Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres

Arnestil, la suite de la V1. Un cruel tyran à remplacé la reine légitime et fait d'elle sa prisonnière. Depuis, la répression se fait omniprésente et, le peuple commence à regretter son ancienne souveraine. Quelqu'un mettra-t-il fin à cette terreur ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salle du Trône

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Vlad Tepes Drâculea
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 101
Age du personnage : Bien plus d'une centaine d'année...
Peuple : Elfe noir / Transylvanien
Rang : Imperator, Souverain d'Arnestil
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Château d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Salle du Trône   Ven 27 Juin 2008 - 14:12





Une immense salle riche et fortement gardée.

Seul lieu de doléance où toute personne, Noble- Bourgeois ou badaud, puisse pénétrer afin de demander audience auprès du Souverain d'Arnestil.

Gare à vostre présentation et vostre langage lorsque vous vous présenterez devant sa Majesté... en cas de faux pas, vous pourriez vite vous retrouver dans les geôles ou pire encore : sur un Pal.

Dès vostre entrée dans la Salle du Trône, veillez à vous faire annoncer auprès de la Garde, à indiquer la raison de vostre venue et enfin attendre que le Souverain accorde vostre requête avant de vous présenter à lui.


Dernière édition par Vlad Tepes Drâculea le Ven 8 Aoû 2008 - 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Tepes Drâculea
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 101
Age du personnage : Bien plus d'une centaine d'année...
Peuple : Elfe noir / Transylvanien
Rang : Imperator, Souverain d'Arnestil
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Château d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Jeu 7 Aoû 2008 - 21:04

[Quelques jours auparavant....]

Entrée de Draculea et ascension au Trône (>> musique pour mettre dans l'ambiance avant de lire..)

Des bruits de sentiments partagés se firent entendre à travers la Salle de Trône, puis un silence s'installa lorsque les grandes portes s'ouvrirent pour laisser place à la silhouette du Prince Vlad Tepes Draculea.

Celui-ci entra et se dirigea d'une allure noble et conquérante vers les sièges royaux.

Devant les marches, il se retourna et fit signe au cortège d'amener la Reyne mourante. Ses hommes déposèrent le corps de la jeune Reyne aux pieds du Seigneur Transylvanien qui marqua ainsi une fois encore devant les yeux de chacun, sa conquête et la main mise sur le Royaume d'Arnestil.

Toutefois, Vlad avait une autre idée en tête. Contrairement à ce que tous pouvaient penser, il ne désirait point voir la Reyne déchue rendre l'âme si vite. Le Prince s'agenouilla au dessus du corps presque sans vie de la semi-elfe puis étendit ses mains au dessus de la blessure mortelle se trouvant à l'abdomen de la jeune reyne.

Il ferma un instant les yeux et se mit à réciter une incantation elfique ancêstrale que seuls les plus grands Elfes connaissaient et en avaient la maîtrise.

Une pestit lueur se forma au dessus de la blessure qui se referma légèrement, laissant une cicatrice car Tepes refusait de la guérir complètement afin qu'elle reste très faible et hors d'état de nuire.

Draculea attendit quelques secondes que la Reyne reprenne conscience et ouvre ses yeux.


Restez tranquille et point de gestes brusques Itzalina.. vous êstes toujours en vie, assez pour assister à mon couronnement et à vostre.. déchéance..

Il se redressa avec un air mesquin. Voilà pourquoi il avait "sauvé" la Reyne de la mort, pour qu'elle soit humiliée plus encore, pour qu'elle goûte à sa défaite comme il goûte à sa victoire.

Apportez-lui un siège et installez-la confortablement en milieu de salle, qu'elle soit aux premières loges pour assister à la fin de son règne ! ordonna-t-il à quelques gardes.

Vlad Tepes gravit lentement et majestueusement les marches du Trône, sa longue cape richement brodée d'or trainant derrière lui.

Il se retourna gracieusement, faisant face à l'Assemblée réunie.

Son visage autoritaire et cruel affichait un air de satisfaction.
Le Conquérant prit tout son temps, se tenant fièrement droit, levant lentement les mains en l'air en signe de pouvoir incontesté, comme s'il était le Créateur lui-mêsme.


Transylvaniens, Arnestiliens, Peuples de toutes contrées !

En ce Grand Jour, jour Épique qui s'est soldé par une victoire, MA Victoire ! Vient à terme le Règne d'une Reyne trop émotive, trop chétive, incapable de gérer son propre Royaume et ses conflits internes qui vous ont conduit ce jourd'hui à une défaite cuisante. Une jeune Reyne vaillante certes, mais que lui restoit-il d'autre à faire que de sauver son Honneur ? Son Royaume éstoit jà perdu d'avance.


Il fixa brièvement Itzalina.

Un Règne et des temps nouveaux voient le jour, non seulement je suis désormais vostre unique Souverain, peuple d'Arnestil, mais de grands changements vont s'opérer sous ma Souveraineté.

Durant des siècles et des siècles, j'ai parcouru des centaines de Royaumes que j'ai conquis, point une seule défaite. Ces Royaumes réunis sous ma coupe, se sont vu prospérer et enrichir. Tous me sont fidèles. A vostre tour de me prêter allégeance et de ne jamais faillir à ce serment car les rebelles et traîtres se verront exécuter sur le champs, sur un Pal ou la têste tranchée et plantée sur une lance à le vue de chacun.


Ses yeux rouges sangs reluisirent davantage et sa voix se fit plus déterminée et autoritaire :

Pour garantir la sécurité dans la continuité et la stabilité, tous les royaumes conquis seront bientôt réorganisés et deviendront la Première Puissance Impériale du monde connu ! Pour une société fondée sur l'Ordre et la Sécurité !

Il se tût laissant place aux applaudissements.

Puis il tourna légèrement la tête faisant signe à un Officier, chargé de porter la coussin sur lequel était posé la couronne, d'avancer.

Vlad prit la couronne délicatement des deux mains et la porta au dessus de sa tête.


Qu'en ce jour soit proclamé le nouveau Souverain d'Arnestil : L'imperator Vlad Tepes Draculea !

Le nouvel Empereur posa la couronne sur sa tête.

Après avoir fait une révérence, l'Assemblée se mit à applaudir et à acclamer le nouveau Souverain d'Arnestil.

Ainsi s'achève le Règne d'Itzalina Faelivrin, fille d'Aerandir Faelivrin, et débutèrent les Temps Sombres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Tepes Drâculea
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 101
Age du personnage : Bien plus d'une centaine d'année...
Peuple : Elfe noir / Transylvanien
Rang : Imperator, Souverain d'Arnestil
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Château d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Ven 8 Aoû 2008 - 13:26

[Tôt ce matin..]

Le nouvel Imperator d'Arnestil se levait tôt comme chaque matin. Aux aurores.
Il suffit de quelques heures aux Elfes pour recouvrir la totalité de leurs forces et Vlad avait le sommeil bien léger.

Le Souverain se rendit donc à la Salle de son Trône pour se consacrer aux diverses nouvelles matinales rapportées par ses conseillers et gradés.

Avant d'entamer son dur-labeur d'Empereur pour remettre en ordre ce nouveau Royaume conquis, il entra dans l'immense salle et congédia d'un geste de la main les soldats présents.

Qu'on me laisse seul !
ordonna t-il de sa voix rauque et autoritaire.

Il se mit face au Trône et fixa un signe religieux représentant une divinité suprême Transylvanienne, qu'il fait clouté au dessus du Royal Siège.

Il se mit genoux à terre, sur la première marche du Trône puis commença à réciter une prière dans sa langue natale :

Vater unser
der Du bist im Himmel
Geheiligt werde Dein Name
Dein Reich komme
Dein Wille geschehe
Wie im Himmel als auch auf Erden
Und vergib uns unsere Schuld
Wir auch wir vergeben unsern Schuldigern

In nomine patris et filii et spiritus sancti

Vater unser
der Du bist im Himmel
Geheiligt werde Dein Name
Dein Reich komme
Dein Wille geschehe
Wie im Himmel als auch auf Erden
Unser täglich Brot gib uns heute
Und vergib uns unsre Schuld
Wie auch wir vergeben unsern Schuldigern
Und führe uns nicht in Versuchung
Sondern erlöse uns von dem Übel

Denn Dein ist das Reich und die Kraft und die Herrlichkeit in Ewigkeit
Amen

In nomine patris et filii et spiritus sancti
Amen
In nomine patris et filii et spiritus sancti

Vater unser
der Du bist im Himmel
Geheiligt werde Dein Name
Dein Reich komme
Dein Wille geschehe
Wie im Himmel als auch auf Erden
Und vergib uns unsere Schuld
Wir auch wir vergeben unsern Schuldigern
Wir auch wir vergeben unsern Schuldigern

Vater höre meine Stimme
Herr höre meine Stimme

Lasset uns beten
Der Herr ist ein Schatten über deinem rechten Hand.
Amen

Vater unser, Dein ist das Reich und die Kraft und die Herrlichkeit in Ewigkeit
Amen...


Il se releva doucement, rejeta sa longue cape en arrière et gravit le reste des marches pour s'installer confortablement sur le siège impérial.

Il claqua fortement des mains pour faire entrer les soldats et le premier conseiller qui le tiendrait des faits courants dans la Capitale et dans le reste du Royaume.

- Mes respectueuses salutations ô Imperator, salua le Conseiller en s'inclinant.

Vlad le fixait sans bouger.


Quelles sont les nouvelles en ce jour, Conseiller ?

- Sire, quelques patrouilles ont subi des attaques provenant principalement dans la rue des Bouchers dans la Capitale, près du marché. Nous avons eu quelques blessés mais nous avons réussi à attraper les criminels. Des Partisans Arnestiliens contestant vostre autorité..

L'empereur écoutait tranquillement sans le moindre air d'inquiétude en se frottant légèrement le menton.

Hum. Comportement normal lors d'une invasion récente. Il suffit de calmer les ardeurs de ces rebelles. Rue des Bouchers ? et bien que l'on empale les auteurs dans cette rues et que l'on laisse leurs carcasses pourrir pendant quelques jours.. d'ailleurs vous allez rebaptiser cette rue : Rue des Pals.


Le Souverain fit un sourire amusé.


Autre chose ?

- Rien de bien grave Sire, si ce n'est que l'on parle tout bas dans les auberges..

Rien de surprenant.


- la sécurité se met en place, les patrouilles sont renforcées, les larcineurs ont la main tranchée sur place, les agitateurs oratoires ont la langue percée au fer blanc, vos ordres sont exécutés, Majesté.


Bien, bien. Continuez.


- Pour terminer, la majorité des généraux encore en vie de l'ancienne Reyne ont refusé de plier.

Bah, qu'on les décapite sur la place publique. Vous ferez un communiqué sur place pour bien faire comprendre au peuple et soldats arnestiliens que toute rebellion sera punie de mort.
A demain pour les nouvelles journalières, Conseiller. Vous pouvez disposer.


Le Conseiller informateur s'inclina à nouveau et sortit de la salle, laissant place à présent au geôlier d'Itzalina qui demandait audience.

A la vu du geôlier ayant quitté son poste, Tepes fronça les sourcils.


Que se passe t-il, Geôlier ?


- Majesté, l'ancienne reyne refuse de manger depuis plusieurs jours. Elle a maigri sérieusement et se laisse mourir..

Itzalina... *léger soupir*

Retourne à ton poste, Geôlier, j'irais lui rendre visite comme chaque jour.


Le Geôlier s'inclina comme son prédécesseur puis quitta à son tour la pièce.

On annonça le Conseiller aux Finances.


Faites vite Conseiller, je n'ai que peu de temps à vous accorder ce matin.

- Mes respects Sire. En clair : les caisses se vident sérieusement. Vostre armée a perçu sa solde et la campagne a coûté fort cher. Il serait judicieux de lever très vite un impôts pour garder les finances à flots.

Préparez un communiqué que vous placarderez à chaque rue, chaque village, vous informerez le peuple de la levée de l'impôts dans 7 jours au taux suivants : 10 écus par paysan, 15 écus par artisans et taverniers.

- Et la Noblesse Sire ? jusqu'à présent elle ne payait point d'impôts mais comme vous avez aboli ce privilège dans les autres royaumes conquis je me demandais si..

La Noblesse doit payer comme tout le monde. pour elle ce sera 16 écus. Et si un Noble monte sur ses grands chevaux de part son titre, alors vous le destituerez de ses privilèges, ses titres héréditaires et ses terres.

A présent vaquez à vos tâches Conseiller.


L'Empereur se leva de son siège et se dirigea vers la sortie de la salle pour rendre visite à sa captive qui entamait une grève de la faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Tepes Drâculea
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 101
Age du personnage : Bien plus d'une centaine d'année...
Peuple : Elfe noir / Transylvanien
Rang : Imperator, Souverain d'Arnestil
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Château d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Dim 10 Aoû 2008 - 10:33

[Le lendemain matin]

Comme tous les matins, peu après l'Aube, la scène de la prière du Souverain et les brèves réunions avec ses conseillers ont eu lieu.

Cette fois, installé confortablement dans son impérial siège, Vlad prenait son petit déjeuner sur un plateau d'argent tenu par un valet à ses côtés, tout en écoutant d'une oreille les rapports de son conseiller.

Entre deux gorgées de sang frais contenu dans une magnifique coupe d'or incrustée de rubis et autres joyaux, L'Empereur donnait les ordres de la journée. En perspective quelques travaux dans la Capitale : élargissement des rues, création de préfectures de police pour la sécurité, consolidation des grands bâtiments, installation de davantage de réverbères, etc... et plans des futures statues colossales à l'éffigie du nouveau Souverain. A cela se rajoute les réparations des dommages causés par la bataille.

Il reposa la coupe sur le plateau tenu par le valet, prit un bout de pain elfique puis fit signe d'une main au serviteur de s'approcher plus encore de lui..

Penches-toi que je puisse tremper mon pain dans mon breuvage.. ordonna l'Imperator au valet qui s'exécuta.

Le Conseiller eut terminé son rapport, Tepes dicta les derniers ordres puis fit signe à deux gardes d'approcher après avoir congédié le conseiller.

Il s'adressa tout d'abord à l'un :

Amenez moi l'ancienne reyne.

A l'autre :

Exécutez l'ordre que je vous ai donné concernant la Marquise d'Allambré.

Les deux hommes se mirent au garde à vous et sortirent de la salle du Trône pendant que l'Imperator finissait tranquillement son déjeuner pour patienter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvius
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 26
Age du personnage : inconnu
Peuple : Elfe noir
Rang : Génèral dévoué de Vlad Tepes Draculea
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Salle du trone
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Mer 13 Aoû 2008 - 16:51

Exclamation Appartements provisoires




Le général Von Drak, Monseigneur ! Cria tout haut un garde.


Son entrée annoncée, le général accompagné par les deux gardes et la marquise entrèrent dans la grande salle du trône du nouveau suzerain d’Arnestil. Les gardes s’avancèrent légèrement s’arrêtèrent à bonne distance de leur empereur, la marquise entre les deux soldats. Quant à Sylvius, il continua d’avancer un peu plus vers son seigneur, gardant son regard sérieux et droit en direction de Vlad Tepes, ses pas résonnant sur le sol pierreux. Sylvius s’inclina devant le seigneur de guerre puis s’adressa à lui d’une voix claire.


Conformément à vos ordres monseigneur, voici la marquise d’Allambré. Comme vous l’avez mandé, la voici en ce lieu.


Il fit signe à la marquise d’approcher afin que Vlad Tepes puisse l’entretenir de la nouvelle tant redoutée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Tepes Drâculea
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 101
Age du personnage : Bien plus d'une centaine d'année...
Peuple : Elfe noir / Transylvanien
Rang : Imperator, Souverain d'Arnestil
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Château d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Mer 13 Aoû 2008 - 17:30

Alors qu'il prenait son royal temps pour terminer son déjeuner, au grand dam du valet qui commençait à sentir des crampes à son bras en tenant le plateau d'argent, l'Empereur leva légèrement la tête lorsqu'un garde annonça l'entrée du Général Von Drak avec la Marquise d'Allambré sortie tout droit de sa cellule, mais qui avait eu généreusement droit à un brin de toilette avant de se présenter devant son Impériale Majesté.

Vlad termina son verre et essuya les quelques gouttes de sang, qui perlaient au coin de ses lèvres, avec un mouchoir de soie richement brodé.

Il jeta le linge d'un geste sec sur le plateau et fit signe au valet de déguerpir.

L'Impérator fixa alors son Général, le menton légèrement accoudé sur sa main droite dont le bras lui-même était posé sur l'accoudoir de l'Impérial siège.


Merci Sylvius. se contenta-t-il d'une voix calme.

Les gardes firent avancer la Marquise de quelques pas avant de reculer eux-même pour la laisser seule face au Souverain.


Marquise d'Allambré, vostre comportement à l'égard de mon Haut Rang fut inacceptable et méritait pleinement la peine capitale. La personne qui se trouve en face de vous, qu'elle soit Alliée ou Ennemie, mérite le même respect surtout si elle fait partie de la Haute Société.


Il la fixa avec un air dur et impassible. Ne bougeant pas d'un cheveux.

Après réfléxions, et au vu de vostre dernière proposition de vous rallier à mon service, je vous accorde l'ultime chance de vostre vie. Ceci n'est point une preuve de bonté venant de ma personne, je n'hésiterais point à vous rendre gorge si vous me décevez une nouvelle fois.

Tepes fit un léger mouvement de la main gauche pour indiquer aux gardes de libérer les liens qui attachaient les mains de l'ancienne captive.

En conséquence, vous, Marquise Cassandre d'Allambré, je vous laisse une chance de vous racheter et ne vous considère plus comme une "prisonnière de guerre". Vous reprenez vos titres, une partie de vos droits, vos appartements ainsi que tout vos effets. Vous avez également le grand honneur d'être membre de la Cour Impériale.

Un homme robuste et au traits fermés entra dans la salle et s'arrêta à deux pas derrière la Marquise.

Enfin, ce Transylvanien du nom d'Azurius sera vostre garde du corps et vous suivra où que vous alliez. Il veillera sur vostre sécurité...

Et à vous surveiller, si l'idée de vous échapper où de me trahir vous vient à l'esprit..

A présent que vous avez gagné vostre Liberté, Marquise, vous pouvez disposer et vaquer à vos occupations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre
Sang-Melé(e)
Sang-Melé(e)
avatar

Nombre de messages : 40
Age du personnage : 27 ans
Peuple : Humain
Rang : Noble
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : (lieu ou se trouve habituellement votre perso)
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Mer 13 Aoû 2008 - 18:30

Cassandre entra dans la salle du trône, précédant le général Von Drak. Elle était suivie des deux gardes qui la tenait fermement de chaque coté, l'empêchant ainsi de se débattre en raison des cordes trop serrées qui liaient ses poignets. Les gardes la firent avancer, Sylvius dit quelques mots à son empereur, puis la jeune femme se retrouva seule face à l'empereur.

Elle écouta attentivement ce que le prince lui dit, gardant ses pensées pour elle. Elle brûlait d'envie de lui répondre que c'était lui qui l'avait offensée en premier, et qu'elle n'avait fait que se défendre, mais elle se tut, elle avait appris à ses dépends qu'il fallait être hypocrite pour survivre.

- Je suis extrêment confuse vis à vis de ce qu'il s'est passé dehors, je n'étais pas dans mes états et étais notamment sujette à la peur, je vous prie donc de m'excuser platement. Je pensais au début que vous étiez des butors et des malappris et vous vous révelez un peuple de fiers guerriers, fins et raffinés. J'ai rallié votre cause messire, lorsque j'ai entendu votre discours, auquel j'adhère totalement et je vous jure fidélité à cet instant même, vous promettant ainsi mon soutien et je ne faillirais pas. Je vous remercie également de la grâce que vous me faîtes.

Elle regarda l'imperator dans les yeux, fit une révérance, puis se retira accompagnée de son garde du corp, nommé Azurius.

Arrow Appartements de Cassandre D'Allambré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Tepes Drâculea
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 101
Age du personnage : Bien plus d'une centaine d'année...
Peuple : Elfe noir / Transylvanien
Rang : Imperator, Souverain d'Arnestil
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Château d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Ven 15 Aoû 2008 - 13:43

La Marquise se retira avec le reste des gardes. Vlad fit signe à son Général de rester quelques minutes.

Lorsqu'ils furent seuls, l'Empereur se leva de l'impérial siège, retira les chainettes qui retenaient sa grande cape sur ses épaules, puis la laissa sur le siège.

Il descendit les marches et se mit aux côtés du jeune Général, entamant quelques pas avec lui en se dirigeant vers la sortie.

Sylvius, as-tu du temps à me consacrer aujourd'hui ?


Vlad posa son regard sur son interlocuteur, esquissant un léger sourire en coin signifiant qu'il avait une petite idée derrière la tête.

Sans que l'autre Elfe noir puisse avoir le temps de répondre, l"Empereur ouvrit les grandes portes de la Salle..


Suit-moi. L'incita-t-il.


Arrow Extérieur du Château : Terrain de Joutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvius
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 26
Age du personnage : inconnu
Peuple : Elfe noir
Rang : Génèral dévoué de Vlad Tepes Draculea
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Salle du trone
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Ven 15 Aoû 2008 - 14:29

Sylvius resta attentif, il savait depuis ce matin le sort réservé à la marquise. Tout se passa donc sans surprise pour lui, et durant la conversation entre la marquise et l’imperator il resta de glace, et patienta ainsi jusqu’à ils en aient terminé. Quand la conversation fut finie, la marquise se retira prestement, suivie de près par son nouveau garde du corps dénommé Azurius. Von Drak se serait bien retiré aussi si son seigneur ne lui avait pas fait signe du contraire. L’empereur s’approcha lentement de lui après avoir retiré sa cape. Arrivé à son niveau? Vlad Tepes lui posa une question fort simpliste et avant même que le général ne puisse répondre, le seigneur de guerre Draculea l’invita à le suivre. Sylvius acquiesça de la tête avant de rajouter quelques mots.


Que souhaitez vous de moi monseigneur ?


Et tout en laissant la question en suspend, il se dirigea à son tour vers le terrain de joute, d’un pas lent et assuré, par les portes que le seigneur Vlad Tepes venait d’ouvrir.





Arrow Extérieur du Château : Terrain de Joutes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godefroy
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 30
Age du personnage : 29
Peuple : Humain
Rang : Duc
Date d'inscription : 15/08/2008

Feuille de personnage
Localisation : En ses terres
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Sam 30 Aoû 2008 - 16:02

Exclamation Antichambre




Godefroy entra dans la salle du trône à la suite du garde dont le nez avait cessé de saigner. L’entrée fut discrète, la salle du trône était immensément vide, aussi les seuls échos furent ceux des pas du duc et du transylvanien. La salle était clairement dominée par les deux trônes se trouvant sur une légère estrade de pierre, recouverte d’un tapis rouge. Le transylvanien fit arrêter Godefroy à quelques pas du trône, tout en le laissant à une distance « sécurisante ». Il ne manquait plus que l’entrée de l’empereur qui terminait sa discussion avec l’ex-reine d’Arnestil. Afin de « passer le temps », le duc de Volpe adressa quelques paroles au soldat.



Mettez donc de la glace sur votre nez, où vous garderez une belle marque de ma « visite ».



Le garde lança un regard mauvais à l’humain, qui ne le lui rendit nullement. Au lieu de ça Godefroy le regarda de son air noble et orgueilleux. La suite de l’attente fut dans un silence complet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Tepes Drâculea
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 101
Age du personnage : Bien plus d'une centaine d'année...
Peuple : Elfe noir / Transylvanien
Rang : Imperator, Souverain d'Arnestil
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Château d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Sam 6 Sep 2008 - 19:05

Les portes s'ouvrent soudainement. L'Empereur se dirige d'un pas déterminé et pressé vers son trône sans regarder les personnes présentes.

Vlad était pressé, beaucoup d'affaires à régler l'attendait.

Il gravit les marches du Trône, se retourna en faisant virevolter sa longue cape rouge en velours brodée d'or et doublée d'hermine, puis s'installa confortablement sur l'impérial siège en fixant le noble humain. D'un regard impassible et sans expression n'avouant aucun intérêt.

Je vous écoute Noble Humain. Veuillez vous présenter et m'indiquer le but de vostre visite. Commença-t-il l'entrevue d'un ton autoritaire et à haute résonance qui parcouru toute la salle du Trône.

Le bras tendus, mains posées sur chaque extrémitée des accoudoirs du siège impérial, l'Empereur attendit la réponse de son interlocuteur, ses yeux rouges-sangs reluisants rivés sur ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Sam 13 Sep 2008 - 9:25

On annonça la venue de celle qui était responsable de la surveillance de la reine déchue.

Elle avançait d'un pas pressé dans la salle du trône tandis que les autres gardes la saluaient en s'inclinant.
Étrangement, pour une "femelle", Kylene avait su faire reconnaitre son autorité à ses inférieurs.

Ignorant parfaitement le noble humain qui se trouvait face à l'impérator, elle salua son maître d'une courte mais respectueuse révérence puis lui annonça que la reine déchue était prête et qu'il pourrait la recevoir quand il le souhaiterait.

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Sylvius
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 26
Age du personnage : inconnu
Peuple : Elfe noir
Rang : Génèral dévoué de Vlad Tepes Draculea
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Salle du trone
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Dim 5 Oct 2008 - 19:59

On entendit des bruits de pas, un silence se fit durant une courte période, et alors que le Duc de Volpe allait répondre à l'empereur la porte s'ouvrit brusquement. Un elfe noir, à la silhouette banale mais un visage
exprimant une forte inquiétude entra par l'ouverture et s'approcha rapidement du trône, ne cessant de crier.


Monseigneur... monseigneur... j'ai une fâcheuse nouvelle à vous apprendre de toute urgence...

Quand il eut parcouru la distance qui le séparait de la porte au trône, il
reprit son souffle quelques instants avant d'avertir son seigneur.


Empereur, la ville est en pleine effervescence, une bande armée s'est formée sur la grande place, une cinquantaine d'homme à l'apparence de mercenaire, de citoyens et autres haranguent la foule.

Il récupéra à nouveau son souffle, puis reprit.

Et ce n'est pas tout, le général Von Drak est partit purger la ville des rebelles responsables de la mort d'un de ses hommes. Il est accompagné de toute sa suite, mais n'est point au courant du rassemblement adverse. Les troupes attendent les ordres, les patrouillent se rassemblent afin de contrer les petites révoltes qui éclatent un peu partout.

Quand le messager se tut enfin, il n'arrivait à contenir son stress, mais en
même temps sa volonté d'aller au combat. Il attendit la réaction de l'empereur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur/PNJ

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Dim 7 Déc 2008 - 11:14


Vlad Tepes Draculea


L'homme que Vlad avait trouvé dans l'antichambre se présenta. Il était duc de Volpe et désirait jurer loyauté au nouveau maitre d'Arnestil.

Et qu'est-ce que cela m'apportera duc? Lui répondit l'imperator de son habituel ton tranquille et froid.

Je puis fournir vos hommes en nourriture. Je sais que les Arnestiliens, refusent de se soumettre à vous…

Ho ? Ne vous inquiétez pas pour ça, ils redeviendront bientôt raisonnables. Ce n’est qu’une question de temps.

Face à une telle argumentation, Godefroy continua de parler presque comme s’il n’avait jamais été interrompu :

Certes mais, en attendant, vos homme sont obligés de piller les maisons de la ville pour trouver leur pitance. Ce n’est pas ainsi que vous obtiendrez le respect des Arnestiliens. Sachez que je les connais bien, ils ne se laissent pas faire et, le seul moyen d’obtenir leur obéissance est de s’octroyer leur respect. Manque de chance pour vous, ce respect, ils l’ont pour le moment donné à leur Ancienne reine. Je pourrais vous aider à l’obtenir.

Dans ce cas, pourquoi, vous, Arnestilien avez-vous choisi de me jurer fidélité ? Fit l’imperator toujours aussi calmement, ne montrant pas si les paroles de l’homme face à lui avaient trouvé un éco dans son esprit.

Visiblement, Godefroy avait prévu cette question car, il lança sans se démonter :

Parce que, je n’ai pas de respects pour les perdant et, qu’Itzalina à perdu. Certes, j’ai entendu dire qu’elle se défendait encore aujourd’hui mais, sa résistance et vaine et, si elle était suffisamment intelligente, elle aurait dû s’en rendre compte. Elle a eu sa chance mais l’a perdu. A présent, toutes les cartes sont entre vos mains.

Avec un sourire, l’imperator répondit :

Vos paroles sont sensées duc de Volpe. Je vais y réfléchir, peut-être votre aide pourrait-elle m'être utile finalement...

La garde qui devait surveiller la reine déchue lorsqu’elle quittait sa prison apparut soudain pour annoncer que la reine déchue était prête.

Tepes sourit légèrement à cette demande si directe :


Et bien, elle attendra encore un peu. J’ai autre chose à faire.

Bien maitre

Avait elle répondu simplement tandis qu’un sourire fugace éclairait son visage. Visiblement, l’idée de faire attendre la reine déchue l’enchantait au plus au point.


Il la congédia, et un autre personnage fit son entrée dans la pièce, interrompant une nouvelle fois la réponse que Godefroy allait faire à l’imperator.

Il parlait de révolte et d’une bande armée qui se mesurait, une fois de plus à ces hommes.

Et bien, qu’attendez-vous garde ? Envoyez-lui des renforts. Et joignez-vous à lui. Vous semblez impatient d’en découdre…

Vlad se tourna alors vers Godefroy et lui lança :

Voici l’occasion de me prouver votre bonne volonté duc. Allez-donc apporter votre soutient à mes hommes…

Puis, il partit, il lui restait une affaire à régler avec une certaine prisonnière….

Arrow Prison-Cellule d'Arya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur/PNJ

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Dim 11 Jan 2009 - 21:40




Areenor-Espion de Vlad

Exclamation Appartements de l'imperator-Chambre d'Arya

Suivit d'Arya, Areenor pénétra dans la grande salle où l'attendait l'impérator.
S'agenouillant devant son maître pour le saluer, il déclara simplement:

"Impérator, voici votre servante personnelle: Arya Imlarië, que je vous amène, apparemment remise de son accident d'hier..."

Indiquant Arya de la main, il s'écarta légèrement et attendit de nouveaux ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Imlarië
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 25
Age du personnage : 93 ans
Peuple : Haut Elfe
Rang : Servante
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Là où se trouve ceux qu'elle aime...
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Lun 12 Jan 2009 - 18:07

Arya, sur le chemin qui la menait à la salle du trône, médita quelques minutes sur le cas de la jeune femme à moitié elfe qui était folle. Avec une certaine pitié, sans même ne l'avoir jamais vu - enfin, elle l'avait sûrement déjà vue, mais elle était incapable de s'en rappeler -, Arya songea qu'elle devait être très malheureuse au fond d'elle, et qu'elle devrait lui rendre visite de temps à autre, ne serait-ce pour lui tenir compagnie, si la jeune dame ne la repoussait pas dans sa folie.

Tandis qu'Arya avançait dans les couloirs du château, elle ne pouvait s'empêcher de paniquer intérieurement en remarquant qu'elle ne reconnaissait rien, et qu'elle aurait très pu s'y perdre, si Areenor n'avait pas été là pour la guider - bien qu'elle sut instinctivement qu'elle avait le sens de l'orientation très développé.

Enfin, ils arrivèrent devant une porte de taille raisonnable qui s'ouvrait sur le côté droit de la grande salle du trône. L'elfe suivit l'infirmier, le cœur battant à tout rompre, intimidée et émue de découvrir son Seigneur auquel elle vouait déjà une fidélité sans faille - comme elle avait eu l'impression un peu plus tôt en s'éveillant.
Elle se demandait à quoi il ressemblait. Était-il un elfe ? Un haut-elfe comme elle, un elfe noir ? Un humain ? Était-il noble d'esprit, raffiné ? Était-il juste et bon, ou tenait-il ses sujets bien en laisse de manière à ce qu'ils ne s'éloignent pas du droit chemin ? Peu importe quelles qualités ou défauts il possèderai, son Seigneur lui semblerait de toute manière comme le sien, et elle ne tolérerai aucune trahison de sa part, tout comme de celle des autres.

Areenor parla le premier, Arya garda les yeux rivés au sol, à la fois impatiente de voir son visage, et à la fois intimidée. Puis, Areenor s'effaça devant elle.

"Majesté..." Dit-elle doucement, tandis qu'elle faisait une révérence gracieuse, qui témoignait de son humilité et de son respect sans limite pour Vlad Tepes Draculea.

_________________
La vie par l'amour et la fidélité,
L'honneur par l'épée et la vie,
La mort par la guerre et l'honneur...


Lorsque vous pouvez vivre pour l'éternité, pour quoi vivez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Tepes Drâculea
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 101
Age du personnage : Bien plus d'une centaine d'année...
Peuple : Elfe noir / Transylvanien
Rang : Imperator, Souverain d'Arnestil
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Château d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Dim 25 Jan 2009 - 18:10

{Couloir, peu avant l'entrée d'Arya dans la Salle du trône...}

A peine sortie de la chambre d'Itzalina avec sa garde,
Qu'un nouveau domestique couru à travers le couloir à la rencontre de son Souverain.

A la vu de celui-ci, il s'approcha à toute hâte mais vit rapidement sa route barrée par la garde de l'Imperator.

Hey doucement ! laisses donc passer ton Seigneur ! déclara un des soldats transylvaniens de Tepes.

Mais.. je dois voir sa Majesté ! j'ai un message à lui délivrer !

Encore ? les coupa Vlad en soupirant las.

N'ai-je donc point eu mon quota d'ennuis pour la journée..
ajouta-t-il en faisant signa a sa garde de laiss
er passer le domestique qui s'inclina aussitôt.

Parle je t'écoute mais vite, je n'ai point que cela à faire !

Vostre espion m'a chargé de vous dire qu'il amène d'ici peu la dénommée Arya, Haute Elfe sous vostre contrôle, à la Salle du Trône afin qu'elle puisse vous présenter ses hommages et sa loyauté.

Hum...

Pour la première fois de la journée, un léger sourire satisfait apparu sur le visage de l'Imperator.

Enfin une information qui me met en appétit.

Et le groupe Impérial se remit en marche en direction de la Salle du Trône afin de recevoir la jeune femme Elfe et ainsi continuer les plans la concernant.


{Salle du Trône}

Tout le monde prit place dans la plus riche salle du Château.

La Garde se partagea en deux et forma une allée autour du long tapis rouge qui traversa toute la pièce de l'entrée de la Salle jusqu'au Trône où s'installa Vlad Tepes en attendant la venue de sa "captive".

Enfin la jeune Haute-Elfe fit son apparition, humble et soumise, ce qui fit rire intérieurement l'Imperator qui se retint de s'en frotter les mains.

D'une posture majestueuse et sans expression, il la fixa puis prit la parole d'une voix forte et assurée :

Approchez Dame Arya !

Vlad patienta qu'elle s'éxecute et lorsque celle-ci fut au niveau des premières marches du Trône,

Le Souverain se leva gracieusement puis descendit les quelques marches qui les séparaient, gardant toutefois une petite distance en hauteur afin de mesurer sa supériorité et son haut rang.

Ma Chère, me voila rassuré de vous voir remise de vos mésaventures. Comment vous sentez-vous ? demanda t-il d'une voix faussement attentionnée.

A cet instant, Vlad se mit à penser qu'il se trouvait aussi bon comédien que stratège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Imlarië
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 25
Age du personnage : 93 ans
Peuple : Haut Elfe
Rang : Servante
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Là où se trouve ceux qu'elle aime...
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Mer 4 Fév 2009 - 12:50

Vlad Tepes Draculea lui ordonna d'approcher, il n'avait mis aucun sentiment dans sa voix qui puisse montrer qu'il était heureux de la revoir ou faché de sa longue absence. Avec apréhension, Arya releva les yeux et s'avança au pied des marches du trône.

Elle vit alors un elfe noir venir à elle, descendant les marches avec majesté, son regard dur et ensanglanté s'accordant parfaitement avec sa cape qui frôlait les marches au rythme de sa descente. Grand, même gigantesque aux yeux d'Arya du haut de son petit mètre cinquante-cinq, habillé avec un raffinement incontestable, Vlad Tepes Draculea était le stéréotype-même du seigneur respecté - et peut-être craint - par ses sujets. Arya croisa son regard de rubis, et elle sentit une étrange fascination grandir en elle pour cet être hors du commun. Mieux encore, elle voyait une lumière, dont elle n'aurait pu en déterminer la couleur, qui émanait de lui, et lui inspirait la crainte : son instinct lui dictait que ce halo pouvait se révéler dangeureux. Intriguée, elle se demanda ce qu'il représentait, et d'où il provenait.
(Je crois que j'adooooore faire des description de Vlad...^^)

Arrivé au bout des marches, il resta sur la première, montrant ainsi la supériorité de son rang, ce qui semblait normal aux yeux d'Arya. Il s'adressa alors à elle d'une voix attentionnée et lui demanda comment elle se sentait. Touchée par la douceur de sa voix, Arya comprit aussitôt que l'Imperator était un elfe noir qui se souciait des autres.
(non mais c'est pas vrai, quelle naïveté ! Disons, que le lavage de cerveau a quelque peu modifié sa personnalité profonde...^^)
Avec, sourire en coin, la jeune elfe lui répondit :

"Je vais bien, Monseigneur. Je peux reprendre mes services dès à présent."

Elle s'arrêta quelques secondes, et reprit, la mine soucieuse :


"Mais il y a un problème, Majesté, ce coup que j'ai pris sur la tête m'a...hum... fait perdre la mémoire. Je n'ai plus aucun souvenir de ce qu'était ma vie auparavant..."

Elle baissa les yeux, attendant la réaction de Vlad Tepes.

_________________
La vie par l'amour et la fidélité,
L'honneur par l'épée et la vie,
La mort par la guerre et l'honneur...


Lorsque vous pouvez vivre pour l'éternité, pour quoi vivez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur/PNJ

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Mer 1 Juil 2009 - 10:18

{Vlad Tepes Draculea}







Ma chére, commença-t-il, vous me voyez fort contrit de cette séquelle qui vous importune.

Il posa délicatement sa main sur la tête d'Arya tout en levant son visage, dans un air de grand songeur.

Je ne suis malheureusement pas le mieux placé pour vous redonner vos souvenirs, mon fidèle Areenor vous y aidera.


L'intéressée fit un léger signer de la tête, comme pour acquiesçait les dires de son seigneur.


Aprés le dîner monseigneur, j'en serai tout disposé à répondre aux interrogations de la demoiselle Arya.


Le comte, avec un léger sourire y répondit aussitôt, Voilà une excellente initiative. Mais pour l'heure...



Reprenant une position plus convenable, il congédia la garde d'un geste vif de la main. Une certaine euphorie intérieure le prenait, tout fonctionnait à merveille et bientôt cette demoiselle sera un pion des plus docile.

Pour l'heure Dame Arya, il vous faut manger un peu, il vous faut reprendre des forces je ne supporterai pas de vous voir fatigué par ma faute. Je ne tarderai pas à vous rejoindre.


Lui faisant signe de se relever, ils se dirigèrent tout deux vers la grande salle où le dîner se faisait attendre.





Arrow Grande salle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Imlarië
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 25
Age du personnage : 93 ans
Peuple : Haut Elfe
Rang : Servante
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Là où se trouve ceux qu'elle aime...
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Ven 10 Juil 2009 - 17:23

Arya sourit, et s'inclina une nouvelle fois. Elle suivit son seigneur, mémorisant chaque détails du château, et surtout la disposition des couloirs qu'elle devait réapprendre à connaitre. Lorsque Vlad Teppes avait mentionné de se restaurer, la jeune elfe s'était rendue compte qu'elle mourrait de faim, et elle attendait à présent avec impatience le moment où la nourriture remplirait son estomac.
Mais soudain, sa douleur à la tempe s'amplifia. Arya crut sa tête allait exploser tant c'était insupportable. Elle poussa un cri si aiguë et puissant que les fenêtres vibrèrent dangereusement. Il ne faisait aucun doute que tout le château avait pu l'entendre. La servante s'effondra et tomba à genoux.
Voyant cela, Vlad Teppes Draculea lui donna immédiatement la permission de regagner sa chambre jusqu'au lendemain minimum. Areenor aida Arya à se relever et la racompagna jusqu'à sa chambre où elle se coucha et s'endormi avant même que sa tête n'ai touchée l'oreiller.



L'observant un instant, l'espion Areenor pensa avec un air dubitatif que son seigneur avait peut-être frappé un peu trop fort la tête de cette noble...

Chambre d'Arya Imlarië

_________________
La vie par l'amour et la fidélité,
L'honneur par l'épée et la vie,
La mort par la guerre et l'honneur...


Lorsque vous pouvez vivre pour l'éternité, pour quoi vivez-vous ?


Dernière édition par Arya Imlarië le Mar 27 Avr 2010 - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur/PNJ

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Dim 12 Juil 2009 - 13:45

{Vlad Tepes Draculea}

Après le malaise d’Arya, Vlad transmit encore quelques ordres à Areenor. L’espion devait continuer de veiller sur la haute elfe et, plus précisément s’assurer qu’elle ne récupérait pas la mémoire et que le brouillard que l’imperator avait distillé dans son esprit gardait une bonne prise sur elle.

Il quitta ensuite les lieux et se dirigea vers le grand salon. Il lui semblait être arrivé à ces fins avec la messagère.
Dorénavant, l'elfe qui était quelques heures plus tôt aussi fière et rebelle que sa reine à laquelle elle vouait une fidélité sans faille serait pour lui un pion obéissant. Il faudrait cependant la maintenir occupée afin d’éviter qu’elle ne se pose trop de questions et s’assurer qu’elle ne doute pas un instant de sa position. Il avait déjà donné des ordres dans ce sens et s’arrangerait pour que l’ancienne messagère ne rencontre pas de personnes "à risque".


Arrow Grand Salon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvius
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 26
Age du personnage : inconnu
Peuple : Elfe noir
Rang : Génèral dévoué de Vlad Tepes Draculea
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Salle du trone
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Dim 17 Jan 2010 - 12:00

Cour du château




La salle du trône était exceptionnellement vide et calme, seul deux gardes surveillaient la salle dans un silence de mort tandis que quelques ministres patientaient comme ils le pouvaient en tournant en rond ou en revoyant les diverses notes marquées sur leurs parchemins. La grande porte s'ouvrit lentement et une voix annonça l'entrée de l'intendant.

A ce moment les gardes rendirent les honneur et les ministres firent une dernière prière avant d'annoncer les différentes nouvelles au régent.
Il marcha d'un pas décidé vers le trône, sans faire attention à quoique ce soit qui l'entourait, un simple geste de la main aux gardes, voilà tout ce qu'il fit jusqu'à ce qu'il s'asseye dans une posture détendue et attentive. Le silence retomba, lourd et pesant, pesant sur les épaules des ministres qui ne savaient comment interprété l'humeur du régent. L'un d'eux se risqua à commencer après les politesses d'usage et précautions nécessaire.


Monseigneur, j'ai été chargé par l'empereur de l'instauration de diverses taxes ainsi que d'impôts pour les nobles... je... cela été une réussite et les caisses se renfloues progressivement.

La réponse ne fut qu'un hochement lent de tête et un sige clair de la main signifiant "laisse moi à présent". Un second se présenta moins calme que le précédent, la peur et le doute se lisait aisément sur son visage. Courbant l'échine plus par crainte que par respect, il s'adressa au régent d'une voix faiblarde.

Seigneur, en ville... il se passe... un bal... et... enfin, un bal que ni vous ni l'empereur n'aviez ordonné et...

Une main levée le coupa dans son récit décousue, Von Drack en avait assez entendu pour ce matin, il se leva prestement, fixant de son regard de feu le pathétique humain bégayant qui semblait bien inférieur face à son maître.

Nous nous revoyons demain pour le reste, en attendant faite venir ici la demoiselle d'Allembré ainsi que dame Itzalina.

L'incompréhension n'eut pas le temps de durer et tous firent des gestes divers afin d'exprimer leur acquiescement. Les ministres quittèrent la pièces afin de faire mander les deux intéressées. Quant au régent il se rasseya, la mine sombre, le visage vers le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Mar 19 Jan 2010 - 23:42

Roselière


Quelques minutes après que le régent ait fait mander la reine déchue, il put entendre des bruits de pas sur les boiseries qui composaient le sol de la salle attenante à la salle du trône.
L'un, léger et à peine audible, tel celui d'un chat contrastait fortement avec celui des cinq autres, chaussés de lonrdes bottes.

Itzalina fut annoncée et entra bientôt, flanquée de son habituelle escorte.

Alors qu'elle franchissait les portes de la salle du trône qui était a présent occupée par le général Von Drack, la reine déchue cacha immédiatement la lassitude qui l'envahissait derrière un regard dur et froid.
Les transylvains ne remarquèrent probablement pas cette lassitude qu'elle masquait admirablement bien mais quiconque ayant connu l'ancienne souveraine d'arnestil dans des temps meilleurs aurait immédiatement remarqué qu'elle n'était plus que l'ombre d'elle même depuis qu'elle était aux mains de ses ennemis...

Cependant, lorsqu'elle dût faire face au général Von Drack, Itzalina le fixa sans sciller, se contentant de plonger ses yeux noir dans ceux rouge sang de son ennemi.

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Sylvius
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 26
Age du personnage : inconnu
Peuple : Elfe noir
Rang : Génèral dévoué de Vlad Tepes Draculea
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Salle du trone
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Dim 14 Mar 2010 - 19:03

Il entendit les pas feutrés de la reine, les gardes annoncérent son arrivée. Elle s'avança jusqu'à atteindre les marches menant au trône, se désinteresrant de ce qui l'entourée et Sylvius en fut presque ravie, cela annoncait peut être enfin qu'elle avait compris où se trouvait ses interêts.

L'empereur est de retour, je ne sais si vous etiez au courant. commença-t-il. Mais si je vous est fait mander, encore une fois, ce n'est pas pour cela. Je souhaiter savoir si etiez plus enclinte a gagner mes faveurs. Car la donne a changer, aussi ais-je decider de me montre sous mon vrai jour,enfin façon de parler. Je peux vous offrir un présent inestimable. Mais avant tout, je souhaiter connaître le pourquoi de votre haine, votre derniére réponse n'ayant pas été trés éloquente.

Sa question se voulait franche et directe, son visage serein et detendu, un leger sourir animer ses lévres. Sa peau en revanche laissait transparaitre une certaine paleur naissante.

Oh, n'ayez crainte, personne ne nous entendra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle du Trône   Dim 21 Mar 2010 - 23:33

Lorsque Von drack eut ces mots : « L'empereur est de retour », Itzalina tressaillit… Contrairement au régent qui ne l’impressionnait pas plus que cela, Tepes l’effrayait et, le savoir revenu au palais n’était pas du tout pour plaire à la reine déchue.

Elle écouta attentivement ce qu’il avait à lui dire ensuite… Se montrer sous son vrai jour ? Qu’est-ce que cela signifiait ?

Itza ne pu masquer l’expression étonnée qui se dessinait sur son visage… Avait-elle mal jugé le régent ? Et s’il n’était pas aussi dévoué à Tepes qu’elle l’avait cru au premier abord ? Biensûr, elle avait remarqué qu’il n’était plus autant dans les bonnes grâces de son maitre mais était-ce une raison suffisante pour intriguer contre lui comme le laissait entendre la déclaration qu’il venait de faire à son ennemie la plus farouche? Ce jour là, tout dans les paroles et les manières du général semblait appeler à une alliance entre l’ancienne reine d’Arnestil et lui-même. Mais pour quelle raison ? Quel intérêt pourrait-il en tirer ? C’était étrange, il était calme, détendu et même, chose extrêmement rare, il semblait sur le point de sourire…

Méfiante, Itzalina tendit son vif vers le régent. Sa bonne disposition ne semblait pas feinte. Un peu plus détendue, la reine déchue tendit sa magie alentour. Des gardes et des valets étaient là, prêts à réagir au moindre appel de leur maitre mais hors de portée de voix.

Elle décida donc de saisir cette chance que Von Drak semblait prêt à lui donner et répondit aussi franchement que lui permettait sa condition. Plantant ses yeux dans ceux du régent, elle lui dit à voix relativement basse :


"Les raisons de la haine que je voue à votre maitre sont simples : il m’a vaincue, humiliée et fait exécuter de nombreuses personnes qui m’étaient chère. Mais, plus grave, je crains que sa façon de gouverner le royaume ne le mène à sa perte. Son intransigeance décime les familles et les incites à se rebeller. Certain de leurs membres se vengent alors et sont brisés par la « justice ». La population n’as pas besoin de cela, elle a déjà été assez décimée par les guerres. Combien de temps cela durera-t-il ? Et que se passera-t-il lorsqu’il faudra rentrer les moissons. Vos gens n’ont pas l’air du genre à jouer les fermiers… Ce sont des guerriers.

Votre comportement avec les miliciens m’a laissé penser que vous comptiez suivre le modèle de Tepes : diviser pour régner, détruire pour triompher. Comportement auquel je suis farouchement opposée.

Me serais-je trompée à votre sujet ?
Ci c'est le cas, je pourrais me montrer disposée à vous aider.
Qu’attendriez-vous alors de de moi?"


C’était dis, maintenant, Itza pensait lui avoir donné toutes les cartes…

A bien y réfléchir, elle n'avait contre lui aucune autre rancoeur hormis le fait qu'il apartenait aux rang des transylvains qu'elle considérait comme des ennemis...

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle du Trône   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle du Trône
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres :: Parties RP :: Château d'Arnestil (RP) :: Autres salles (bibliothéque, prisons...)-
Sauter vers: