Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres

Arnestil, la suite de la V1. Un cruel tyran à remplacé la reine légitime et fait d'elle sa prisonnière. Depuis, la répression se fait omniprésente et, le peuple commence à regretter son ancienne souveraine. Quelqu'un mettra-t-il fin à cette terreur ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques complètes du monde d'Arnestil (pour ceux qui veulent bien se mettre dans l'ambiance)

Aller en bas 
AuteurMessage
Vaendre
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 85
Age du personnage : 250 ans
Peuple : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Chroniques complètes du monde d'Arnestil (pour ceux qui veulent bien se mettre dans l'ambiance)   Jeu 13 Aoû 2009 - 12:07

[/!\ Version préparatoire et par conséquent incomplète]

Bonjour à tous. Comme le forum ces derniers temps était un peu déserté, je vous propose pour vous remettre "dans le bain" ma version complète de l'histoire de l'univers d'Arnestil, de la création aux temps actuels.

1.La Création

Le récit de la création a été découvert au Premier Âge de l'Ere Antique, lors de la migration des Noldors vers le Sud (dont la dernière ethnie survivante vit encore recluse sur l'île de Drynden) dans les archives de leur royaume déchu. Le texte du Gwaithinann se trouve encore aujourd'hui en plusieurs exemplaires dans la bibliothèque du château d'Arnestil.
Voici un extrait condensé de ce texte (comptant en entier 4000 pages) et traduit du vieux Noldorin.

Gwaithinann



Depuis toujours était Menel.
Menel donna naissance à Aur.
Aur, la clarté en elle-même.
Ensuite il enfanta Thin.
Thin, l’obscurité totale.
Aur et Thin étaient ennemis.
Mais Menel voulut les unir.
Il leur demanda de l’aider.
A créer un nouvel ami.
Ils acceptèrent aussitôt.
Tous ensembles créèrent Cef.
Cef était encore innocent.
Menel demanda à ses fils.
De le former dans la concorde.
Afin qu’il devienne plus grand.
Que les plus grands seigneurs du monde.
Aur arrogant, et Thin jaloux.
Voulurent mener Cef à sa perte.
Aur lui insufla la clarté.
La lumière et la bonté.
Mais ne laissa place à Thin.
Ce dernier voulant se venger.
Insufla à Cef les ombres.
Le mal et puis l’obscurité.
Ainsi que la crainte et la peur.
Menel voyant Cef ainsi.
Gronda ses fils en leur disant.
Qu’ils lui avaient désobéi.
Et qu’ils avaient bien perverti.
Cef qu’il voulait de bien empli.
Aur se mit à accuser Thin.
En disant que c’était sa faute.
Et celle de personne d’autre.
Mais Menel sage, intelligent.
Précipita Aur dans le gouffre.
« Tu as été trop arrogant !
Et tu as accusé ton frère !
Tu as ta part de tourments.
A vivre pour cette guerre ! »
Et Menel se tourna vers Thin.
Et le précipita aussi.
En psalmodiant dans le moment.
« Vous ne m’avez pas obéi !
Et vous en avez tout détruit !
Vous devez en être punis.
Même si je n’en ai pas l’envie ! »
Mais en voyant ses fils Aur et Thin.
Souffrir tous deux, de jours en jours.
Il eut pitié de ses enfants.
Et les ramena près de lui.
Ils lui promirent de ne jamais.
Détruire l’œuvre de leur père.
Et ils occupèrent leur place.
Jusqu’à ce que Menel mourut.
Attristés, ils l’élevèrent.
Au-dessus de toutes les choses.
Afin que son corps serve.
A éclairer le monde entier.
Par la suite, ils s’occupèrent.
De Cef en lui enseignant tout.
Et ce dernier appris beaucoup.
Jusqu’à ce que meurent ses pères.
Il éleva à son tour les deux.
Aur, la clarté, et Thin, l’ombre.
Auprès de leur père Menel.
En les faisant « nuit » et « jour ».
Par la suite, Cef travailla.
Durant toute son existence.
Il enfanta Nen, Naur et Gwelw.
Qui devinrent « eau », « feu » et « air ».
Nen qui se coucha sur Cef.
En enfantant alors Gaer.
Gwelw qui se plaça autour.
De son père, le brave Cef.
Et Naur se perdant dans Gwelw.
Attendant d’être réveillé.
On sait que l’esprit de Menel.
Envoya d’énormes dragons.
Se coucher sur le corps de Cef.
Et donner naissance à Orod.
Les esprits d’Aur et Thin s’allièrent.
Et donnèrent naissance à Diën.
Un être pour le moins étrange.
Mais né de l’alliance des deux.
A l’aide des forces de Gwelw.
Des forces de Cef et de Nen.
Elle donna naissance à Galadh.
Qui eut une longue lignée.
Diën alors voulut créer.
L’égal d’elle-même vivante.
Elle enfanta les animaux.
Qui vécurent tous parmi Cef.
Alors dans un dernier effort.
Diën, forte, se sacrifia.
Laissant la place à sa fille.
La belle et bonne Danaë.
Celle-ci créa avec Cef.
Un être à l’égal d’elle-même.
Un être qu’elle appela « Edhel ».
Mais alors sa sœur Faën.
Voulut aussi créer un être.
Aussi parfait que les Edhels.
Qu’elle appela alors « Adan ».
Faen et Danaë moururent.
Et enfantèrent d’autres filles.
Qui poursuivirent leur rude tâche.
Qui était de créer la vie.

Il s'agit en réalité d'un poème, car tous les textes antiques sont écrits en vers (il n'a pas été possible de reproduire les vers dans la retranscription). On sait déjà que Aur et Thin sont respectivement le Jour et la Nuit, car on nous le précise. Mais nous ne savons rien de Menel qui demeurait depuis toujours, hormis le fait qu'il soit associé au Ciel. Quand il est dit qu'Aur et Thin élevèrent leur père au-dessus de toute chose, nous n'avons pu que deviner qu'il s'agissait de la voûte céleste. La thèse en est appuyée par le passage où on nous dit que Cef éleva Aur et Thin auprès de leur père. Ce qui signifie qu'ils sont montés en leur père et que chacun prend à son tour sa place au-dessus de Cef (Aur le Jour, puis Thin la Nuit), entendu que Cef représente la Terre.
Plus loin, on nous parle de Danaë et de Faën. La première est la déesse des Elfes (Edhel). Elle fut accompagnée par la suite de sept nymphes (où sous-déesses) qui l'aidèrent dans sa tâche de création des Elfes : Anoriel, Lothuil, Niphredil, Bënora, Gwaloth, Tauriel et Lalwen que les Elfes vénèrent selon leur croyance et leur façon de penser. Anoriel, par exemple, est vénérée principalement par les Hauts-Elfes, Bënora par les Sindar, etc.

_________________


"Ir Ithil ammen Eruchín
menel-vîr síla díriel
si loth a galadh lasto dîn!
A Hîr Annûn gilthoniel,
le linnon im Tinúviel !"

#Lúthien ~ Glaer an Elbereth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaendre
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 85
Age du personnage : 250 ans
Peuple : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Chroniques complètes du monde d'Arnestil (pour ceux qui veulent bien se mettre dans l'ambiance)   Mar 25 Aoû 2009 - 10:07

Pour ceux qui sont dans le doute, je continue soyez sans crainte. Je mets juste au point mes idées sur le traitement de texte Smile

_________________


"Ir Ithil ammen Eruchín
menel-vîr síla díriel
si loth a galadh lasto dîn!
A Hîr Annûn gilthoniel,
le linnon im Tinúviel !"

#Lúthien ~ Glaer an Elbereth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chroniques complètes du monde d'Arnestil (pour ceux qui veulent bien se mettre dans l'ambiance)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^
» Pour ceux qui aiment bien critiquer
» msn pour ceux qui veulent
» [TERMINÉ] Le temps mène la vie dure à ceux qui veulent le tuer" [Ryujia Dragonstone/Anathème Vyrad]
» Pour ceux qui veullent jaser de trade...Dallas recherche!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres :: Explications, règles, histoire... :: Présentation des lieux :: Ambiance-
Sauter vers: