Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres

Arnestil, la suite de la V1. Un cruel tyran à remplacé la reine légitime et fait d'elle sa prisonnière. Depuis, la répression se fait omniprésente et, le peuple commence à regretter son ancienne souveraine. Quelqu'un mettra-t-il fin à cette terreur ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Couloirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vaendre
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 85
Age du personnage : 250 ans
Peuple : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Couloirs   Sam 24 Jan 2009 - 21:08

Exclamation Jardins

Vaendre avait réussi, tant bien que mal, à échapper à la surveillance des gardes pendant une fraction de seconde pour s'introduire dans le château. Bien entendu, cela ne suffit pas, car s'il eût la chance de passer aux gardes de l'extérieur, il n'échapperait pas à la surveillance des autres. Il dût alors répéter plusieurs fois son (faux) nom et les raisons de sa venue. Lorsqu'enfin, il réussit à semer les gardes qui l'escortaient à leur supérieur au détour d'un couloir, il se cacha rapidement. Laissant passer la petite troupe de soldat qui le recherchait, il sortit de sa cachette parfaite qui l'avait dissimulé aux yeux de tous. Il avança discrètement dans le couloir.
Ces derniers étaient tortueux et l'on pouvait s'attendre à chaque détour de l'un d'eux à se faire surprendre, voire attaquer (dans le cas de Vaendre en tout cas).
Il se glissa sans bruit près du montant d'une porte qui aussitôt s'ouvrit. Un domestique de haute taille sortit et salua une personne hors de vue avant de refermer la porte. Son regard innocent se posa sur Vaendre, et il n'eut pas le temps de changer son regard en regard terrifié qu'il recevait un coup de poing qui l'expédia au pays des songes.

Vaendre frissonna. Il venait de réaliser la gravité de son geste, mais au point où il en était, il n'avait pas le choix. Il traîna le domestique, priant la déesse Bënora qu'on ne le surprenne pas, pour l'enfermer dans une sorte de placard où l'on rangeait les balais. Puis, il s'habilla des vêtements du domestique de façon à pouvoir conserver sa dague à portée de main, mais hors de vue et son capuchon. Cela pourrait paraître suspect mais il ne voulait pas trahir son visage ainsi. Un domestique passa alors et le croisa.

Pourquoi portes-tu un capuchon, Calvis ? demanda-t-il en fronçant les sourcils, soupçonneux.

Tu veux vraiment le savoir ? répondit sarcastiquement Vaendre, et bien je me suis brûlé le visage en cuisine à cause d'un abruti qui a perdu le contrôle de son seau d'eau bouillante et je pense qu'il est plus judicieux de garder mon visage caché pour la sécurité (mentale) de tous...

Son interlocuteur éclata de rire, puis son visage devint grave.

Tu n'as pas eu de problème avec les gardes ? demanda-t-il, ils sont très irritables et pourraient te prendre pour un espion !

Oh si, répondit Vaendre, histoire de détendre l'atmosphère, heureusement, ils ont décidé qu'il valait mieux que mon visage reste caché pour ne pas donner une mauvaise image aux courtisans du genre de fréquentations de ce château.

Une nouvelle crise de fou rire s'empara du domestique.

Ah la la ! s'exclama-t-il, à ce point là, tu me dissuades vraiment de regarder sous ton capuchon !

Vaendre se força à rire et fut convaincant.
Heureusement, il n'eut pas à rivaliser d'imagination car le domestique partit sous prétexte d'aller servir une nouvelle arrivante au château.

Ouf, se dit Vaendre quand il fut assez loin, j'ai bien eu peur que ce nigaud fiche tout en l'air.

Il réussit par chance à intercepter le domestique qui apportait le repas et l'assomma également pour lui subtiliser son plateau. Puis il se dirigea vers la porte de la chambre qu'il brûlait d'envie d'ouvrir en voyant son inscription.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Couloirs   Mer 22 Juil 2009 - 15:40

Exclamation Appartements d’Itzalina

Marchant d’un bon pas dans les couloirs parcourus de courants d’air, Itza qui espérait semer ses gardes en routes se trouva fort contrariée d’entendre le martellement continu des bottes transylvaniennes derrière elle… Il lui faudrait une diversion si elle voulait les semer un jour.
La jeune femme décida donc de faire un tour par les cuisines où elle savait qu’à cette heure l’activité serait très intense.

C’est ainsi qu’une fois arrivée dans le grand salon, elle obliqua directement vers les cuisines. Là, elle se heurta presque immédiatement à un flot de domestiques dans lequel, si elle eut un peu de mal à se glisser, ce fut sans aucune mesure avec les difficultés que les gardes rencontrèrent. Une chaleur infernale issue des fourneaux régnait dans la pièce, accompagnée par les bayements des chefs cuisiniers auxquels les marmitons te les soubrettes s’efforçaient au plus vite afin d’éviter le fouet. Le tout se passait dans une organisation toute relative qui bien qu’elle soit des plus désordonnée semblait avoir le don d’être efficace.

Itzalina se glissa donc au milieu de cette marée humaine tandis que ces gardiens s’efforçaient sans succès de la garder en vue. Saisissant un fruit au passage afin de justifier ses déplacement si besoin était, elle s'assura que ces gardiens l'avait perdue et se coula avec la masse des domestique à travers une porte de service


Arrow Jardins

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci


Dernière édition par Itzalina le Jeu 1 Mar 2012 - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Leen
Sang-Melé(e)
Sang-Melé(e)
avatar

Nombre de messages : 30
Age du personnage : 24
Peuple : Humaine
Rang : Recruteuse et colporteuse des anciens vifiers rebelles
Date d'inscription : 18/06/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Couloirs   Ven 24 Fév 2012 - 22:27

Exclamation Chatelet d'entrée

Après avoir parcouru les couloirs en faisant mine de s’occuper, Leen finit enfin par trouver mademoiselle de Rochereuil.

Comme la rebelle s’en était douté, la jeune élégante se précipita rapidement vers elle en la suppliant de rafistoler au plus vite le bouton qui était tombé de la magnifique robe rouge et argent qu’elle avait fait confectionner exprès pour le diner du soir. Elle espérait en effet se lancer dans des jeux d’esprits avec un groupe de jeunes transylvains qui commençaient à prendre goût au mode de vie tranquille de la noblesse arnestilienne.

Après de nombreuses paroles réprobatrices à propos de la négligence et de l’incompétence de la couturière qu’elle avait embauchée tantôt, mademoiselle de Rochereuil pria Leen d’aller chercher la dite robe dans sa chambre. En précisant qu’elle se trouvait bien en évidence sur le divan et qu’il fallait prendre soin de ne surtout pas froisser l’habit.

Mademoiselle de Rochereuil fil ainsi à Leen quelques recommandations puis, comme à son habitude finit par accompagner la servante et à surveiller le début des travaux afin de s’assurer qu’elle traitait la précieuses robe comme celle-ci le méritait.

Leen en profita pour abonder dans son sens:

"Effectivement mademoiselle, cette robe est somptueuse : voyez la finesse des broderies d’argents et la beauté du tissus que vous avez choisi. Assurément, cette robe vous ira à ravir, d'autant plus que cette couleur fera ressortir votre teint. Je ne doutes pas un seul instante qu'elle plaire à vos compagnons de ce soir"

La manœuvre fonctionna et Leen pu voir la jeune élégante rougir de plaisir devant tous ces compliments. Elle poursuivit donc par quelques bavardages futiles dans ce genre puis elle finit par trouver l’ouverture qu’elle cherchait quand mademoiselle de Rochereuil se mit à pouffer en décrivant la robe vert d’eau que portait tantôt une certaine madame de Lice et qu’elle s’émerveilla de l’élégante tenue que portait l’imperator quelques jours plutôt. Elle s’épancha longuement sur la coupe parfaite du vêtement, de ceux que seuls les elfes savaient faire. Elle parla de la façon dont la ceinture rehaussait la taille du seigneur des lieux….

Quand mademoiselle de Rochereuil eut fini de louer l'élégance de l'impérator, Leen réussi à lui glisser qu’elle avait trouvé dans un des fauteuils de la grande salle une bague admirable, richement décorée et qu’elle souhaitait la rendre à son propriétaire. La rebelle sortit alors l’objet qui étincela un instant en rencontrant la lumière de la pièce en disant:

"Malheureusement, j'ignore à qui elle appartient. Auriez-vous la bonté d'y jeter un coup d'oeuil et de me dire si vous conaissez son heureux propriétaire?"

Intriguée mais ne doutant pas un seul instant de la sincérité de la domestique car elle savait à quel point l'impérator tenait à ce que ceux qui le servaient soient irréprochable à tout point de vue. Mademoiselle de Rochereuil examina un instant l'objet puis s'écria:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur/PNJ

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Couloirs   Dim 26 Fév 2012 - 14:46

Le duché de "CoeurVaillant" !

La demoiselle avait lâcher ce nom avec autant de surprise que de fierté. Fière de se rappeler de ses leçons d'héraldique et des histoires ennuyeuses de généalogie mais surprise qu'elle se souvienne de ce nom.

Se ressaisissant en agitant la tête de gauche à droite elle se laissa aller avec lenteur dans un fauteuil non loin. La main au front elle continua plus calmement.

Je me dois quelques explications, je ne voudrais pas que vous vous fassiez de faux espoirs, mais, le duché de CoeurVaillant est depuis longtemps l'ombre de lui même, autrefois un des plus puissant duché d'Arnestil et grand allié de l'ancien roi alvis galdo. Maintenant ce n'est plus qu'un nom pour inspirer l'ancienne chevalerie et noblesse au gens. Il ne reste plus que quelques membres de cette maison déchue et ils se terrent dans les contrées inhospitalière du royaume afin de combattre pour la justice.

Elle fit une pause, afin de reprendre son souffle et de rassembler ce dont elle savait des affaires actuelles.

La bague est un modèle unique, porté seulement par le maître de la maisonnée, les autres possédaient des pendentifs. Or le grand maître de cette maison est celui là aussi qui la détruisit, son emblème a changé depuis longtemps mais... bizarrement je ne me souviens plus quel est la nouvelle héraldique de la maison CoeurVaillant. Un hiboux je crois, ou un écureuil.... flûte ma mémoire me joue des tours.

Elle se releva prestement.

Assez bavardé, veuillez je vous prie terminé votre travail, on m'attend. Je vous serez reconnaissante si le dîner de ce soir ne fasse remonter aucune critique quand à ce bouton. E afin de terminer cette discussion, je vous conseille de vous renseigner à la bibliothèque auprés du conservateur Alarius Timon sur cette maisonnée.

Elle ouvrit la porte et s'en fut afin de régler une ses dernières obligations. Laissant la rebelle à son travail et ses réflexions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leen
Sang-Melé(e)
Sang-Melé(e)
avatar

Nombre de messages : 30
Age du personnage : 24
Peuple : Humaine
Rang : Recruteuse et colporteuse des anciens vifiers rebelles
Date d'inscription : 18/06/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Couloirs   Sam 3 Mar 2012 - 12:32

Leen, farfouillait dans une boite à ouvrage à la recherche du fil le plus adapté pour repriser le bouton de la damoiselle de Rochereuil, écouta attentivement les explications decelle-ci sur la bague que lui avait donné le chef rebelle.

Aillant trouvé la bobine de fil la plus adéquate, c'est-à-dire celui dont la teinte et la texture convenait le mieux à sa noble « cliente », Leen se mis au travail.
La damoiselle, toute prête à vaquer à une nouvelle occupation, plus adaptée à son rang que des bavardages avec une simple domestique, annonça à la rebelle qu’elle allait la quitter.
Leen avait encore bien des questions à lui poser mais tenant parfaitement son rôle, elle assura simplement à la dame :


Bien sûr mademoiselle, je m’efforcerais de repriser si parfaitement ce bouton qu’on ne devinera jamais qu’il ait pu un jour se détacher. Je déposerai la robe remise à neuf dans votre chambre à temps pour que vous puissiez être fin prête au diner de ce soir où vous ferez certainement sensation.

La damoiselle vida ensuite les lieux tandis que Leen, tout en piquant soigneusement le bouton regrettait de n’avoir pas pu lui poser quelques questions supplémentaires. Elle aurait notamment aimé savoir si l’un des membres de la maisonnée de cœur vaillant était passé au château ces derniers temps.
Mais peut-être que mademoiselle de Rochereuil ne connaissait cette maison que de nom et n’aurait pas pu l’aider davantage…

Leen réfléchit à ce qu’elle-même savait des Cœurs vaillant, c'est-à-dire rien. Si elle avait l’habitude, de par son rang de domestique de fréquenter la noblesse, ce n’était généralement que pour se voir confier de menus travaux : couture, service, nettoyage… Mais elle ne se souvenait pas avoir eut à faire pour les membres de la maison de cœur vaillant et, hormis les très jeunes aristocrates, qui étaient un peu plus prolixes, personne dans la noblesse ne s’abaissait à parler avec la domesticité d’autre chose que des travaux de la domesticité.

Finalement, elle se concentra à nouveau sur son ouvrage, mettant à profit les pointus cours de couture que sa mère lui avait donné dans sa jeunesse.
Leen appréciait ce travail à la fois simple et pointu et c’est une robe parfaitement reprise qu’elle déposa chez mademoiselle de Rochereuil une vingtaine de minutes plus tard.

Elle décida ensuite de se rendre à la bibliothèque afin d’interroger le conservateur de la bibliothèque. Elle n’avait jamais entendu parler de cet homme mais elle espérait qu’il aurait lui aussi des renseignements intéressants à lui fournir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Couloirs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Couloirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chassé-croisé et potins de couloirs.
» Gang of three in the couloirs [pv Nealou and Ruthlou]
» Une rousse armurée flane dans les couloirs du Louvre
» Quand on flâne dans des couloirs désert ou presque
» Perdu dans le dédale des couloirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres :: Parties RP :: Château d'Arnestil (RP) :: Autres salles (bibliothéque, prisons...)-
Sauter vers: