Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres

Arnestil, la suite de la V1. Un cruel tyran à remplacé la reine légitime et fait d'elle sa prisonnière. Depuis, la répression se fait omniprésente et, le peuple commence à regretter son ancienne souveraine. Quelqu'un mettra-t-il fin à cette terreur ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salle des tortures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vaendre
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 85
Age du personnage : 250 ans
Peuple : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Salle des tortures   Lun 16 Fév 2009 - 18:22

Exclamation Appartements d'Itzalina

Vaendre fut conduit dans la salle des tortures.

Il n'avait pas bronché, ni résisté. C'était peine perdue.
En chemin un des gardes de l'escorte ricana sournoisement :


"On va voir si tu fais encore le malin après avoir subi nos tortures !"

Mais Vaendre ne trembla pas, ne hurla pas, il se mit à rire. D'un rire dément et excentrique. Un rire qui se moquait de la réplique du garde, un rire qui se moquait du monde.

Enfin, il fut installé dans la salle des tortures, solidement attaché (par précaution avec des chaînes), puis un homme bourru torse nu, la barbe naissante arriva, grogna, puis sortit une multitude d'instruments, les plus tranchants, divers, et redoutables qui puissent être.
Enfin, il s'approcha de Vaendre et lui demanda d'une voix doucereuse :


"Tu vas gentiment nous dire pour qui tu travailles et pourquoi tu es venu t'introduire chez la reine déchue..."

"Vous croyez ?" Répondit-il pour irriter le bourreau, le plus innocemment possible.

Cela fonctionna, il eut un rictus agacé et saisit un de ses instruments tranchants.


"Vu que tu refuses de parler, tu vas goûter à la torture" Ricana-t-il.

Il leva l'instrument, mit à nu le torse et la tête de Vaendre et creusa une profonde entaille sur la poitrine de ce dernier d'où coula un filet de sang qui allait en croissant.
A ce premier contact, Vaendre eut un cri bref qui se mua alors en rire moqueur (au grand déplaisir du bourreau).

"Hahahaha ! Viens-tu de me faire quelque chose ?" Dit-il, ce qui exaspéra encore plus le bourreau et le chef de la garde.

De nouveau il creusa une entaille, mais cela ne fit qu'accroître le rire de Vaendre : il se moquait de ces tortures, car il avait en lui quelque chose de bien plus torturé que n'importe quoi d'autre : son âme.

Pendant une heure, il subit des tortures où n'importe qui aurait pu déjà mourir et pendant une heure il rit, rit comme un dément, comme un monstre qui se délectait de sa propre souffrance, comme quelqu'un qui n'avait plus rien d'humain...


Le bourreau, lui, était sidéré, personne n'était capable de tenir aussi longtemps sans défaillir. Le chef de la garde bouillonnait. Il se précipita vers Vaendre et le gifla violemment au visage de son gantelet.


"Vas-tu enfin parler, oui ? Tonitrua-t-il, Pour qui travailles-tu et pourquoi t'es-tu introduit chez la reine déchue ?!!!"

Le rire du prisonnier s'interrompit...pour reprendre encore plus fort et plus excentrique que jamais.

"Heraaaah ! Explosa le chef de la garde, Foutez moi ce maudit elfe qui refuse de parler au trou ! Je verrais moi-même avec le lieutenant ce qu'on en fera !"

Vaendre pouffa discrètement sans s'arrêter de rire.
Cela exaspéra tellement le capitaine qu'il jura et sortit aussitôt, laissant Vaendre au soin des gardes.


Arrow Cellule de Vaendre


Dernière édition par Vaendre le Lun 23 Fév 2009 - 18:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur/PNJ

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Salle des tortures   Mar 17 Fév 2009 - 18:31

En passant par la porte de la salle des tortures, sculptée dans un bois d'if sombre et ornée de piques (ce qui indiquait qu'il ne s'y passait pas des choses très catholiques), le chef de la garde bouillonnait tellement en lui qu'il semblait se consumer petit à petit.
Après la colère, prit place la peur.
Qu'allait donc dire le général Von Drak ?
Lui reprocher son incompétence sans nul doute. Déjà qu'il semblait irrité d'avoir déçu l'empereur Dracûlea, ce n'était sûrement pas le meilleur moment pour le mettre au courant de l'incorruptibilité du prisonnier.
Mais lui seul saurait quoi faire, il fallait le lui annoncer, dans les plus brefs délais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Salle des tortures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salle des tortures
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres :: Parties RP :: Château d'Arnestil (RP) :: Autres salles (bibliothéque, prisons...)-
Sauter vers: