Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres

Arnestil, la suite de la V1. Un cruel tyran à remplacé la reine légitime et fait d'elle sa prisonnière. Depuis, la répression se fait omniprésente et, le peuple commence à regretter son ancienne souveraine. Quelqu'un mettra-t-il fin à cette terreur ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bibliothéque cachée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 23
Age du personnage : 23
Peuple : Humain
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Bibliothéque cachée   Lun 20 Juil 2009 - 10:47

Dans une salle oubliée de tous, aux grand murs de pierres nues et froides; dans une atmosphère sombre, glaciale; au milieu d’étagère de bois et de pierres emplies de grimoires ancien et tout aussi oublié que cet endroit sauf des dieux. C’est bien ici dans cette bibliothèque cachée qu’une lumière d’une pure blancheur apparut non loin d’une flaque de sang coagulée et séchée par le temps. Cette lumières à la blancheur aveuglante sembla durer une éternité, pourtant elle ne resta que le temps d’un battement de cils. Quand elle s’en fut, l’obscurité reprit place et le noir se fit plus fort, seule une forme subsista, une silhouette étendue au sol sur cette tâche ensanglantée qui maculé la grande pièce sombre.

Quelques minutes plus tard, cette même silhouette se mit en mouvement et se releva avec peine, prenant sa tête entre ses mains comme pour tenter de calmer l’afflux de sang qui remontait à son cerveau, l’homme prit son temps pour reprendre ses esprits et par la même un peu de repos. Car il se sentait vidé de toute énergie, prenant son équilibre avec ses bras, il combattait difficilement le poids de son armure dont il s’apperçu qu’il manquait certaines parties au toucher. Il ne voyer rien, n’entendait rien, il ne respirait que l’odeur du froid de la pierre et une arrière senteur de sang. Mais d’où venait cette odeur ? De lui-même ? Ou de la pièce ? Au bout de minutes supplémentaires, il finit par se lever, sa tête tournait et les vertiges le prenaient. Il refit ses premiers pas, et sa première chute par la même occasion, le sol n’était pas aussi bien agencé qu’il n’y paraissait et il ne s’était pas encore accommodé au poids de l’armure.

Quand il eu fini de trébucher et de marcher tel un pantin mal articulé, et que ses yeux s’accommodèrent enfin à l’obscurité, il trouva enfin l’équilibre. C’était bien à ce moment là, quand il eu retrouver toutes ses facultés primaires qu’une voie ébranla son esprit:

Il est temps pour toi d’agir !

Cette voix sortit de nulle part et sans crier gare, le fit s’arrêter net, qui parlait ? Où était-il ? Cherchant de tout côté ce qui aurait pu le mettre sur la piste de la présence d’une autre personne que lui dans cet endroit sombre et lugubre. Mais il ne trouva rien sinon des livres et encore des livres, voilà tout ce que semblait contenir cette salle. Alors qu’il errait dans l’obscurité avec pour seul sons audible celui du couinement de l’ qu’il portait et le bruit de se propres pas, il se demanda une chose qui lui sembla à priori idiot mais qui se fit plutôt pertinente car il n’y trouva pas le réponse: Qui suis-je ?

Se frottant le crâne à s’en arracher le cuir chevelu il chercha une réponse, mais rien ne lui vint, il chercha dans ses vêtements un papier quelconque qui pourrait le mettre sur la voix mais rien. Il se demanda alors ce qui lui était arrivé, sa mémoire pensait-il lui jouait des tours. Il ne se rappelait que de flashs blanc, de conversations puis rien.

C’est alors qu’il vit une lumières faiblarde se trouvant au niveau du sol à une dizaine de mètres de lui, il marcha en cette direction pendant plusieurs minutes, il lui sembla parcourir une lieue. Et quand enfin il l’atteint, il apparut clairement qu’une porte se trouvait devant lui, levant son bras il chercha à tâtons la poignée, quand il l’eu trouver il la saisit et la tourna. Le cliquetis du loquet se fit entendre suivit du grincement des gonds. S’attendant alors à un flot de lumières, ce ne fut rien pourtant, seul des torches à la lumière vacillante éclairait ce qui s’apparenté à un couloir. Le suivant alors, il arriva à un escalier en colimaçon, les marches glissantes ne lui rendirent pas la montée facile. Les marches se suivaient, loin de lui envie de les compter il lui sembla pourtant qu’il n’en avait gravi une centaine.

Arrivé en haut des escaliers, il dû encore emprunté un couloir, faiblement éclairé, mais quand il finit par arriver à son bout, il chercha en vain le loquet qui fermait la porte. Se décidant alors à prendre une torche qui était suspendue il éclaira alors ce qu’il pensait être une porte mais qui s’avéra après quelques observations à la lueur de la torche être en réalité un mur. Sur le sol une petite dalle se trouvait à la droite du couloir. Avec méfiance, il fit une légère pression sur le carré de pierre qui fit mine de pouvoir s’enfoncer dans le sol, fort de cela il l’enfonça autant qu’il le put.

Un léger bruit de terre, et de rouage se fit entendre tandis que l’ouverture s’enfonçait dans le mur de gauche au moyen d’une fente. Là encore ce ne fut pas un flot de lumière mais seulement des torches. Il emprunta donc cette nouvelle ouverture qui le mena directement dans ce qui s’apparenté à des jardins.




Arrow Jardins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bibliothéque cachée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photo Cachée
» Image Cachée .25
» Petite échoppe cachée, à l'ombre, dans un coin.
» [Mission] Les secrets les plus cachés sont les plus intéressants à trouver • Eoghan
» [Guide] Les Talents cachés / Dream World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres :: Parties RP :: Château d'Arnestil (RP) :: Autres salles (bibliothéque, prisons...)-
Sauter vers: