véritable coeur du fidèle de la mort.

Celui-ci suffoqua, et sa dernière pensée fut :

Coeurs...des coeurs...pour...sur...vivre...

Et il s'écroula, définitivement mort.

Arrow Orée de la forêt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hameau "Sentier de Pierre"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres :: Parties RP :: Les terres d'Arnestil (RP) :: Villes et villages-
Sauter vers: