Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres

Arnestil, la suite de la V1. Un cruel tyran à remplacé la reine légitime et fait d'elle sa prisonnière. Depuis, la répression se fait omniprésente et, le peuple commence à regretter son ancienne souveraine. Quelqu'un mettra-t-il fin à cette terreur ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rues de la ville

Aller en bas 
AuteurMessage
Vaendre
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 85
Age du personnage : 250 ans
Peuple : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Rues de la ville   Mer 28 Avr 2010 - 20:47

La ville était muette. L'ardeur de l'astre solaire l'avait envahie, et avait très certainement contribué au retrait de plusieurs citoyens dans leur demeure.
Les murs de la ruelle d'Ambre, initialement de grès blanc dépérissaient, couverts de pourritures, de taches inégalement réparties, et suintaient dans la fournaise d'un soleil de plomb.
Cela était bien sûr sans compter la nouvelle souillure qui maculait les murs d'une sentine dissimulée, souillure consistant en le sang de quelques elfes transylvaniens dûment réprimandés par le mystérieux personnage qui occupait, stoïque, le haut du pavé, face à une jeune rebelle visiblement mal à l'aise.

Il eut un soupir étouffé. Ses yeux s'étrécirent et il pivota sur ses talons.

Je vois...Ne cherchez pas à vous justifier, déclara-t-il, Les événements qui viennent de se dérouler ne semble pas vous suggérer d'accepter ma proposition. Bien..., cette mission vous concerne, au fond, et j'ai sûrement tort de vous offrir mon aide. Mon seul regret est de n'en avoir aucune. Si je fus à la place de ce mystérieux individu que nous rencontrâmes dans le sous-sol, j'aurais préconisé un leurre en se manifestant en apparence, laissant soin à la véritable rébellion de se mettre subrepticement en place.
Mais apparemment, les rebelles ne l'entendent pas de cette oreille

Il fit une légère pause.

Et ils ont peut-être raison, poursuivit-il alors,
Alors je me soumets aux ordres, mais j'avoue que le fait de ne pas avoir d'objectif momentané auquel m'accrocher m'afflige quelque peu...

_________________


"Ir Ithil ammen Eruchín
menel-vîr síla díriel
si loth a galadh lasto dîn!
A Hîr Annûn gilthoniel,
le linnon im Tinúviel !"

#Lúthien ~ Glaer an Elbereth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dharel
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 4
Age du personnage : 24 ans
Peuple : Vif(ière)
Rang : Espion & Assassin
Date d'inscription : 11/01/2012

Feuille de personnage
Localisation : La ville
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Nouveau contrat   Mar 21 Fév 2012 - 20:06

*Plus tard*

Dharel était accroupie sur le rebord du toit. Les yeux rivés sur la ruelle d'en bas, le couteau dans la main, il attendait sa nouvelle cible avec impatience.
Son corps battait si vite qu'il s'étonnait de ne pas déjà être mort. Ce n'était pas la première fois qu'il tuait, mais cette nouvelle cible n'avait pas des horaires très faciles. Généralement, il passait sa vie dans la rue. La nuit par exemple, il dormait dans le foin d'une écurie accompagnait de deux chiens très agressifs dont Dharel ne voulait pas prendre le risque de se faire attaquer.

La pluie saccadée tombait sur lui, gelant son corps petit à petit. Ses mains tremblaient de froid, quand à ses lèvres qu'il pinçait été devenues violettes.
La cible en question avait volé un Aristocratre deux jours auparavant, et Dharel ne pouvait se résoudre à laisser passer cela.

Enfin il l'aperçut. Le personnage en question était un gros bonhomme habillée de peaux de bêtes toutes sales.
Dharel fit un rapide signe de la main dans l'air, et à cet instant un petit singe apparut sur le toit d'en face qui était beaucoup bas, et lança une grande corde à son maître.
Dharel attrapa l'extrémité de la corde, et la noua autour de la seule barre de fer sur le toit. En quelques secondes à peine, il sauta et vint glisser le long de la corde reliée du toit d'où il avait sauté, et celui où son singe s'agitait.

Ses pieds tombèrent sur le sol comme une feuille, et maintenant qu'il était derrière sa cible, il se précipita vers elle, puis lui enfonça sa dague dans le dos.
L'homme tomba mort, couvert de sang, sans souffle. L'assassin n'eut même pas le temps de réfléchir qu'il fila dans une petite ruelle sombre de l'autre côté, Abile courrant derrière lui.

Bien joué Abile.
Maintenant, donne moi les clés de l'antre.
Je me change et nous rejoindrons le marché.

Il adressa un clin d'oeil à son singe, et continua sa course nocturne. Dès qu'il fut arrivé dans son antre, il se changea en deux ou trois mouvements; un pourpoint beige et froissé, ainsi qu'un pantalon brun.
Il referma la porte derrière lui, et traversa la grande ruelle, son singe sur l'épaule.

Dis moi Abile,
Tu veux quoi pour le dîner ?


Il sourit et partit sur la place du marché, le ventre criant famine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rues de la ville
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres :: Parties RP :: La ville (RP) :: Autres (marché, rues de la ville....)-
Sauter vers: