Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres

Arnestil, la suite de la V1. Un cruel tyran à remplacé la reine légitime et fait d'elle sa prisonnière. Depuis, la répression se fait omniprésente et, le peuple commence à regretter son ancienne souveraine. Quelqu'un mettra-t-il fin à cette terreur ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jardins

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sylvius
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 27
Age du personnage : inconnu
Peuple : Elfe noir
Rang : Génèral dévoué de Vlad Tepes Draculea
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Salle du trone
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Jardins   Dim 31 Aoû 2008 - 16:57

Décidément, rien n'allait comme il l'avait prévu, il y a de cela des années, seul son devoir comptait. Il était ce pourquoi on l’avait formé, un elfe noir des plus redoutable, et jusque là, une seule personne le mettait en échec en combat, l’empereur lui-même. Pourtant, élevé dans l’art de la guerre et la dureté des combats, cela n’avait pas effacé sa véritable psychologie. Après tout, il ne respirait que grâce à un exploit, il n’était pas né comme tant d’autres, dur comme la pierre avec un esprit métallique et froid. Son physique en témoignait, sa physionomie ne rappelait nullement qu’il était un guerrier. Malgré tout cela, il préférait appliquer les enseignements durs et rigoureux qu’il avait suivi, cela lui évitait de déraper. Aujourd’hui tout changeait, le destin le mettait à nouveau à l’épreuve, lui offrant la possibilité de se prouver qu’il était fort et digne de ses parents, ou celle de s’ouvrir une seconde voix, plus sombre, sinueuse et plus dangereuse. Celle du double jeu et de l’hypocrisie, cette voix, il la redoutait à juste titre, elle pouvait lui faire gagner plus ou au contraire lui faire tout perdre. La seule réponse qu’il fit à la marquise fut brève, résonante d’une neutralité douteuse.


Rejoignez vos quartiers.


Il partit presque aussitôt, la laissant seule dans ses émotions. Lui aussi s’en allait seul de son côté, perdu dans ses réflexions. Et malgré les pleures de la jeune femme, il ne se retourna pas, marchant avec droiture militaire, il préférait tout ignorer, faire comme si rien ne s’était passé. L’heure n’était pas encore à la réflexion, il lui fallait toute sa concentration pour assurer ses responsabilités du moment. Il se dirigea donc au corps de garde, rejoindre sa troupe pour l’inspection qu’il devait réaliser.



Arrow Corps de garde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonny
Illusionniste
Illusionniste
avatar

Nombre de messages : 25
Age du personnage : 23
Peuple : Humain
Rang : Voleur talentueux
Date d'inscription : 03/11/2008

Feuille de personnage
Localisation : En ville
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Jardins   Mer 17 Déc 2008 - 20:58

Exclamation Quartier déserté




Accompagnée de la jeune femme qui les suivit sans faire d’histoire à la vue du poids du nombre qui jouait en sa défaveur, il empruntèrent avec la plus grande prudence l’étroit chemin bordé de buissons épais et d’herbe haute, le tout faisant un rendu assez broussailleux et malfamé. Le silence était
complet du moins si l’on les bruissements de feuilles, ils étaient encore assez éloignés de l’entrée si convoitée qu’ils pouvait se permettre ce léger luxe du bruit. Mais il ne dura pas très longtemps, Sonny leva son poing d’un geste brusque et toute l’équipe s’arrêta net sur place et s’agenouilla. Seule la jeune femme eut un temps de réaction plus long dû à son ignorance de ce signe imprévu. D’une voie basse et calme, Sonny Kestral donna les dernières recommandations avant l’action.



On se divise en deux, Hyls et vous deux prenez le côté droit du chemin, moi, Jack et Peter on prend le côté gauche, quant à vous, pointant la jeune femme du doigt, suivez-moi sans bruit avec assez de distance. Rappelez vous, on aura tout juste le temps d’abattre la garde que l’on devra neutraliser celle restante.


Ayant fini de parler, il sortit sa paire de dague, chacun se prépara en ayant son arme prête, leurs vêtements se fondaient parfaitement avec l’environnement d’un vert passé, Sonny rabattit entièrement sa capuche, révélant un miroir en forme de coque faisant office de masque, à la surface totalement lisse. La bande scindée alors en deux sur les bords du chemin tortueux, acheva d’atteindre l’entrée.


Alors qu’ils se tenaient tous prêt, Kestral fit un nouveau signe de main, et le binôme de garde qui se trouvait à l’entrée du portail fut surpris et mourut en silence. La végétation dense ayant cachée l’attaque, la sentinelle en haut du mur n’eut pas le temps de vérifier quoique soit que déjà Hyls la supprimait. Au même moment, le second binôme qui se trouvait du côté intérieur fut lui aussi défait rapidement par le reste du groupe d’Hyls. Le résultat sembla évident alors, la voix était ouverte, mais la partie n’était pas encore gagnée. Les remues ménages des petites révoltes avaient alarmé les troupes de Vlad Tepes qui avaient fait renforcer la garde, mais le gros de ses troupes étaient en ville. C’était l’instant idéal, les miliciens arnestiliens qui s’occupaient de cette partie du château ne se relevaient que dans quelques heures, ce qui laissait tout juste le temps de remplir la seconde phase du plan. Et alors que Sonny essuyait ses dagues, déjà deux de ses hommes était en uniforme de miliciens. Tout devrait bien se passer. Normalement…




Arrow Antichambre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelethia
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 27
Peuple : Transylvanienne
Rang : Aristocrate
Date d'inscription : 21/12/2008

Feuille de personnage
Localisation : Remparts
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Jardins   Lun 22 Déc 2008 - 19:46

Exclamation Appartements de Kelethia Varaspella



En chemin, elle croisa un groupe de milicien, elle préféra les ignorer et continuer son chemin. Quand elle arriva enfin dans les jardins, l’air frais et revigorant vint fouetter son visage, et bien que l’air soit frais elle pouvait sentir l’infime chaleur des quelques plantes à l’apogée d e leurs floraisons. Leurs odeurs suaves flottaient dans les airs telles des effluves d’encens, elle remarqua un petit bosquet se trouvant légèrement en retrait, elle profita de cela pour pouvoir s’isoler des oreilles et autres regards indiscrets.


Le bosquet était à l’abri du vent, même si cela ne la gênait pas, après tout le sang des elfes noirs coulait dans ses veines. Elle était habituée aux climats froids tout comme aux chaleurs, elle prit place sur un des bancs en marbre blanc présents. Là, elle se replongea dans son projets qui prenait forme petit à petit, elle n’attendait plus qu’il se finalise, mais en attendant cela, elle devait encore réfléchir, encore et toujours. Même si pendant le long voyage elle n'avait pas réussi pas à mettre tout en place, il lui semblait qu’il manquait un élément, une pièce pourtant centrale, un détail qu’elle avait omis de prendre en compte. Elle n’arrivait pas à identifier ce détail manquant et ce, malgré tout ses efforts.


Elle serra ses poings en les collant contre son visage, cet oubli commençait à l’agacer et elle perdait patience pour trouver ce qui lui manquait. Elle ne remarqua d'ailleurs pas que l'ouverture des jardins n'était point gardé par quelques soldats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelethia
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 27
Peuple : Transylvanienne
Rang : Aristocrate
Date d'inscription : 21/12/2008

Feuille de personnage
Localisation : Remparts
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Jardins   Lun 22 Déc 2008 - 22:12

Alors qu’elle se lassait de ne pouvoir mettre la main sur l’élément qu’elle avait tant de mal à déterminer, alors qu’elle abandonnait, elle se leva du banc. Elle prit la direction de l’entrée principale, son pas était rapide mais feutré, le regard sec, personne n’aurait osée l’interrompre dans sa marche. Alors qu’elle relevait la tête pour remettre ses longs cheveux en arrière, un signe apparut et tout le déclic se fit en elle. Ce signe apparut en la personne du général Von Drak, sa renommée n’était plus à faire et sa carrière des plus prestigieuse. Toutes ces données l’amenèrent d’ailleurs à se questionner sur cet elfe dont l’ascension avait été bien plus fulgurante que la sienne.


Sans s’en apercevoir elle s’était arrêtée et était entièrement tournée vers l’officier, elle tâcha de reprendre ses esprits, elle en aurait besoins. Elle regarda aux alentours, dénicha l’escalier menant aux remparts le plus proche d’elle. Afin de ne pas attirer l’attention, elle se dirigea vers l’escalier d’un pas plus naturel que le précédent.





Arrow Remparts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaendre
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 85
Age du personnage : 250 ans
Peuple : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Jardins   Sam 17 Jan 2009 - 17:57

Exclamation Cellules

Sorti de son ex-cellule, il arriva dans les jardins toujours aussi fleuris, mais dont l'atmosphère macabre demeurante depuis la venue des transylvaniens leur donnait un air de beauté traîtresse. Il huma l'air et s'étira afin d'apaiser ses nerfs tendus. Il jeta un regard autour de lui. Les jardins étaient disposés dans la cour principale et semblaient constituer une sorte d'espace à part permettant de s'évader de l'atmosphère angoissante du château. Néanmoins, ces jardins semblaient quelque peu enfermés en cage car ils étaient encerclés des murailles énormes du château, comme si on voulait que personne ne puisse les voir de l'extérieur. La seule "échappatoire" était en quelque sorte le pont-levis qui, lorsqu'il s'abaissait permettait aux gens venus de l'extérieur d'admirer les jardins.

Vaendre soupira. Qu'il pouvait être réconfortant de s'enfermer dans les rêves et la nostalgie ! Mais hélas, les rêves et la nostalgie si l'on s'y enferme nous enferment à leur tour dans un autre état : la peur.

" En réalité, chaque état d'esprit et disons même chaque chose constituant la vie est toujours dangereuse employée de façon excessive. Ainsi en réfléchissant trop, on oublie d'agir, en agissant sans réfléchir, on s'expose à des risques, en étant très fort physiquement, on peut être berné par la ruse et en étant rusé mais sans force, on peut se retrouver très vite dans l'autre monde. Tout cela constitue un cercle infini d'éléments contradictoires, ce qui nous montre, qu'il faut rester modéré dans chaque chose. "

C'était là les mots de son maître. Un élan de nostalgie le submergea, mais il le chassa, irrité.
Il lui fallait à présent trouver un moyen d'entrer sans être reconduit fermement au portail par deux Grosbills en armure.

Arrow Couloir des appartements
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 23
Age du personnage : 23
Peuple : Humain
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Jardins   Lun 20 Juil 2009 - 11:22

Exclamation Bibliothèque cachée




La lune éclairait de ses rayons argentés les jardins du château, l’air était humide et fort frais. L’herbe verte bien entretenue brillait car déjà l’eau perlait quelques peu. Les jardins semblaient assez spacieux même si les remparts étaient visible et le délimitait. Marchant dans l’herbe humide, ne sachant où allez ni quelle direction prendre, il errait des plus sottement, perdu entre massifs de fleurs et petits arbres. Ses bottes usées prenaient une couleur sombre au fur et à mesure que l’eau s’y déposait tandis qu’il marchait.

Son errance prit fin au détour d’un parterre de rose et d’autres fleurs tout aussi nobles que rares. Cette fin avait l’apparence d’un garde, ou plutôt d’un veilleur. Ne se doutant de rien il s’en approcha, l’herbe étouffant le bruit de ses pas mais nullement celui de son armure. Ainsi le garde se retourna. Son visage haineux émit tout de même un élan de surprise quand il s’aperçut de la présence d’un étranger au château. Ses vêtements ne lui aidant pas, le garde brailla:

A la garde ! Un intrus !

Au même instant il s’élançait vers l’infortuné encore planté sur place, interloqué par ce qui se passait devant lui. Le sommant de ne pas bouger le transylvanien s’approchait à pas lents, le pointant de sa pique en signe d’avertissement. Quand la pointe de son arme ne fut plus qu’à quelques décimètres de l’inconnu, ce dernier pressentit qu’il ne lui arriverait rien de bon et se décida à poursuivre la discussion amorcée.

Allons, que se passe-t-il donc ?

Le transylvanien, ne relâchant rien de son attention ni de sa posture agressive, somma l’humain:

Ne bougez pas, vous n’avez rien à faire dans les jardins impériaux à cette heure. Qui êtes vous ?

Voyant l’armure noire, perforée, entachée de sang, le veilleur comprit de lui-même que devant lui se dressait sûrement un combattant, peut être était-ce un rebelle ce qui expliquerait comment il aurait réussi à pénétrer dans le château. Mais il pouvait aussi s’agir d’un de ces nobles humains qui fouinait alentours. Quoiqu’il ne soit le veilleur ne demanda pas son reste et attendit ainsi posté que d’autres hommes arrivent afin d’être sûr de pouvoir capturer l’homme qui se dressait face à lui. L’empereur saurait quoi faire ensuite.

Quand à notre « héros », il tentait de trouver encore une fois réponse à la question qui lui avait été posée par le garde. Énervé de ne pouvoir trouver de réponse, il restait tout de même compréhensif envers ce garde qui ne souhaitait que faire ce pourquoi il servait. Mais être pointé par une arme ne lui allait pas vraiment et s'il se serai sentit plus en forme certainement, il aurait agit autrement. Il attendit donc que quelque chose se passe.


Dernière édition par Etan le Sam 1 Aoû 2009 - 9:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelethia
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 27
Peuple : Transylvanienne
Rang : Aristocrate
Date d'inscription : 21/12/2008

Feuille de personnage
Localisation : Remparts
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Jardins   Lun 20 Juil 2009 - 12:49

Tyrael, exécutant l’ordre de sa maîtresse, était arrivé prestement dans les jardins, cherchant où se trouvait l’attroupement de garde il n’eu aucun mal à se repérer et à gagner la garde déjà présente. Plusieurs voix se faisait entendre, celles des gardes qui tentaient d’obtenir des réponses ou des réactions diverses de l’intrus.

Tyrael rejoignit les autres transylvaniens afin de lui-même obtenir des réponses, elle furent claires et précises tout autant que brèves.

Le premier garde qui avait repérer l’intrus commença, il s’approchait de moi par derrière, je l’ai entendu et quand je me suis retourné j’ai aussitôt réagit et appelé le reste de la garde.

Tyrael saisit alors l’occasion, par ordres de l’empereur l’intrus sera conduit immédiatement aux geôles je vais vous accompagnez, on ne sait si d’autres n’essaieraient pas de le délivrer.

Ainsi la garde se mis en route, encadrant l’intrus à présent prisonnier, vers les geôles du château. Tyrael contacta alors sa maîtresse pour lui signaler que sa mission était accompli.

Madame, je fais conduire l’intrus aux geôles, vous aurez la liberté de le voir par vous-même plus tard. Personne ne sait qui il est ni d’où il sort.

La réponse ne tarda pas, Très bien, tu peux retourner vaquer à tes occupations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 23
Age du personnage : 23
Peuple : Humain
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Jardins   Lun 20 Juil 2009 - 14:21

La confusion régnait, le premier veilleur avait été rejoint par trois autres, qui tout d’abord s’enquirent de la situation, puis livrèrent sur l’infortuné une cascade de question auxquelles il ne put donner aucune réponse si ce n’est des paroles hésitantes et des gestes d’incompréhension. Tentant de trouver soit un échappatoire soit un moyen de pouvoir communiquer plus calmement, il ne put malheureusement rien faire de tout cela. Les gardes ressemblaient plus à des marionnettes qui, ne sachant que faire parlaient haut et fort comme pour tenter de garder le contrôle de la situation. Ils étaient pourtant quatre, tous armés et bien équipés contre un seul homme dont l’unique équipement était une armure salie et percée.

Quand enfin les gardes cessèrent leurs jacassements, il put enfin placer quelques mots cohérents afin de mettre en place plus précisément sa présente situation.

Messieurs, je vous prie, calmez vous donc, je ne sais ni où je suis, ni même qui je suis. Soyez compréhensif tout de même…

Il n’eut guère le temps de continuer que déjà les gardes recommencèrent à parler tous en même temps dans un brouhaha des plus complets. Sans doute ne voulaient-ils le croire et n’avaient nullement la patience requise dans ces moments là. Dans le tumultes des paroles, il ne comprit que quelques bout de phrase.

… je suis sûr que c’est un rebelle…

… je ne crois pas son histoire, s'il pense nous embrouiller…

Finalement un cinquième personnage intervint sans doute pour tirer au clair l’affaire. La garde lui fit un rapport assez complet sur la présente situation. Il sembla faire appel à une haute autorité, à un « empereur » pour faire valoir des ordres plutôt simplistes. Comprenant bien que les geôles l’attendait, il espérait que sa situation n’empirerait pas davantage.

Bientôt il quitta les jardins en compagnies des cinq hommes d’armes même s'il lui apparaissait clairement qu’il ne s’agissait pas d’homme mais plutôt d’une sorte de race elfique. Laissant derrière eux l’humidité des verdures, ils entrèrent dans le château.




Arrow [Prison] Cellule de l'inconnu


Dernière édition par Etan le Sam 1 Aoû 2009 - 9:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Jardins   Mer 22 Juil 2009 - 16:07

Exclamation Couloirs

Itza jeta un œil en arrière, si les domestique continuaient leurs allers retours incessants le bruit des bottes transylvaniennes derrière elle s’était tut. Elle poussa un soupir de soulagement et, quittant le flot humain dans lequel elle s’était laissée emporter, la reine déchue s’éloigna dans les jardins, passant suffisamment loin des fenêtres du palais pour ne pas être vue. Comme il était bon de sentir sur son visage le vent frais de la nuit et de voir briller la lune dans le ciel. Le tout dans le calme le plus complet et, pour une fois hors de vue des gardes qu’on lui avait assignés.
Evitant la cour principale, elle avança, guidée par son excellente vue dans l’obscurité des jardins, évitant aisément (grâce à son vif) les rares patrouilles de la garde qui s’y déplaçaient dans leur habituel ordre militaire.

C’est ainsi qu’elle arriva le long des murs de la prison. Non loin de là, la jeune femme le savait se trouvait un passage secret. Elle ne put s’empêcher d’y couler un regard mais ne s’y dirigea pas. Le rosier tombant qui masquait la petite porte était toujours là, la rendant invisible à tout œil non avertit. Itza la regarda avec un espoir mêlé de regrets, elle avait une porte de sortie mais, malheureusement, elle ne pouvait pas encore l’empreinter. Où pourrait-elle donc aller si elle fuyait aujourd’hui ? Chez madame de Barnèche ? Non, c’est là bas que les transylvaniens irait chercher en premier et quand bien même il n’en serait pas ainsi, la maison était en ville et personne là-bas ne saurait reconnaître la reine déchue.
Retournant à son premier objectif, elle tendit sa magie. Avec un peu de chances, elle pourrait éviter les gardes et approcher de la cellule du faux domestique.
Immédiatement, elle sentit le désespoir des prisonniers. Elle tenta d’écarter la sensation désagréable qui montait en elle et se concentra sur les gardes. La plupart lui étaient inaccessibles. Probablement à l’étage. Elle se concentra sur les transylvaniens qui gardaient l’entrée. Malheureusement, ils semblaient bien trop attentifs pour qu’elle puisse passer devant eux sans se faire remarquer.

Alors qu’elle tentait de trouver une solution à ce problème, elle distingua dans la pénombre une silhouette qui n’avais rien de celle d’un transylvanien ni même d’une personne du château.
Curieuse, elle s’approcha sans bruit et tendis son vif. L’homme était seul et semblait comme perdu. Elle le regarda plus attentivement, il lui paraissait… Familier.

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci


Dernière édition par Itzalina le Sam 25 Juil 2009 - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 23
Age du personnage : 23
Peuple : Humain
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Jardins   Mer 22 Juil 2009 - 16:38

Exclamation [Prison] Cellule de l'inconnu




Le passage très certainement secret se voyait être creusé dans la terre. Allongé, rampant sur le sol terreux, notre ami avançait le long de ce tunnel de fortune. Il lui fallait parfois écarter de la main les nombreuses toiles d’araignées qui pullulaient en ce lieu oubliée et surtout inconnu de tous. Son escapade dans le tunnel lui sembla bien long et quand enfin il lui sembla en voir le bout sa patience commençait à réduire telle une peau de chagrin. Le bout du tunnel était plus haut et plus large, lui permettant de s’accroupir, une position plus confortable comparé à celle qu’il avait dû adopter.

Examinant le bout du tunnel qui semblait finir en un cul de sac grossier, il lui sembla pourtant que, ce cul de sac s’apparentait plutôt à une petite porte en bois dont la végétation s’était décidément emparé. Le bois de la porte avait mal vieilli, agressé par les plantes qui l’assaillaient, les planche qui composaient le corps même de la dîtes porte laissait entrevoir le dehors. Et il ne se fit pas prier pour y jeter un œil, il aurai été bien futile d’avoir eu tant de chance pour sortir des cellules si cela était pour se retrouver entre les griffes d’autres gardes. Tout ce qu’il vit n’était qu’une silhouette, mais elle ne ressemblait en rien à celle de la demoiselle transylvaine qu’il avait rencontré tantôt. Aussi se risqua-t-il à poussé la fragile porte qui pivota difficilement sur ses gonds rouillé.

Prenant soin de la refermer derrière lui, et de remettre en place comme il se devait l’immense rosier qui masquait le passage, il avança prudemment et aussi furtivement que possible vers la personne qui se trouvait à quelques mètres de lui. Jetant des regards rapides mais tout autant minutieux autour de lui afin d’écarter tout danger d’être repéré aussi bêtement que rapidement. Quand il arriva à une distance assez proche pour parler à demi voix à la personne proche de lui, et assez éloigné pour si il le fallait avoir le temps de réagir. La personne semblait déjà l’avoir repéré depuis un bout de temps, malgré la nuit sombre il crut distinguer un visage fin à la peau clair… Ce qui laissait présager qu’il ne s’agissait nullement d’un transylvanien, ce qui était une bonne chose, et lui permettait de lui adresser la parole avec moins d’appréhension. Certainement que cette personne connaîtrait les lieux et pourrait lui indiquer un autre passage pour fuir ce château si inhospitalier.

Hey, vous là bas, par ici…
chuchota-t-il.

La forme était hésitante mais il fallait ce qu’il fallait, la discussion s’engagerai bien malgré cette interpellation honteusement vide d’intérêt.


Dernière édition par Etan le Sam 1 Aoû 2009 - 9:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Jardins   Mer 22 Juil 2009 - 16:50

Alors qu’Itzalina hésitait sur la conduite à tenir (devait-elle s’approcher et se révéler ?) Il s’avança vers elle. Ces yeux gris, cette tenue… Non, c’était impossible, elle devait faire erreur...
Alors que l’homme avançait dans sa direction, elle ne bougea pas. Elle sortit de sa torpeur lorsqu’il la héla. La jeune femme avança alors à son tour, hésitante.
Elle tendit la main, toucha le bras de l’homme, puis son visage et recula d’un bond comme si elle avait été brulée. Elle le dévisagea.


"Etan ?" Chuchotât-elle tandis qu’un sourire semblait prêt de naitre sur son visage. Pourtant elle s’assombrit soudain. "C’est impossible."
Mistral qui était resté dans l’ombre jusque là et tout aussi intrigué que sa compagne s’approcha de l’homme et le flaira.

"C’est bien lui pourtant…" Fit-il

Alors, dans un mouvement qui la surprit elle-même, la reine déchue sauta presque au cou de celui qui se tenait face à elle. Il la dépassait presque d'une tête aussi, elle dût pour cela se mettre sur la pointe des pieds.
Tandis qu’elle l’étreignait comme on le faisait avec un vieil ami, une larme coula sur sa joue.


"Etan, comment est-ce possible ? Je vous ai vu à la bibliothèque…"

Cependant, elle ne termina pas sa phrase et se figea. On l’appelait depuis les jardins.

"Itzalina ! Itzalina ! Montrez-vous, par ordre de l’imperator."

Les voix étaient encores lointaines. Cependant, les gardes ne tarderaient pas à arriver. C’est donc d’un ton un peu plus précipité qu’elle ajouta à l’attention d’Etan."Ils arrivent. Je suppose que vous n’êtes pas bienvenu ici ; aucun de mes amis ne l’est…"

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci


Dernière édition par Itzalina le Mer 22 Juil 2009 - 23:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 23
Age du personnage : 23
Peuple : Humain
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Jardins   Mer 22 Juil 2009 - 17:33

Suite à son appel à voix basse, la personne s’approcha de lui tout aussi hésitante et furtivement qu’il l’avait fait lui-même. Ce qui laissait présager qu’elle se trouvait sans doute dans une situation semblable à lui-même, elle s’avançait toujours vers lui et en même temps il commençait à la voir plus distinctement. Une longue chevelure, des oreilles fines et pointues… une elfe ? Il lui semblait pourtant que son visage n’en reflétait pas l’entière caractéristique.

Elle tendit sa main tremblant, lentement, comme pour vérifier si il n’était pas un mirage ou une hallucination. Ne bougeant pas, ne sachant comment réagir, il se contenta de lui-même saisir l’avant bras de la jeune femme, tandis qu’elle posait son autre main, fraîche sur son visage… L’accueil était bien étrange, voir surnaturel, mais très vite ce premier contact se rompit, elle avait reculer subitement et brutalement, contrastant nettement avec ses actes de l’instant. Son visage s’était changé du tout au tout et la méfiance se lisait comme dans un livre ouvert.

« Etan ? » Ce nom revenait décidément bien souvent à son sujet, serai-ce donc vraiment son identité ? Ou bien ne faisait-il que ressembler à cette personne qui apparemment avaient plus d’ennemis que d’amis. Un lynx fit son apparition, l’étudiant minutieusement autant du regard que de la truffe. Là sans que l'homme ai pu comprendre ce qui s'était passé la jeune femme vint l’étreindre, bien plus amicalement que cela se faisait aux premières rencontres. Devait-il connaître cette femme pour qu’elle lui fasse un tel accueil ? Et alors qu’elle mentionnait une bibliothèque où elle l’aurait apparemment vu... Elle coupa court à sa phrase quand elle entendit des voix qui l’appelaient sans doute. « Itzalina », ce nom ne lui disait rien. Rien ne lui semblait familier ni ce château, ni même toutes les pièces qu’il avait traversé ni même les personnes qu’il avait croisé.

Alors qu’elle lui adressait la parole, il ne comprit pas ce qu’elle disait, il était ailleurs, elle disait l’avoir vu à la bibliothèque or lui-même s’était réveillé dans une bibliothèque. Coïncidence? Cela en faisait beaucoup. D’abord ce mystérieux compagnon de cachot puis cette dénommée Itzalina. Subitement il reconnu ce visage, il s’agissait du même qu’il avait vu dans sa vision, la même femme qui avait rendu visite à l’autre homme. Quand il émergea enfin de ses pensées, il ne put se contrôler et montra quelques signes d’énervements.

Qui êtes vous ? Vous semblez me reconnaître, mais pour mon grand malheur je ne me connais pas plus que je ne vous connaît. Que s’est-il bien passé dans cette bibliothèque qui semble être notre seul point commun pour le moment.

Il espérait obtenir des réponses, mais déjà les pas du destin se faisaient entendre, le temps manquait grandement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Jardins   Mer 22 Juil 2009 - 20:52

Surprise par l'étrange brutalité qu'elle sentait percer dans la voix d' Etan, Itza ne pu reprimer un chapelet de questions.

Comment ça qui je suis ? Vous ne vous souvenez pas ?
N’êtes-vous pas Etan Hans, celui que l’on surnommait autrefois l’imprévisible ?


Elle se tut un instant, l'oreille tendue puis ajouta:


Allons, c’est moi, Itzalina. Vous devez bien être le seul à être incapable de me reconnaître ici. Enfin… Si vous êtes bien celui que je crois… Souvenez-vous. Votre arrestation par le comte d'Arkiliad, Yuk, notre ; enfin, plutôt votre fuite dans la campagne.
Je vous croyais mort. Que c'est-il passé? D’où venez-vous ? Où est Hector ? A-t-il perdu la mémoire lui aussi ?


Les questions se bousculaient dans l’esprit de l'ancienne souverraine d'Arnestil mais, elle n’avait pas le temps de toutes les poser… Les cris des transylvaniens se rapprochaient. Ils devaient être à l’autre bout des jardins.

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci


Dernière édition par Itzalina le Mer 22 Juil 2009 - 23:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 23
Age du personnage : 23
Peuple : Humain
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Jardins   Mer 22 Juil 2009 - 21:08

Il ne s’attendait pas à cela, il reçut bien plus de questions que lui-même se posait. Un véritable déluge de questions mais aucune réponse aux siennes, il dû se contenter de bribe au sujet d’un comte d’une fuite…

Mort ? La clé de l’énigme devait se trouver là, sans doute ressemblait-il fortement à cette personne, cet Etan Hans. Car si cette personne était censé être morte, il ne pouvait s’agir de lui car il lui semblait être bel et bien vivant. Certes il ne s’était réveillé que pour vivre un cauchemar mais tout lui semblait bel et bien réel. Le froid de la nuit le mordait, l’humidité de l’herbe lui glaçait les pieds, et des gardes menaçaient de le reprendre… il était bien vivant.

Sentant la situation déraper et devenir incontrôlable il saisit de ses deux mains le visage d’Itzalina, essayant de la calmer. Il fallait qu’elle se ressaisisse. Le temps était compté, et les gardes ne tarderaient pas à les trouver.

Calmez vous donc ! Lui lança-t-il, la fixant de ses yeux, tentant de canaliser son énervement croissant. Je ne connais pas de Yuk, d’Hector ni même ce fameux Etan Hans dont tout le monde parle. Je suis seulement…

Il ne réussit à terminer sa phrase, il perdit ses moyens à ne pas pouvoir la finir, à ne pas pouvoir donner sa propre identité. Ses yeux tremblaient, il cherchait une réponse, il cherchait la réponse, sans toutefois parvenir à mettre le doigt dessus.

Que m’arrive-t-il ? Finit-il par demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Jardins   Mer 22 Juil 2009 - 21:31

Alors que l’ancienne souveraine d’Arnestil l’assommait de questions auxquelles il ne pouvait évidement pas répondre, c’est Etan qui pris les choses en main.
Saisissant à deux mains le visage d’Itza, il l’obligea à plonger son regard dans le sien.
La douleur que la jeune femme y lut lorsqu’il chercha à lui donner son nom la calma immédiatement et, c’est de façon plus intelligible bien que sont flot de paroles reste extrèmement rapide qu’elle lui répondit cette fois :


Il me manque bon nombre d’éléments mais s’il y a une chose dont je suis presque certaine, c’est que vous êtes Etan Hans. Mon compagnon de vif, le lynx que vous voyez ici m’a assuré que c’était bien vous. Je lui fait confiance autant et parfois même plus qu’à moi-même.
Tâchez de trouver le votre, c’est un renard roux prénommé Hector. Si quelqu’un peut vous aider, c’est bien lui. Vous pourrez toujours vous renseigner sur la magie du vif en ville. Là, nous n’avons pas le temps. Je ne peux rien pour vous pour le moment. Je suis prisonnière entre mes propres murs et, comme vous pouvez l’entendre, la garde est à ma recherche...
Il vous faut partir au plus vite. Je suis sûre que votre compagnon saura vous aider. Trouver-le. Si vous ne pouvez le reconnaître, lui saura qui vous êtes.

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 23
Age du personnage : 23
Peuple : Humain
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Jardins   Mer 22 Juil 2009 - 21:47

Écoutant les paroles plus calmes de la jeune femme, son esprit s’embrouilla autant qu’il s’éclaircit. Le vif, cela lui semblait familier, il se rapprochait du but et elle semblait détenir des pièces importante du puzzle de sa vie d’entant. Il lui fallait seulement choisir les bonnes questions, pour obtenir les bonne informations, celles qui lui permettrai de ravoir des flashs tout comme celui qu’il avait lorsque la transylvaine s’était introduit dans son esprit.

Très bien euh… Itzalina, que s’est-il donc passé dans cette bibliothèque ?

Pour lui cet endroit est d’un enjeux important, c’était l’endroit où il s’était éveillé, et elle semblait elle-même faire allusion au même endroit. Serai-t-il mort là bas ? Ou peu après ? Il commençai à se faire à l’idée qu’il pouvait être ce Etan Hans, mais quand bien même il lui fallait aussi penser à sortir de ce château. Des réponses se trouvaient sans doute au dehors…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Jardins   Mer 22 Juil 2009 - 23:09

Se remémorer la scène de la bibliothèque était difficile pour l’ancienne reine d’Arnestil. Le souvenir qui y était associé était loin d’être agréable et, de plus, étrangement flou… Comme si une partie des événements lui avaient échappé. Elle s’efforça cependant de les retracer:

"Vous étiez en quête de rédemption à cause de votre passé. Vous m’avez expliqué les choses à l’époque ou je vous ai servi bien involontairement (du moins au départ) de garantie pour quitter le château où vous aviez été mis aux arrêts."

A ce souvenir un léger sourire se dessina sur le visage de l’ancienne reine. Visiblement, cette période n'était pas la pire de sa vie...
Elle se reprit pourtant rapidement et repartit sur le plus important.


"Quelques temps après cette première rencontre vous êtes venu me voir afin de me dire que vous aviez trouvé le moyen de vous racheter mais que vous deviez pour cela consulter un livre que j’avais en ma possession et qui appartenait comment dire… A une collection à ne pas mettre entre toutes les mains. Je vous avais fait la promesse de vous aider alors, je l’ai mis à votre disposition. Vous vous comportiez de manière très étrange ce jour là. Et les choses ne se sont pas améliorées par la suite. Vous avez récité d’étranges incantations, un portail c’est ouvert et après… Je ne sais plus exactement comment les choses se sont passées. Je sais juste qu’il est arrivé là bas quelque chose de terrible et qu’après cet évènement, je vous ai cru mort... Oui, c'est cela, j'ai été attaquée ce jour là. Vous vous êtes interposé et avez reçu les lames qui m'étaient destinées. Je me souvient que votre visage était déjà glacé lorsque je suis revenue près de vous.."

Elle s'interrompit brusquement car un nouvel appel venait de se faire entendre; beaucoup plus proche que les précédents. Si le dernier souvenir qu'elle avait énnoncé l'avait fait frémir, elle dût bientôt se reprendre.
Parlant de plus en plus vite, elle poursuivit :


"Ils arrivent. Vous devez partir maintenant. Trouvez Hector. Il sera votre meilleur atout. Interrogez les badauds si besoin mais évitez de mentionner notre rencontre. Cela pourrait nous couter cher à tous les deux."

Elle indiqua alors à Etan le rosier qu’elle avait observé quelques temps plus tôt.
"Cachez-vous sous le grand chêne là bas, à côté du rosier. Je vais les éloigner. Une fois qu’ils seront hors de vue, repoussez les branches et passez la porte de bois qui est dissimulée derrière."

Ce à quoi elle ajouta : "Je vous en prie, envoyez-moi Hector dès que vous le pourrez afin de me donner des nouvelles."

Elle passa une dernière fois sa main sur le bras d’Etan, comme pour s’assurer qu’elle ne rêvait pas ni n’était en train de devenir folle, Puis, comme on entendait déjà les bottes transylvaniennes elle disparut dans la nuit...


Sa voix s'éleva peu après, parfaitement maitrisée et même un brin sarcastique tandis qu'elle s’adressait cette fois aux transylvaniens qu’elle rejoignait :


"Oui oui, je suis là… Est-il si difficile de me suivre ?"
Ce à quoi elle obtint comme unique réponse un grognement réprobateur.

La reine déchue regarda alors discrètement alentour. A la fois pour verifier qu'Etan était hors de vue et pour tenter de repérer d'autres transylvaniens. A son plus grand soulagement, ses « gardes du corps » semblaient ne pas avoir signalé sa disparition et étaient partis seuls à se recherche. Après, le sort qu’avait subis leur prédécesseur pour une négligence moindre, la jeune femme ne fut pas étonnée de leur réaction.
Ils l’enjoignirent cependant à rejoindre sa chambre ce qu’elle finit par accepter.


Arrow Appartements d'Itzalina

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci


Dernière édition par Itzalina le Jeu 23 Fév 2012 - 9:42, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 23
Age du personnage : 23
Peuple : Humain
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Jardins   Jeu 23 Juil 2009 - 7:47

La jeune femme cherchait dans ses souvenir le mieux qu’elle pouvait pour donner une réponse, ses sourcils se fronçaient, elle pinçait les lèvres, le stress montait à son visage, croissant, au fur et à mesure que les transylvains se rapprochaient. Elle fit allusion à une rédemption, qu’il lui avait expliqué des choses… mais quelles choses ? La fin était bien plus complexes, elle semblait dire qu’il l’avait pris comme otage pour sortir du même château. Étonnamment, un sourire fragile se fit sur son visage, peut être cet événement n’avait pas était si désagréable. Et sans doute l’interprétation était erronée, quoiqu’il en soit elle reprit ses esprits bien vite.

La suite fut plus intéressante, leurs chemins s’étaient donc croisés bon nombre de fois, des incantations ? Un portail ? Les choses commençaient à lui revenir, il le sentait, il avait les réponses sur le bout de la langue. Il cherchait de son côté des souvenirs qui auraient pu être revenus mais pour l'heure son esprit ne les possédait pas encore. Tout s’éclaircit quand elle lui parla de lames, il les auraient reçu à sa place… cela expliquait l’armure percée qu’il portait, ce sang sur le sol et sur lui-même. Il avait donc bel et bien trouvé la mort là bas, il avait bien sacrifié sa vie dans ce sombre lieu… mais comment diable aurait-il pu retrouver la vie si ce n’est par l’aide des… Ses pensées se figèrent, il revit ce fameux instant dans cette bibliothèque maudite, la dame inconnue, l’homme à l’armure étincelante, il pouvait à présent les reconnaître, elle était Itzalina et l’homme n’était rien d’autre que lui-même Etan Hans. Bien qu’il ne put voir grand-chose de la scène, il vit bel et bien les lames le transpercer, il se vit tomber à terre, se vidant de son sang rouge qui coulait sur les dalles froides du sol...

Je suis mort…, c’était la conclusion de toutes ses pensées. Certes il avait vécu toute une autre vie, mais à présent tout était derrière, il n’existait plus à présent, pourtant il sentait son cœur battre, ivre de la peur d’être à nouveau enfermé par les gardes.

On l’appela encore, ce qui la força à abréger encore plus son récit, si les choses commençaient à lui revenir. L’identité d’Hector quant à elle ne lui disait rien, mais si elle disait qu’il serait d’une grande aide, alors il lui fallait le retrouver. Elle insista qu’il ne mentionne à personne leur rencontre, il le jura un peu vite, les éléments se bousculaient dans sa tête et elle-même devait précipiter le mouvement si elle ne voulait pas que cela se termine mal.

Les bruits de bottes de cuir se firent entendre plus fortement, le temps pressait et il se hâta de rejoindre l’arbre désigné. Se dissimulant le plus possible dans l’obscurité, et profitant qu’Itzalina ne détourne l’attention des gardes. Il resta caché derrière l’arbre le temps qu’ils regagnent tous l’intérieur du château. Ce lieu était décidément truffé de passage secret, comment les transylvains pouvaient ignorer cela ? Ils semblaient pourtant être l’autorité du lieu. Un nouveau point qu’il lui faudrait éclaircir mais cette fois il lui fallait trouver une autre personne qui le connaissait.

Quand ils furent rentrés à l‘intérieur du château, il emprunta le nouveau passage, il n’était pas différent de celui qu’il avait emprunté à l’instant, mais sûrement serait-il plus long. Se demandant bien où il pourrait déboucher, il referma derrière lui et se laissa guider par ce second tunnel.




Arrow Restaurant "L'orc rôti"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jardins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jardins
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» DES JARDINS A VISITER
» JDR "Nains et Jardins"
» [UploadHero] Effroyables jardins [DVDRiP]
» Association Jardins du Monde
» Les jardins japonais.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres :: Parties RP :: Château d'Arnestil (RP) :: Extérieur du château (jardins, cours extérieures, terrain de joute....)-
Sauter vers: