Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres

Arnestil, la suite de la V1. Un cruel tyran à remplacé la reine légitime et fait d'elle sa prisonnière. Depuis, la répression se fait omniprésente et, le peuple commence à regretter son ancienne souveraine. Quelqu'un mettra-t-il fin à cette terreur ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Appartements d'Itzalina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Appartements d'Itzalina   Lun 12 Jan 2009 - 18:01

Les appartements de la reine déchue n’avaient pas changé depuis sa défaite contre Tepes.

Ils étaient toujours décorés avec soin et, on déposait régulièrement des herbes odorantes dans des plats pour parfumer l’atmosphère des quelques pièces qu’ils comptaient. Les anciennes toilettes de l’ancienne reine étaient toujours à leur place dans les armoires et les commodes et, elle pouvait en disposer comme du temps de son règne.

Quelques domestiques se relayaient au fil de la journée afin de s’assurer de la propreté des lieux et veiller à ce que l’on amène à l’ancienne maitresse d’Arnestil ce dont elle avait besoin.

Bref, tout dans ces lieux semblait comme plusieurs mois auparavant. Les seules choses qui auraient pu laisser penser le contraire étant la disparition des armes que la reine y gardait autrefois, et la présence constante à ses talons de gardes chargés de la surveiller…

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Lun 12 Jan 2009 - 18:13

Exclamation Antichambre

Depuis quelques temps, une idée trottait dans la tête d'Itzalina: elle devait entrer en contact avec les rebelles afin d’obtenir des nouvelles du royaume et, si possible, trouver le moyen d’échapper à sa captivité…

Mais, comment entrer en contact avec la résistance ?
Elle ignorait tout de l’organisation de cette dernière. Les résistants avaient-ils un chef ? Et si oui, qui était-il ? La reine déchue espérait sincèrement qu’ils aient au moins quelques meneurs. Des actions isolées, perpétuées par quelques individus non organisés étant extrêmement dangereuses.
Mais, ce qui la chagrinait le plus, c’est qu’elle ignorait les noms d’anciens notable Arnestiliens qui avaient survécus aux attaques de Tepes. Elle ne savait même pas si parmi les survivants, certains lui étaient restés fidèles ou s’ils s’étaient tous rangés aux côtés de Vlad. Elle n’avait jusqu’alors eut aucune nouvelles de ceux dont elle était certaine de la fidélité, de ses amis… Qu’était devenue Arya ? Et les nobles qui l’avaient soutenus depuis le début ?

Un nom lui vint alors.
Celui du duc de Volpe. L’idée de faire appel à cet homme la rebutait. Elle se méfiait de lui. Cependant, bien qu’il ait juré fidélité à l’imperator, il ne semblait réellement attaché à aucun camp… Ou, plutôt, il ne voulait se mouiller pour aucun sans être sûr d’en tirer une bonne récompense… Et de toutes les façons, il était le seul à avoir osé entrer en contact avec elle…

Peut-être que si elle lui proposait un alléchant marché contre une aide qui ne lui ferait pas prendre trop de risques, il accepterait de changer officieusement de camps. Cela ne ferait jamais qu’une fois de plus.

C’était un jeu extrêmement risqué, la reine déchue le savait mais, elle voyait en lui son dernier espoir.
Jamais il ne devrait le savoir. Si elle l’avait bien jaugé, il ne respecterait jamais quelqu’un qui se croit perdu. Seulement une personne sûre d’elle. Peut-être parviendrait-elle à donner cette impression. Cela faisait maintenant plusieurs mois qu’elle était sortie de prison et, elle n’était plus la femme terrorisée qu’elle était lors de leur première rencontre…

Encore un peu hésitante, elle se lança dans l’écriture d’une lettre :

"Duc de Volpe,

Je n’ai plus eu de nouvelles de vous depuis notre rencontre dans une certaine antichambre.
Je sais qu’alors, ma demande avait tout d’une supplique et qu’elle n’a pas dû vous paraître des plus intéressantes.
Aussi, j’aimerai vous rencontrer à nouveau afin que nous reparlions de tout cela.
Je vous propose pour commencer de mettre en relation nos compagnons de vif respectifs.

Une connaissance qui pourrait vous être utile un jour… "


Elle n’avait pas signé. C’était trop risqué…
Elle jeta un oeil aux gardes qui la surveillaient: Ils semblaient ailleurs et n'avaient pas fait attention à ce qu'elle avait écrit. Ils avaient l’habitude de la voir coucher sur le papier ses pensées et, cela ne les intéressait pas le moins du monde.
La jeune femme s'en doutait. Tant qu'elle n'essayerait pas de transmettre la lettre à quelqu'un, ils ne lui poseraient aucun problème...

Cependant, il lui faudrait transmettre sa missive. Elle attendrait la nuit pour cela… Mistral, se chargerait de la donner à une domestique de confiance. Les gardes pour la plupart artiseurs ne faisait souvent pas très attention au lynx de l'ancienne reine, ne le considérant pas plus dangereux qu'un chat de salon.
C'était une bonne chose...

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Vaendre
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 85
Age du personnage : 250 ans
Peuple : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Dim 25 Jan 2009 - 10:32

Exclamation Couloir

Vaendre toqua discrètement à la porte.
Un "entrez" se fit entendre suivi d'un bruit de fer. Les gardes. Il ouvrit alors la porte calmement et entra dans la chambre de l'ex-reine Itzalina.
Les gardes étaient devant lui, impassibles et derrière se tenait une personne familière, attablée à son bureau.

Reine Itzalina, se dit Vaendre, je vous ai enfin retrouvée

La reine était identique à son souvenir mais semblait diminuée (ce qu'elle était car son trône s'était fait la malle).
Il n'ôta alors pas son capuchon.


"Messieurs, dit-il avec conviction, j'apporte le repas !"

"Pourquoi portez vous un capuchon ?" demanda l'un d'eux.

"Oh ça ? Ne vous inquiétez pas, je préfère ne pas montrer ma laideur", déclara Vaendre.

Il jeta un coup d'œil à la reine. Elle ne regardait pas dans sa direction. Parfait.
Il ôta son capuchon et les gardes le dévisagèrent avec un certain dédain en voyant une cicatrice sur son visage.


"C'est bon, vous pouvez passer", dit l'un d'eux après avoir consulté son camarade du regard.

"Merci messieurs", claironna Vaendre en recouvrant de nouveau son visage du capuchon.

Les gardes se postèrent à l'entrée, le visage toujours impassible.
Vaendre déposa le plateau de repas qu'il avait réussi à subtiliser au domestique habituel.
Puis, il recula et resta sur place, immobile, ses pensées se bousculant dans sa tête à la vitesse de l'éclair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Dim 25 Jan 2009 - 10:57

Alors qu'elle se demandait comment elle allait pouvoir discrètement cacher sa lettre, un évènement tira Itzalina d'embarras.

On toqua à la porte et les gardes, se souvenant soudain de leur travail interrogèrent le visiteur sur sa venue.
Voyant que leur attention était portée sur l'homme qui venait d'entrer - visiblement le domestique apportant le repas -, la reine déchue en profita pour plier la missive et, une fois qu’elle fut certaine que personne ne la regardait, la glissa dans sa manche.

Elle continua alors d’écrire, mais cette fois sur un papier sans danger pour elle. Des prises de notes sur une de ses lectures.
La reine déchue avait à peine inscrit une ou deux lignes que le domestique arriva à sa hauteur, lui présentant son repas.

Lui souriant aimablement alors que son compagnon de vif la rejoignait pour manger, elle déclara :

"Merci, je commençais justement à avoir faim."

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Vaendre
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 85
Age du personnage : 250 ans
Peuple : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Dim 25 Jan 2009 - 11:11

Ouf ! Elle ne l'avait pas vu.
Il la regarda manger avec son lynx, réfléchissant au quart de tour à ce qu'il ferait pour se retrouver seul avec elle.

Enfin, il se détourna d'elle et se dirigea vers les gardes.


"Messieurs, leur dit-il discrètement, il faut que je vous raconte..."

Ceux-ci se penchèrent vers lui sans aucun soupçon de l'acte qu'il allait commettre. C'était exactement ce qu'attendait Vaendre. Il serra son poing droit et donna un fulgurant coup dans le ventre du premier garde. Celui-ci se plia en deux, les yeux dans le vide, bavant tant la douleur était forte. L'autre voulut tirer son épée et hurler, mais Vaendre l'attrappa à la gorge, pulvérisant ainsi ses chances d'obtenir du renfort. Puis, de son autre main libre, il envoya un coup de poing dans la jugulaire du garde bouillonnant de rage qui aussitôt plongea au pays des rêves.

Vaendre se releva alors satisfait en massant son poing droit. Cela était insensé, irréfléchi, et même suicidaire, mais c'était le seul moyen qu'il avait pour être seul avec la reine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur/PNJ

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Dim 25 Jan 2009 - 12:04

Les gardes se mirent en place autour de la porte sans un bruit, ils étaient au nombre d‘une vingtaine, le lieutenant attendit quelques instants, puis fit un signe de la main.

Un soldat enfonça la porte d’un rapide, mais virulent coup, le loquet céda, laissant la porte s’ouvrir entièrement. Les soldats entrèrent en vitesse, les armes déjà à la main, ne cherchant nullement d’explication ou de réflexion, ils assaillirent le soi disant valet dont la couverture avait été découverte.

Le bougre n’eut nullement le temps de réagir, il récupérait à peine de sa prestation précédente, les soldats le clouèrent au sol, les coups volèrent, peu après il fut maintenu, fouillé, il fut dépossédé de la moindre chose qui pouvait lui servir d’arme, ses mains furent enchaînées, ses chevilles aussi, les deux reliées par une chaîne juste assez longue.

Six soldats le surveillèrent tandis que le lieutenant faisait signe à deux autres d’amener les deux gardes au sol à l’infirmerie. Le lieutenant, quant à lui, s’approcha de la reine déchue.

"Je ne sais s'il cherchait à vous tuer, ou à vous libérer, ce constat revient au général Von Drak. Pour ma part je vous laisse sous la surveillance accrue de cinq soldats. Ils n’exécuteront nullement vos demandes. Sur ce, bon repas.

Le lieutenant fit préparer l’imposteur à être transporté en cellule, sous l’œil vigilant de six de ses hommes, sans compter les quatre qui étaient restés dans le couloir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvius
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 26
Age du personnage : inconnu
Peuple : Elfe noir
Rang : Génèral dévoué de Vlad Tepes Draculea
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Salle du trone
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Dim 25 Jan 2009 - 12:36

Exclamation Grand salon


Quand l’officier arriva dans le couloir, et en vue des appartements, il put admirer un travail bien fait, des soldats étaient encore dans le couloir, on n’entendait pas un seul bruit de lame. Tout s’était parfaitement déroulé. D’un air ravi, il entra dans la pièce, regardant d’abord les deux gardes être relevés, puis l’homme s’étant introduit au château.

"Où l’emmenez-vous, lieutenant ?"

"Monseigneur, nous l’emmenions en cellule pour un interrogatoire." Répondit l’elfe.
"Très bien, mais attendez quelques instants. Je vais m'en occuper personnellement."

"Bien monseigneur."

Sylvius se retourna vers la reine déchue, "Encore une tentative ? La deuxième, et encore une fois ratée je le crains." Remarquant alors que la reine reposait ce qui aurait pu servir d'arme, il se ravisa quelque peu. "Vous étiez prête à vous défendre..."

L'officier n'eut pas le temps de continuer la discussion, des bruits s'élevèrent dans le couloir et il put ressentir nettement l'arrivée imminente de l'Imperator, qui avait bien pu le prévenir ?


Dernière édition par Sylvius le Dim 1 Fév 2009 - 18:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Tepes Drâculea
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 101
Age du personnage : Bien plus d'une centaine d'année...
Peuple : Elfe noir / Transylvanien
Rang : Imperator, Souverain d'Arnestil
Date d'inscription : 17/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Château d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Dim 25 Jan 2009 - 14:48

{Appartements de l'Imperator}

Alors que le valet personnel du Souverain était en train d'habiller ce dernier pour le dîner de ce soir,
L'on toqua à la porte. Puis, après que Vlad permit d'entrer de sa voix forte et autoritaire, un domestique pénétra dans la pièce et salua son Seigneur avec respect et crainte..

"C'est pour quoi ?" Haussa Tepes d'un ton dérangé.

"Sire... je ne sais si l'on vous a déjà informé, certainement que oui mais... je préfère m'en assurer..."

"Et bien ? Parle donc ! Va droit au but Maraud !"

"Oui S..Sire. Un intrus se serait introduit dans le château et dans la chambre de l'ancienne reyne, mais vient d'estre arrêté par la Garde."

"Par tous les diables ! Quand cela s'est-il produit ?" interrogea l'Empereur en repoussant d'un geste sec son valet.

"Il y a une dizaine minutes voir plus... un de mes camardes m'a raconté les faits..."

Vlad fronça les sourcils, puis enfila ses gants de cuir et ferma le poing.

"Ma Cape, prestement ! Réunissez ma Garde personnelle sur le champs."

L'Imperator se dirigea vers la porte de sortie en tapotant sur l'épaule du domestique au passage.

"Tu as très bien fait de me tenir au courant dans l'immédiat... je te félicite, retourne donc à tes occupations."

Une fois dans le couloir, suivi de sa Garde, Vlad se dirigea fort mécontent vers la chambre d'Itzalina, sa cape rouge-bordeaux voltigeant de par son pas rapide.


{Chambre d'Itzalina}


La porte s'ouvrit violemment, deux gardes de l'Imperator pénétrèrent en premier.

Un souffle glacial se fit sentir dans la pièce bien peuplée...

Draculea marcha doucement dans la chambre suivit du reste de sa garde, puis passa en revue toutes les personnes présentes de son regard cruel.

D'un gestuel de la main, l'Imperator fit signe à ses gardes de s'emparer de l'imposteur ainsi que des deux gardes de la chambres en piteux état.

"Interrogez le prisonnier et n'hésitez point à utiliser tous les moyens pour délier sa langue... Je veux savoir qui il est, s'il s'agit d'un rebelle, qui est le chef des rebelles et où se cache leur organisation. Allez !"


Un bref regard vers les deux gardes amochés.

"Quant à eux, pour avoir failli à leurs devoirs et s'estre comportés lamentablement comme de vulgaires Humains, pendez-les. Je ne veux PLUS jamais voir la race Transylvanienne défaillir. Jamais."

La pièce se vida petit à petit.

"Chère Itzalina, commença-t-il d'une voix plus douce mais sadique.

Nous aurons une "petite conversation" tout deux très bientôt..."

Enfin, Vlad se tourna vers son Général, le regard déçu.

"Pour vous aussi Général, mais lors de nostre dîner...
Je vous ai connu plus efficace dans vostre rôle en m'avertissant en premier et dans l'immédiat.
A croire que ce sont les domestiques qui apprennent plus vite ce rôle..."


Léger rictus à ses derniers mots, Vlad fit signe au reste de ses hommes de se retirer avec lui.

Au pas de la porte, Vlad tourna légèrement la tête en direction de Sylvius.

"Et vous me réduirez de moitié vostre garde personnelle Général.
Vous n'estes point Souverain pour vous permettre cela.
N'oubliez point que Je vous ai fait Général d'Etat Major, mais je reste l'unique chef de nostre Armée et ce... dans sa totalité..."


Quelques secondes de silence afin de s'assurer que son message soit bien passé, l'Imperator disparu dans le couloir, en donnant des ordres afin de doubler la garde chez Itzalina, puis se dirigea vers le Grand Salon afin d'entamer cette fois-ci le dîner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvius
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 26
Age du personnage : inconnu
Peuple : Elfe noir
Rang : Génèral dévoué de Vlad Tepes Draculea
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Salle du trone
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Dim 25 Jan 2009 - 15:03

L’arrivée non prévue de l’Imperator coupa net aux projets de Sylvius, bien que stoïque en sa présence et envers ses paroles. Les gardes de l’empereur se chargèrent du prisonnier et des deux autres gardes dont la sentence ne les emplirait nullement de réconfort.

Une fois les gardes partis, l’officier fit un geste de rage, tous comprirent ce qu’il en retournait, ils sortirent reprendre leurs postes.

"Lieutenant, vous aurez aussi droit à une conversation, après le dîner. Pour le moment rompez, et veillez à ce qu’il n’arrive pas encore de tels actes au château pour aujourd’hui."

Le lieutenant acquiesça et repartit au corps de garde suivit de la vingtaine de soldats venus avec lui. Von Drak quitta prestement les lieux aussi, le dîner commencerait en avance et ne promettait rien de bon. Laissant la reine déchue seule en ses appartements.


Arrow Grand salon

Vaendre : Arrow Salle de tortures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Dim 25 Jan 2009 - 18:09

Le domestique qui venait d'entrer vint apporter son plat à l'ancienne souveraine.
Comme à son habitude, Mistral vint flairer les mets. Il savait que la captivité avait rendu sa compagne légèrement… paranoïaque.

Rien à signaler, lui fit-il. Et il ajouta : En plus ça à l’air bon… Je dirais légumes et cochon de lait… S’il l’avait pu, il aurait sourit, Itza en était certaine.
Finalement, la captivité ne semblait pas trop lui déplaire… Peut-être s’y habituerait-elle elle aussi un jour.
Elle lui caressa doucement la tête puis, ils commencèrent tous les deux à manger.
C'est alors que, sur le ton de la conversation, le lynx déclara à propos de l’homme qui avait apporté le repas :

"Cet homme est étrange. Son odeur n’est pas celui du domestique habituel mais, elle me rappelle quelque chose…"
"Tu en es sûr ?" Avait demandé l’ancienne reine à son compagnon avant de se tourner à nouveau vers le visiteur.

Elle put alors voir l’homme attaquer les gardes.
Stupéfaite, partagée entre l’inquiétude et l’espoir, Itzalina le regarda faire. Pourquoi était-il là ?
Elle ouvrit rapidement l’un des tiroirs de son bureau et en tira un coupe papier qu’elle serra fort dans sa main après l’avoir dissimulé.
Elle attendit un instant, toisant l’étrange individu…

"Qu’en dis-tu Mistral ?"
"J'en dis que le « domestique » ne va pas tarder à avoir des problèmes… J’entends la garde arriver…"

La reine déchue n’eut alors même pas le temps de poser la question qui lui brulait les lèvres, ni même d’avertir le pseudo domestique. Une vingtaine d’hommes d’armes poussèrent violemment la porte de ses appartements et entrèrent en trombe, se saisissant de l’homme au capuchon.

Celui qui semblait être le chef de la troupe s’approcha alors de la prisonnière.
Elle ne répondit pas à sa déclaration. Il ne s’agissait pas d’une question. Elle n’avait donc pas à y apporter de réponse.
De toutes les façons, elle n’aurait pu en donner…

Peu après, le général Von Drak passa à son tour la porte des appartements de l’ancienne reine et vint interroger la jeune femme. Elle lui répondit, passant volontairement sur le mot « général » :

"Monsieur, je ne puis vous répondre. Il se trouve que le lieutenant ici présent à arrêté cet homme avant même que nous ayons pu échanger une parole… Ou un coup."

Là dessus, elle posa calmement sur son bureau le coupe-papier qu’elle tenait en main et regarda le général droit dans les yeux.
L'expression de ce dernier changea alors et il la regarda différemment. Il lui posa une nouvelle question mais qui, cette fois ressemblait davantage à une constatation...

A cet instant, l' "Impérator" précédé de sa garde d'honneur pénétra dans la pièce. Après avoir sermonné son général de ne pas l'avoir averti plus tôt et lui avoir ordonné de se séparer de la moitié de sa propre escorte, il s'approcha de l'ancienne reine.
Il lui déclara alors sur un ton qui fit frémir la jeune femme qu'il ne tarderait pas à avoirs une "petite conversation" avec elle également.


_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci


Dernière édition par Itzalina le Dim 1 Fév 2009 - 11:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Dim 1 Fév 2009 - 10:46

Il ne lui répondit pas, puis quitta la pièce dans un claquement de sa cape… Elle le regarda s’en aller, puis soupira. Voilà qu’en plus du doublement de sa garde elle allait avoir droit à une visite de l’Imperator et, peut-être même se son général…
Mais qui donc était cet homme qui avait ainsi fait irruption dans ses appartements. Que voulait-il ?
Elle doutait à présent qu’il soit venu l’assassiner. Plus personne hormis l’« Imperator » n’avait maintenant d’intérêt à se débarrasser d’elle et, vu la visite que lui avait fait ce dernier et sa réaction face à l’intrus, elle doutait que le faux domestique ait été envoyé par le nouveau maître d’Arnestil…
Un avantage potentiel semblait cependant ressortir de cette affaire: le général Von Drak venait apparemment d’y perdre du crédit auprès de son maître. Sans parler du général qui retournait à présent contre son lieutenant son erreur. De la division dans les rangs de son ennemi ne pourrait qu’être favorable à l’ancienne reine…
Elle lança un regard à sa nouvelle « escorte ». Six gardes à l’air peu sympathiques. Voilà qui risquait de compromettre la suite de son plan.

Quoique…

Elle décida de tenter une nouvelle stratégie : Appelant un jeune garçon qui s’occupait avec visiblement le plus grand ennui du monde à dépoussiérer un meuble déjà étincelant, et lui fit :

"Monsieur, pourriez vous faire venir madame de Barnèche je vous prie, pour notre partie d’échec habituelle."

S’inclinant rapidement, le garçon quitta alors la pièce sans poser davantage de question. Itza avait bien choisi son messager.
Les gardes hésitèrent un instant, mais le laissèrent passer. Ils n’avaient jamais entendu parler de cette habitude de l’ancienne reine, mais, à vrai dire, ne s’étaient jamais vraiment intéressés à ce qu’elle faisait de sa vie depuis sa défaite. Elle avait été vaincue ce qui lui faisait à leurs yeux perdre tout intérêt. Et puis, un échiquier trônait sur une table avec visiblement une partie en cours ce qui éloignait leurs soupçons à propos d’un éventuel mauvais tour de celle qu’ils devaient surveiller…

*******************************

Le garçon revint peu après, suivis de celle qu’on l’avait envoyé chercher.

Elle arriva le plus naturellement du monde et rejoignit l’ancienne souveraine à la table ou reposait l’échiquier: une table couverte d’une longue nappe blanche retombant jusqu’au sol.
Les deux jeunes femmes commencèrent à jouer. Cela dura une bonne heure puis, Itzalina fit « accidentellement » tomber au sol une des pièces qu’elle venait de prendre.
L'ancienne reine se baissa pour la ramasser. Chose que, par habitude d'éviter toute gène à l'ancienne souveraine son adversaire fit au même instant.
Alors, en un éclair, l’ancienne reine fit glisser au sol le message qu’elle cachait dans sa manche. Itzalina jeta un regard à la jeune femme qui se tenait face à elle. C’était madame de Barnèche qui était sensée faire apporter le billet écrit par la reine déchue au duc de Volpe.
Apparemment, l'adversaire de l'ancienne reine compris le but de la manipulation. En effet, elle se saisit rapidement du message et le glissa dans une poche secrète de sa propre manche.

L'incartade avait duré à peine une seconde et, toute l’action avait été masquée aux gardes par la nappe qui couvrait la table.
Itza se releva alors, le visage n’exprimant rien de la joie qu’elle ressentait. Madame de Barnèche fit de même et lui tendit la tour que l’ancienne reine venait de lui prendre.
Cette dernière la remercia et, les deux femmes continuèrent leur partie comme si de rien n’était…

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Narrateur/PNJ

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Ven 6 Fév 2009 - 9:28

[Madame de Barnèche]

La partie d’échec s’acheva aux environs de 22h et madame de Barnèche, qui possédait une petite maison en ville, quitta la reine déchue pour rentrer chez elle.
Elle passa devant les gardes de la chambre de la reine, puis partit se changer.
Là, elle passa sa mante habituelle, puis quitta le château et, afin de ne pas éveiller les soupçons, se rendit immédiatement à son domicile où, comme à son habitude, elle mangea le dîner que lui avait préparé sa fille aînée.

Arrow Grand place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Mar 21 Juil 2009 - 16:44

La partie terminée, Itza regarda partir son amie en priant pour que sa mission réussisse…
Elle s'approcha d'une fenètre. La nuit était tombée depuis un bon moment maintenant. Comme elle ne savait pas vraiment quoi faire, la reine déchue s’installa sur son lit afin de lire quelque ouvrage.

Malheureusement, comme c’était souvent le cas depuis quelques temps,trop de questions occupaient son esprit, l’empêchant d’accrocher à sa lecture.
Comment le duc de Volpe réagirait-il à sa demande ? Si les choses tournaient mal, pourrait-elle se contenter de tout nier en bloc pour faute de preuves ? Avait-elle fait une erreur en lui écrivant ?
Elle chassa ces sombres pensées. Il n’y avait plus rien d’autre à faire que d’attendre à présent et, il lui fallait se résigner. Voilà qui ne la changerait pas trop…

Son compagnon, sentant son malaise vint s’installer à côté d’elle. Il ne dit rien. C’était inutile et tous les deux le savaient.
Machinalement, Itza caressa la douce fourrure de son échine ce qui lui apporta un léger réconfort.

Mais bientôt d’autres questions vinrent l’assaillir. Qui était l’homme qui était venu la voir ce jour ? Amis ? Ennemis ?
Le savoir si près d’elle, probablement dans les geôles du château la rendait à la fois soucieuse et excitée. Devait-elle essayer de trouver l’inconnu pour connaître l’objectif de sa visite ? Lui laisserait-on lui parler ? Comment réagirait Tepes en apprenant qu’elle était allée le voir ?
Ah comme elle aurait à cet instant aimé être artiseuse… Ce don était idéal lorsqu’il s’agissait de tenir une conversation discrète…

Après s’être retournée plusieurs fois sur son grand lit à baldaquins, elle finit par se lever. Elle n'avait pas encore décidé de ce qu'elle allait faire mais espérait qu'une bonne promenade nocturne à défaut d'être productive lui changerait les idées. Comme elle posait ses pieds nus au sol, ele senti mmédiatement, la surveillance dont elle était l’objet se renforcer. Les choses s’annonçaient difficiles.

Se saisissant d'une robe bleue nuit à la fois chaude et confortable qui mettait son teint clair en valeur, Itzalina s'installa derrière le paravent qu'avait "généreusement" fait installer l'impérator dans ses appartement. A défaut de pouvoir se rendre seule quelque part, Itza avait ainsi une légère intimité par rapport à ses gardiens. Tepes avait au moins un minimum le sens des convenances...
Elle appela une servante qui l'aida à se changer rapidement puis se dirigea vers la porte de ses appartements.
L’ancienne souveraine allait la passer lorsqu’un de ses gradients l’interpella froidement:

Où allez-vous madame ?

Ce à quoi Itzalina répondit avec un calme olympien :
J’ai besoin de me dégourdir les jambes, je ne peux plus supporter de rester enfermée dans ces appartement J’aimerais bien me trouver un peu seule pour changer mais, je suppose que c’est impossible…

Et elle partit d’un bon pas, aussitôt suivie par le claquement sur les dalles de pierre des bottes de trois gardes transylvaniens.
L’un d’entre eux au moins était resté dans ses appartements, ce serait toujours cela de gagné.


Arrow Couloirs

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Jeu 23 Juil 2009 - 11:30

Exclamation Jardins

Après son étrange entretient avec Etan Hans, la reine déchue, de nouveau sous bonne escorte regagna ses appartements. Si elle regrettait que sa discussion avec lui n'ait pas duré plus longtemps et qu'elle n'ait pas pu parler avec le faux domestique, c'est cependant le coeur un peut plus léger qu'elle s'apprêta à aller se coucher.

Le fait de savoir qu'un de ceux qu'elle considérait comme un allier était encore en vie et de surcroît en liberté dans la ville lui donnait un nouvel espoir.
Biensur la perte de mémoire d'Etan risquait de lui causer quelques soucis. Mais certainement moins qu'une alliance hasardeuse et Itza espérait sincèrement avoir de ses nouvelles.

Pour ce qui était du faux domestique, elle ne pouvait malheureusement pas faire grand chose. Cependant, le général Von Drack avait paru aussi intrigué qu'elle de cette visite et tenterait certainement de résoudre l'affaire. Malheureusement, la reine déchue doutait qu'il lui fasse part de ses conclusions...


Cette dernière reflexion ne tarda pourtant pas a trouve run dénouement car, bientôt, on lui annonça la venue de cet homme.
Elle attendit donc qu'on le lui amène.

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci


Dernière édition par Itzalina le Jeu 23 Fév 2012 - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Vaendre
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 85
Age du personnage : 250 ans
Peuple : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Jeu 23 Juil 2009 - 11:54

La troupe de garde après avoir frappé à la porte entra et annonça le prisonnier.

Vaendre se dégagea de l'étreinte des gardes et demanda à ce qu'on le laisse à l'écart avec la reine.
Les gardes, d'abord réticents, consentirent à sa demande et les laissèrent à l'écart en gardant un oeil sur eux.

Vaendre se rapprocha de la reine. Elle n'avait presque pas changé depuis leur dernière rencontre.

Eh bien reine Itzalina, s'exclama-t-il, vous me semblez dans une bien piètre situation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Sam 25 Juil 2009 - 9:38

(Négociation abouties Smile Je suis là jusqu'à 14h puis je reviens demain soir. On essaye de finir cette rencontre?)

Itza observa l'homme que les gardes venait de faire entrer dans ses appartements. C'était le faux domestique qui lui avait tantôt apporté son repas. Ainsi, elle n’aurait pas besoin de jouer des pieds et des mains pour lui parler.
Il demanda à être laissé un peu a l'écart avec la jeune femme. Celle-ci ne s'en réjouit qu'en partie. Si les gardes s'étaient légèrement écartés d'eux, la reine déchue savait pertinemment qu'ils écouteraient toute leur conversation et s'empresserait de la rapporter à l' "imperator".
Elle espérait de tout cœur que l'homme face à elle en était également conscient et utiliserait un langage codé pour s’adresser à elle. Cependant, cette inquiétude se mêlait surtout à une impatience qu’elle s’efforçait de contenir. Il avait surement des nouvelles importantes à lui apprendre pour avoir pris par deux fois le risque de la rencontrer malgré la garde constante dont elle était l’objet…

Il s’adressa à la reine déchue. Il utilisa son ancien rang pour cela ce qui fit penser à la jeune femme qu’elle avait face à elle un ami. Elle lui répondit avec prudence :


"En effet ; mais certains de mes amis ont connu une situation bien moins enviable. Aussi, peut-être ne suis-je pas si a plaindre que cela…"

Cependant, si la jeune femme s’efforçait de garder un tout neutre, une personne suffisamment observatrice aurait remarqué le ressentiment qui sourdait derrière ses paroles.

Elle poursuivit, plus engageante:
"Pourquoi cette visite monsieur?"

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Vaendre
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 85
Age du personnage : 250 ans
Peuple : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Sam 25 Juil 2009 - 21:12

Vaendre se tut et recula discrètement vers la fenêtre et regarda au dehors. Un rebord de pierre se trouvait environ un ou deux mètres plus bas avec une fenêtre à sa gauche...
Vaendre fit un sourire en coin. Si tout se passait bien, il pourrait profiter de cet avantage.

Ecoutez..., commença-t-il à l'adresse de la reine.

Mais soudain, il se mit à vaciller, avant de s'écrouler par terre.
Comme il l'espérait, les gardes accoururent. Il se penchèrent vers lui, ressentirent une fulgurante douleur à la poitrine et à la tête et perdirent connaissance.

Satisfait, Vaendre se massait le poing.
Puis il se retourna vers la reine. Bientôt d'autres gardes allaient venir les rejoindre. Il devait faire vite.
Il sortit son couteau.

Pourquoi cette visite ? J'ai peut-être frôlé la mort et perdu une partie de la mémoire, s'exclama-t-il, mais je ne vous ai pas oubliée...Vous qui vouliez me livrer aux centaures pour la sauvegarde de votre royaume alors que je m'étais rallié à votre cause !

Il s'arrêta un instant.

Oh ! s'écria-t-il sarcastique, j'oubliais ! Je ne me suis pas présenté !

Il s'inclina ironiquement.

Vaendre Braiziac, dit-il en insistant bien sur son nom de famille, cela ne vous rappelle rien ?

La reine devait l'avoir reconnu, ou non. Enfin peu importe.

Vous avez trahi la confiance que j'avais placé en vous autrefois, poursuivit-il avec sauvagerie, mais sur un ton très calme, pour sauver votre royaume, vous vouliez me livrer aux centaures, mais vous ne saviez pas qu'ils l'auraient tout de même attaqué. Peu importe en réalité, vu que les drows les ont devancés. Vous avez cédé aux exigences de l'ennemi et vous en avez payé le prix fort.

Il se rapprocha d'elle.

En n'étant pas préparée à défendre votre royaume, vous avez pris le risque de le perdre, dit-il pour retourner le couteau dans la plaie, et vous l'avez perdu...

Il s'éloigna et tourna le dos à la reine.

D'une reine faible, finit-il par dire après un instant de silence, ne résulte qu'un royaume faible. Si vous aviez réellement pensé à la sauvegarde de votre royaume, vous n'auriez pas agi ainsi.

Il se retourna, et malgré son capuchon, on devinait que son visage affichait une expression démente.

Je vous égorgerai bien volontiers pour ce que vous m'avez fait, reine Itzalina, dit-il avec un ton doucereux, mais j'ai décidé de vous laisser une autre chance. Je veux bien vous aider dans votre combat contre l'envahisseur, mais vous devez me promettre que vous ne céderez jamais et que vous oeuvrerez pour le bien de votre royaume en toute circonstance.

Il tressaillit. Des pas précipités se faisaient entendre à l'étage du dessous. Les gardes arrivaient.

Vaendre s'activa et se dirigea vers la fenêtre. Il s'arrêta pourtant à mi-chemin.

J'oubliais, dit-il en faisant volte-face vers la reine, je voudrais vous montrer toutes les souffrances que j'ai endurées, en particulier sur mon visage...

Il souleva son capuchon. Sa tête ressemblait au Bereciak d'autrefois, sauf qu'il semblait plus ridé, plus fatigué et surtout qu'une terrible cicatrice traversait sa joue. Son regard était vide, mais on voyait dans ses yeux que les épreuves qu'il avait vécues n'étaient pas humaines, qu'il avait pourri au fond des cachots pour être enfin jeté à la mer. On voyait bien que son âme était déchirée et torturée par tant de souffrance.

J'ai perdu une partie de ma mémoire depuis ma "première mort", dit-il alors en recouvrant son visage, gardez mon visage bien en mémoire pour ne pas oublier les souffrances que vous m'avez fait subir...

Cette fois-ci il se retourna pour de bon.

Ne parlez à personne de cette entrevue et tentez d'en savoir plus sur les projets de l'empereur, se contenta-t-il de dire.

Il ouvrit alors la fenêtre et sauta.
Atterrissant sur le rebord de pierre, il brisa la vitre de la fenêtre adjacente et s'y glissa. Les gardes devaient déjà être entrés dans la chambre de la reine. Il n'y avait personne dans la pièce où Vaendre était arrivé. Il ouvrit la porte, et lorsque personne ne fut en vue, il se mit à courir.

Arrow Châtelet d'entrée


Dernière édition par Vaendre le Jeu 6 Aoû 2009 - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Lun 27 Juil 2009 - 9:21

(Si je m’attendais à celle-là oo… Quelle claque pour Itza! Je crois que ça va lui faire du bien)

L’homme s’approcha de la fenêtre et y glissa un regard. La nuit était déjà bien avancée et il ne restait que quelques heures avant l’aube. Itza se demanda un instant ce qui pouvait l’intéresser dehors. Peut-être était-il simplement en train de réfléchir…
Il prit la parole, puis… S’écroula soudain au sol, agité de soubresauts.
Les gardes s’approchèrent pour voir de quoi il en retournait.
Itza quant à elle tendit son vif. L’esprit de son visiteur était parfaitement alerte. Un ressentiment extraordinaire transpirait de lui ce que l’ancienne reine mis sur le compte de la présence des transylvaniens. Elle s’approcha légèrement tandis que ses gardiens se penchaient sur l’homme. Peut-être allait-elle pouvoir lui parler tranquillement au final...
Les transylvaniens s’apprêtaient déjà à plaquer les bras de l’homme contre le sol afin de faire cesser ses tremblements quand, dans un mouvement aussi fluide qu’inattendu le visiteur de l’ancienne reine les frappa au visage. Ils tombèrent immédiatement sans connaissance.
Le faux domestique se releva alors tandis qu’un franc sourire éclairait le visage de l’ancienne reine d’Arnestil. Pour avoir mis aussi rapidement les transylvaniens hors de combat, il ne pouvait s’agir que d’un elfe… Ses alliés du Sud lui avaient envoyé un messager !

Le visage de la jeune femme se ferma soudain lorsqu’elle sentit que le ressentiment de l’elfe qui se tenait face à elle allait croissant alors qu’il s’approchait.
Après la surprise, ce furent la peur et surtout le désespoir s’emparèrent d’elle lorsqu’il sortit une arme de sa manche et qu’elle fut certaine que celui qu’elle avait pris pour un ami n’en était probablement pas un. N’avait-elle donc plus que des ennemis ?
Mais son lynx qui était jusque là resté tranquillement installé sur un fauteuil avait déjà bondit aux côtés de sa compagne, feulant et montrant les crocs, infirmant avec certitude cette hypothèse.

Le visiteur ne lui prêta pas pourtant pas la moindre attention et s’adressa à l’ancienne reine. Son ton calme et froid avait de quoi faire frémir bien que sa voix paru un peu trop aiguë.
Itzalina ne sut quoi répondre à ses paroles. Biensur qu’elle se souvenait de lui…
Il s’approcha encore d’elle. Elle ne bougea pas comme tétanisée devant ce fantôme de son passé. Bereciak…

S’il ne la frappa pas de son arme, c’est l’esprit de la jeune femme qu’il lacéra de coups.

Quand il lui tourna le dos, elle lui répondit d’une petite voix, utilisant son véritable prénom :


"Peut-être avez-vous raison, peut-être n’en est-il pas ainsi."

Elle s'interrompit un instant puis repris:

"Bereciak, on ne peut changer le passé. Lorsque j’ai appris que les centaures risquaient d’attaquer, j’ai fait le choix qui sur le moment me semblait le meilleur : sacrifier une vie pour en sauver des centaines. Qu’auriez-vous fait à ma place, acculée comme je l’étais ? Auriez-vous sauvé une vie… Une seule s’il fallait pour cela condamner autant d’innocents ? Nous n’étions pas prêts à la guerre c’est un fait. Les transylvaniens nous l’ont prouvé en nous écrasant en quelques heures… Moins d’une journée."

La douleur marquait cette tirade mais, il ne sembla pas avoir entendu la plaidoirie de l'ancienne reine. Elle se tut lorsqu’il se retourna vers elle, le regard dément.
Alors qu’il lui montrait ses cicatrices, elle ne put cependant s’empêcher de lui adresser une dernière série de paroles. Lorsqu'elle lui répondit, sa voie dans laquelle se disputaient la colère, la tristesse et les regrets avait pris une intonnation rauque :


"Je vois que vous avez souffert Bereciak et, je regrette sincèrement que se soit par ma faute. Cependant, sachez que vous n’êtes pas le seul. Beaucoup de braves ont péri lors des combats où ont été exécuté peu après. Lorsque nous nous sommes trouvés acculés dans la cour du château, juste après que Tepes ait abattu la porte, je lui ais proposé ma propre vie en l’échange de celle du peuple. Il a refusé et nous nous sommes battus en duel. Il m’a mortellement blessée et, si je ne porte pas de cicatrices telles que les vôtres, sachez que c’est uniquement parce que mon ennemi m’a soignée grâce à sa magie de l’art. Il l’a coulée en moi, contre ma volonté afin que je puisse assister à ma propre chute puis m’a jetée dans les geôles du château d’Arnestil…"

Itza avait du mal à exprimer l’horreur qu’elle en avait ressentit. Etre ainsi vaincue, humiliée et de surcroît devoir la vie à son pire ennemi lui semblaient au-delà de tout.

La voix légèrement tremblante, elle ajouta :


Vous n’êtes pas le seul à être déjà mort une fois… Mais le passé ne peut être changé, on ne peut que se battre pour l’avenir et c'est ce que je compte faire.

Cependant, malgré ses dires, elle n’arrivait pas réellement à en vouloir à son visiteur. Il avait touché peut-être la corde la plus sensible de son être et, elle savait qu’il n’avait pas tord lorsqu’il l’accusait de faiblesse et de négligence.
De plus, alors qu’elle lui parlait, elle se rendit compte qu’elle était bien plus proche de lui qu’elle l’aurait cru… Tous deux se ressemblaient. Tant par leur histoire que par leur comportement. Avait-elle elle aussi ce regard de dément lorsqu’elle parlait à Tepes ?


Elle était là, encore sous le coup de cette triste rencontre et de la révélation qui l’avait suivie lorsque les gardes passèrent sa porte. Bereciak recouvra alors son visage, s’adressa encore à l’ancienne reine puis sauta par la fenêtre.
Le poil de Mistral s’aplatit sur son dos tandis qu’Itzalina, sonnée par cette rencontre s'écroulait sur un fauteuil.

La garde vint biensur la questionner mais, elle ne lui répondit pas et s'endormi sur place une fois que les hommes de Tepes eurent abandonné la partie.

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Sylvius
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 26
Age du personnage : inconnu
Peuple : Elfe noir
Rang : Génèral dévoué de Vlad Tepes Draculea
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Salle du trone
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Ven 31 Juil 2009 - 15:46

Exclamation Appartements de Sylvius von Drak


Ses pas précipités résonnait dans le couloir, les serviteurs divers écartaient rapidement à sa vue, son visage sévère les faisaient redouté le pire. Lui, ne s’occupait même pas de leurs présence, il avait bien d’autres choses en tête.

Arrivant devant les appartements de l’ancienne reine, les deux garde de faction à la porte le saluèrent.

Mes respects monseigneur, déclara le premier.

La reine ne doit pas encore être levée monseigneur, si vous souhaitez la voir nous pouvons tout de même la faire lever et habiller. Ajouta le second.

Ce ne sera pas la peine.

Usant de l’art il confia un ordre bref au garde qui avait pris la parole en premier. Ce dernier s’éxécuta et partit vers les escaliers pour effectuer sa mission.

Quant à toi, ouvre la voie, je n’en aurai pas pour longtemps.

Le garde fit un signe de la tête, et ouvrit la porte des appartements de la reine déchue. Laissant von Drak entrer ainsi que le valet de la reine qui avait accouru pour s’enquérir de la situation, le garde referma la porte aussitôt.

Le régent, s’arrêta à une distance acceptable et laissa le valet faire ce pourquoi il travaillait. Ce dernier réveilla la reine avec rapidité pour ne point froisser l’elfe, et avec autant de douceur qu’il pus par respect pour son ancienne.

Madame, le régent Von Drak est ici, il souhaite s’entretenir avec vous. Murmura-t-il à l’oreille de l’ex reine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Ven 31 Juil 2009 - 16:02

Itzalina étais toujours dans son fauteuil lorsque la porte de ses appartements grinça. Cela ne la réveilla pas mais lorsque son valet s’adressa à elle, elle sursauta brutalement. Le serviteur eut un mouvement de recul mais, elle semblait s’être remise de sa surprise.
Bien que ses yeux soient encore rougis par sommeil, elle saisit immédiatement la signification des paroles de son valet.

Elle se leva, tendit les plis qu’avaient pris sa robe bleu nuit durant son court sommeil puis fit un pas en direction du général Von Drack :


"Régent"
fit-elle d’un ton qui tenait autant du salut que du questionnement.

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci


Dernière édition par Itzalina le Ven 31 Juil 2009 - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Sylvius
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 26
Age du personnage : inconnu
Peuple : Elfe noir
Rang : Génèral dévoué de Vlad Tepes Draculea
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Salle du trone
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Ven 31 Juil 2009 - 16:21

La reine, naturellement ne sembla pas apprécier son réveil matinal, encore moins sachant que c’était « l’envahisseur » qui la faisait réveiller de si bonne heure. Sortant de sa torpeur, elle se leva du fauteuil où elle reposait puis s’avança vers lui. Sylvius adressa un regard noir au valet qui comprit de lui-même ce qui lui restait à faire à présent, mais sa lenteur sans doute dû à sa peur, le gratifia tout de même de paroles de la part de Sylvius.

Assez, sort donc ! Tonna-t-il.

Le valet sursauta et sortit sans demandait son reste, dans un lourd silence, Sylvius se retourna alors vers l’ancienne reine.

Régent en effet, notre bien aimé empereur s’est absenté et m’a nommé régent. Mais ma venue matinale ne concerne en rien cela, je suis ici dans un but précis. Bien entendu cette conversation restera entre nous deux, seulement vous et moi j’y veillerai, posant sa main sur la garde de son épée pour souligner ses paroles. Vous haïssez l’empereur mais cela ne change pourtant rien à la situation présente, alors je vous pose une tout autre question, soyez sincère.

Prenant bien soin de parler lentement, le visage sombre, il posa alors la question attendue comme tombe la fatalité: Me haïssez vous ? Itzalina Faelvrin.

Un lourd s’installa, que l’ancienne reine se devait de briser par sa réponse, Von Drak attendait, plus les secondes passaient et plus son esprit s’obscurcissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Ven 31 Juil 2009 - 16:39

Itzalina sentit ses dents grincer au « bien aimé empereur » du nouveau gérant. Cependant, elle fut interpelée par la suite des paroles du général.
Elle saisit bien la menace qu’il lui fit mais ne s’en formalisa pas plus que cela. Elle commençait à avoir l’habitude.
Elle regarda intensément le général Von Drack.
Qu’était-ce encore que cela ?

Ses traits laissaient transparaitre sa méfiance. Elle n’avait jamais été une très grande dissimulatrice…
Elle sentait que ce terrain était glissant. Aussi, elle s’avança avec prudence…


"Pourquoi cette question général ?"

Elle sentait qu’il ne s’agissait pas d’une question anodine… Etait-ce une main tendue ? Une demande de soutient ? Un piège ?
L'ancienne reine espérait en savoir un peu plus avant de lui donner sa réponse...

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Sylvius
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 26
Age du personnage : inconnu
Peuple : Elfe noir
Rang : Génèral dévoué de Vlad Tepes Draculea
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Salle du trone
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Ven 31 Juil 2009 - 16:54

Son regard ne fit que prendre de l’ampleur dans la noirceur, elle abusait de sa patience et il n’avait pas de temps à perdre avec des questions et réponses futiles. Mais il reconnaissait là la faiblesse de tout humanité, l’indécision.

Cherchant à rester le plus courtois que possible dans ses paroles, il n’ajouta quelques mots qu’en serrant les dents.

Je crains que vous ne saisissiez pas à quel point ma patience est limitée aujourd’hui. Je ne vous reposerai ni les termes de cette entrevue, ni la question posée.

Serrant ses poings, il contenait sa colère grandissante que la demi elfe ne faisait que faire grandir par son hésitation. Il n’attendait que deux possibilités, seulement deux mots, rien de plus, rien de moins.

J’attends votre réponse, Itzalina.
Souffla-t-il.

Il ne prendrait pas le temps de prendre à nouveaux la paroles si elle ne daignait répondre à sa question et si par malheur elle ne faisait que tarder encore plus. Il abrégerai cette discussion tout comme il abrégerai les souffrances de nombreuses autres personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 23 ans
Peuple : 3/4 humaine 1/4 elfe
Rang : Ex reine d'Arnestil, actuellement prisonnière de l'impérator
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Chateau d'Arnestil
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Ven 31 Juil 2009 - 17:36

L'humeur du général la terrifiait... Et s'il était pire que son maître? Devait-elle mentir? Se montrer hypocrite ou lui ouvrir son coeur? Que se passerait-il si la réponse qu'elle lui ferait ne lui convenait pas?
Se souvenant qu'elle était sous la "protection" du nouvel empereur d'Arnestil, elle se risqua à se montrer franche. Au pire, elle s'attirerait le mépris du général en plus de celui de son maître. Elle y survivrait et s'opposerait à eux tant qu'elle vivrait mais en se montrant cette fois plus discrète que par le passé. Elle ne pouvait laisser passer cette chance, aussi faible qu'elle soit de présenter ses espérance pour le pays. Elle décida de les inclure à sa réponse. Cette décision prise et bien qu'elle soit encore un peu hésitante, elle se lança:


"Je suppose que vous comprendrez qu’on ne puisse aimer un ennemi. Beaucoup des miens sont morts sous vos lames… Mais il s’agit des aléas de la guerre. Cela n’empêche pas de pleurer ceux que l’on a perdu biensur mais, peut être compris.
Il est d’autres choses qui sont impardonnables et qui poussent à la haine. La cruauté, la torture, la souffrance de ceux que l’on aime, l’injustice et les humiliations subies par exemple.
Draculea c’est rendu coupable de tous ces agissements que ce soit vis-à-vis de ma personne ou des autres Arnestiliens et c’est pourquoi je le hais tant…

Cependant, il est également des actes qui peuvent éloigner le ressentiment d’une défaite. Le respect de la vie et de la dignité. Une politique qui permet à tous de prospérer et laisse à chacun la possibilité d’être en sécurité quelque part et de vivre autrement que dans la peur, écrasé par l’oppression; sous le joug d'une justice arbitraire. On ne saurait haïr qui s'efforcerait de respecter ne serait-ce qu'une partie de ces commandements…"


Se souvenant de la personne à laquelle elle s’adressait, elle se tut soudain. Probablement ne prendrait-il ses paroles que pour les élucubration d’une faible femme.
Mais, s’il en était différemment ?

Elle se tut. Son cœur battait la chamade alors qu'elle attendait que tombe le couperet. Avait-elle avec le régent quelque chance de voir la peur qui faisait le quotidien des Arnestiliens changer ? En serait-il fini des humiliations ?
Elle baissa la tête afin qu’il ne voit pas l’espoir qui brillait dans ses yeux noirs.

_________________
Présentation d'Itza

S'il vous plais, mettez un lien vers la page ou votre perso se dirige quand il se déplace. POur ceux qui comme moi essayent de tout lire, c'est beaucoup plus confortable... Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumearnestil.lightbb.com/portal.htm
Sylvius
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 26
Age du personnage : inconnu
Peuple : Elfe noir
Rang : Génèral dévoué de Vlad Tepes Draculea
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Salle du trone
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   Ven 31 Juil 2009 - 18:30

Elle n’avait nullement répondu à la question, n’ayant fait que déblatérer inutilement sur les faits et méfaits de l’empereur du point de vue des arnestiliens. Décidément elle s’acharnait à ne pas comprendre, ses paroles étaient bien vaines, levant son poing il frappa d’un geste sec le petit bureau qui se trouvait juste à son côté.

Il allait pour prendre la parole pour une dernière fois quand un garde toqua à la porte et parla depuis le couloir.

Monseigneur, pardonnez cette interruption mais, ils sont en place, et les soldats aussi.

Baissant légèrement sa tête, une idée lui vint immédiatement, un petit sourire se dessina sur ses lèvres.

Vos états d’âme ne m’intéresse point, et puisque vous n’êtes point capable de répondre à une question des plus simples. Je vais donc vous aider à y répondre.

Il se redressa, reprenant une posture plus militaire, il lui adressa à nouveau la parole mais avec vigueur. Chaque mot qu'il prononça était aussi coupant qu'une lame.

Itzalina Faelvrin, habillez vous prestement, et suivez moi. Déclara-t-il.

Il se retourna vivement, ouvrit la porte pour sortir des appartements, il attendit dans le couloir en compagnie des deux gardes, laissant la porte entrouverte. Quand elle sortit enfin de ses appartements, il ne lui laissa nullement l’occasion d'adressait la moindre question ou la moindre parole. Et quand bien même elle adresserai quelques mots il ne l’écouterai pas, pas encore.

Ils empruntèrent le couloir, puis les escaliers afin d’atteindre le hall, et enfin sortir dans la cour du château.




Arrow Cour du château
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appartements d'Itzalina   

Revenir en haut Aller en bas
 
Appartements d'Itzalina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les appartements au dessus des écuries
» Eclats de voix [Terminé]
» Une journée du roi Louis 14
» Le Palais des Rois d’Arnor. –Appartements Royaux
» Monsieur, Frère Unique du roi, Philippe Ier d'Orléans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres :: Parties RP :: Château d'Arnestil (RP) :: Les differents quartiers-
Sauter vers: