Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres

Arnestil, la suite de la V1. Un cruel tyran à remplacé la reine légitime et fait d'elle sa prisonnière. Depuis, la répression se fait omniprésente et, le peuple commence à regretter son ancienne souveraine. Quelqu'un mettra-t-il fin à cette terreur ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les quais

Aller en bas 
AuteurMessage
Sonny
Illusionniste
Illusionniste
avatar

Nombre de messages : 25
Age du personnage : 23
Peuple : Humain
Rang : Voleur talentueux
Date d'inscription : 03/11/2008

Feuille de personnage
Localisation : En ville
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Les quais   Ven 9 Jan 2009 - 22:01

Pourquoi ? Se demandait Sonny, pourquoi avait-il échoué là où il devait en toute théorie réussir sans aucune incertitude. Qu’est ce qui n’avait pas marché ? Il avait étudié avec tant de minutie, tant de volonté, l’échec ne devait pas être possible. Pourtant le résultat était là, il avait échoué, dans son malheur il avait échappé aux gardes et réussit à quitter le château en compagnie de ses amis. On pouvait lire facilement sur leurs visages qu’ils étaient déboussolés de cet échec. Alors que chacun se séparait du reste de la bande afin de regagner son chez soi jusqu’à une prochaine épreuve, Sonny préféra continuer le long du port, son masque en arrière, il n’arrivait pas même à réfléchir.

Il avait besoin de se remettre à l’épreuve, se rassurer que cet échec n’était pas dû à une erreur de sa part, lui, sans doute l’un des meilleur illusionniste de sa génération se voyait mis à mal. Cela n’allait pas et il fallait que cela change, voilà des mois que plus rien ne se passait, et malgré tout ce temps passé, la blessure psychologique ne se refermait pas, il lui fallait peut être un nouveau départ, ou bien même changer du tout au tout. Il se remettait en question, il n’avait plus foi en rien, ni même en lui. Ses amis l’avaient ressenti aussi ils s’étaient montrés distants, peut être pour le laisser à ses réflexions ou peut être pour l’abandonner plus facilement. Qui sait ?

Il se posa enfin, après quelques minutes de marches, s’asseyant sur une bite d’amarrage, se tenant le menton, le regard vide planté vers le fleuve qui coulait lentement. Il se remettait enfin à réfléchir, jouant avec une petite boule métallique avec ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auréa
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 22
Age du personnage : 17 ans
Peuple : Mi elfe mi humaine
Rang : Acrobate
Date d'inscription : 04/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Les quais   Dim 11 Jan 2009 - 21:04

Suite à l'échec de l'évasion de la reine, Sonny Kestral et sa bande n'avaient eu d'autre choix que de se retirer et de se cacher pendant quelques temps pour échapper à la garde transylvanienne. Bien entendu, Auréa était restée avec eux, partageant leurs différentes cachettes et cela bien malgré elle. Durant toute cette période, elle parla peu à la bande, restant à part, préférant se contorsionner ou s'isoler pour travailler le chant, qu'elle comptait présenter en plus de la danse dans son prochain spectacle.

Aum, quant à lui, s'était caché dans les vêtements de la jeune femme, préférant dormir que d'affronter les hommes de la bande ou l'étroitesse des lieux, passant ainsi inaperçu.

Puis, vint enfin le temps où ils purent sortir et reprendre une vie presque normale, la jeune acrobate sous les conseils de Sonny fit croire qu'elle était retournée en Ewëndan pour expliquer son absence prolongée des tavernes et autres spectacles de rues.

Aujourd'hui, après avoir remplit quelques peu sa bourse et son estomac suite à une prestation plutôt réussie, elle s'était autorisée une ballade sur les quais, afin d'y obtenir le calme qu'elle recherchait comme à son habitude. Qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle aperçut l'illusioniste, assis sur une bite d'amarrage, en pleine réflexion visiblement.

Auréa hésita, souhaitant ne pas le déranger, mais en même temps, cela faisait un moment qu'elle ne lui avait pas parlé. Bien sur, elle ne lui avait jamais réellement parlé, mais elle lui devait beaucoup, notamment pour l'avoir cachée en compagnie de ces hommes. Aussi la jeune femme s'approcha doucement, l'homme ne l'entendit apparemment pas.


-Bonjour Sonny, comment allez-vous ?

Elle attendit paisiblement une réaction de la part de Sonny, regardant au loin le ciel et les nuages qui commençait à rosir signe que le soleil allait bientot se coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonny
Illusionniste
Illusionniste
avatar

Nombre de messages : 25
Age du personnage : 23
Peuple : Humain
Rang : Voleur talentueux
Date d'inscription : 03/11/2008

Feuille de personnage
Localisation : En ville
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Les quais   Dim 11 Jan 2009 - 21:23

Sonny ne put profiter longtemps de la quiétude de sa solitude, l'interruption n'était autrement dû qu'en la personne d'Auréa, l'acrobate qu'il avait pris le risque d'aider à la suite de sa mésaventure au château. Lentement il se retourna vers elle, l'air sérieux mais le regard toujours aussi vide, on aurait dit qu'il était vivant de l'extérieur mais mort de l'intérieur. Il laissa échapper un soupir, se leva, il ne prit pas même le temps de la regarder quand il lui répondit.

Bonjour.. bonsoir.. peu importe.. et qu'importe ma santé, je déduis facilement que vous allez bien, qu'est ce qui vous amène à moi en ce début de soirée ?

Le ton de ce début de conversation n'était pas des meilleurs, mais plus le temps passait et plus il se sentait, sombrait dans l'obscurité. Apparemment cela était le contraire pour la demoiselle en face de lui. Cela n'avait pas toujours été ainsi, bien sûr les conversations entre lui et Auréa avaient été rares, et les sujets des conversations n'étaient pas des plus intéressants non plus. Chacun se contentant de parler inutilement sans doute, juste pour parler. Mais tout avait changé depuis qu'elle les avait quitté, les relations en même temps avaient changé. Qu'en dire, de plus, il n'était plus que l'ombre de lui même, il avait échoué en tout point de vue, elle, avait réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auréa
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 22
Age du personnage : 17 ans
Peuple : Mi elfe mi humaine
Rang : Acrobate
Date d'inscription : 04/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Les quais   Lun 12 Jan 2009 - 11:07

Auréa fut surprise lorsque que le jeune homme se tourna vers elle. D'habitude, Sonny avait un teint plutôt mât et une petite lueur dans le regard qui laissait deviner chez lui un esprit malin et dégourdi. L'homme qui se tenait en face d'elle ne ressemblait pas du tout au Sonny qu'elle avait vu auparavant, son teint était morne et ses yeux cernés et vides, elle avait l'impression de voir un cadavre. Visiblement l'homme allait mal, très mal.

-Sonny êtes-vous sur que vous vous sentez bien ? Peut être devriez-vous aller voir un guérisseur ?

L'homme baissa la tête, plus que son physique s'était apparemment sa psyché qui était atteinte. Auréa se souvint de quelques points de pression que son père lui avait apprit. Bien sûr, cela ne ferait qu'alléger un peu les souffrances de Sonny, mais il était dans un tel état ...

-Puis-je vous proposer un tour que mon père médecin m'a appris ? Je pense que cela pourrait vous soulager, qu'en dites vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonny
Illusionniste
Illusionniste
avatar

Nombre de messages : 25
Age du personnage : 23
Peuple : Humain
Rang : Voleur talentueux
Date d'inscription : 03/11/2008

Feuille de personnage
Localisation : En ville
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Les quais   Lun 12 Jan 2009 - 15:31


Rien de cela ne m’est nécessaire, sachez-le, c’est l’esprit qui influe sur le corps, et non l’inverse. Je n’ai nul besoin de médecine j’ai besoin de répit.


Sonny prit une grande inspiration, se gifla de lui-même sans sourciller puis reprit.

Marchons un peu voulez-vous ? A moins que vous êtes vous-même à la recherche de la solitude.

Il n’avait pas souvent éprouvé de tels états d’esprit, encore moins devenir aussi dépressifs que cela. Au fond il rattrapait tous les moments où il n’avait prit le temps de se poser et de réfléchir sur lui-même. Après tout, pourquoi était-il devenu voleur en usant de son don ? Au fond il ne le savait même plus, tout ce qu’il lui restait en tête était son échec, c’était la seule chose qu’il se remémorait.

Il se remémora sa jeunesse, lors de son « séjour » à Talaris, il avait tant appris là bas... Soudain ce fut le déclic, il se rappela ce pourquoi il s’était lancé corps et âme dans l’illusionnisme. Il se retourna vers Auréa, à laquelle il avait tourné le dos pour commencer une marche lente sur les quais.

Attendez une minute.

Il chercha du regard et finit par trouver ce qu’il cherchait, un parchemin. Certes une affiche pour une taverne non loin, mais le verso était encore vierge, il sortit d’une de ses poches une plume, d’une autre une petit fiole noirâtre.

Avez-vous l’âme du changement ?

Sa question était certes peu claire, mais elle devait comprendre, étant elfique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auréa
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 22
Age du personnage : 17 ans
Peuple : Mi elfe mi humaine
Rang : Acrobate
Date d'inscription : 04/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Les quais   Mer 14 Jan 2009 - 20:40

Avez-vous l’âme du changement ?

Lorsque Sonny lui avait posé cette question, il n'était plus l'homme abattu que la jeune femme avait d'abord pu voir, son sourire malicieux était revenu, tout comme ses yeux pétillants ; seuls restaient les cernes sous ces yeux, signe d'une fatigue qui n'avait pas bougée.

Auréa se demanda où l'homme voulait en venir, elle se demanda aussi pourquoi cela lui procurait une telle joie et ce qu'il avait derrière la tête.

-Si j'ai l'âme du changement ? Je ne sais pas, je pense que cela dépend de quel changement vous parlez. Mais je pense que oui, mon quotidien commence à reprendre le dessus et je m'ennuie.

L'acrobate adressa un aimable sourire à l'illusioniste en attendant une réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonny
Illusionniste
Illusionniste
avatar

Nombre de messages : 25
Age du personnage : 23
Peuple : Humain
Rang : Voleur talentueux
Date d'inscription : 03/11/2008

Feuille de personnage
Localisation : En ville
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Les quais   Dim 25 Jan 2009 - 14:27

La réponse de l’acrobate n’était pas plus sûre, mais soit, peut-être elle le serait un peu plus tard, si ce n’était pas le cas, elle pourrait toujours partir.

"Voyez-vous, Auréa, j’ai jadis vécu sur le continent que l’on dénomme Talaris, je ne sais si vous connaissez ces terres perdues. Quoiqu’il en soit, c’est là-bas que j’y ai trouvé le rôle qui m’était prédestiné. Regardez…"

Tenant la feuille, il passa un coup rapide de la plume, laissant une tache d’encre ne représentant rien. Le sourire sur le coin des lèvres et sous le regard étonné de la jeune femme, la tâche sembla s’étaler pour représenter comme une ombre, puis cette ombre devint une silhouette. On pouvait vaguement discerner celle d’un homme, debout, puis les formes se précisèrent. Plus impressionnant encore, des couleurs apparurent, d’abord pâles puis prononcées.

"Voyez, ce pourquoi je suis là,
" montrant le parchemin sur lequel on pouvait observer un homme en complète tenue, seul le visage restait flou.

"Seriez-vous prête à me suivre dans une vie d’aventure, de rebondissements, et d’action éclatante ? Un duo dont les actions seraient aussi belles qu’un numéro, mais aussi d’une grande aide pour les rebelles ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auréa
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 22
Age du personnage : 17 ans
Peuple : Mi elfe mi humaine
Rang : Acrobate
Date d'inscription : 04/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Les quais   Dim 25 Jan 2009 - 14:49

L'illusioniste lui parla de Talarais... Dès que le nom du continent fut prononcé, la jeune femme se surprit à rêver, elle qui avait toujours vécu sur Arnestil ou en Ewëndan.

Puis, l'homme lui tendit une feuille de papier apparement anodine, ou une tache d'encre apparaissait, semblant s'être échappée d'une plume maladroite. L'acrobate regarda plus attentivement encore, l'encre se dispersa alors tel les rameaux d'un arbre ou les ramures d'un cerf. Une silhouette se dessina alors vaguement, pour devenir de plus en plus nette, des couleurs apparurent et c'est avec émerveillement qu'Auréa pu constater que la "peinture" représentait un homme avec le visage floué et habillé d'une étrange manière, du moins Auréa n'avait jamais vu de tels vêtements.

Puis, vint la proposition qui mit tout d'abord la jeune danseuse sous le choc, comment Sonny pouvait-il abandonner sa troupe, à laquelle il tenait tant ? Qui plus est, en quoi une artiste de rue comme Auréa pouvait lui venir en aide ? Autant de question qui trottait dans la tête de la jeune femme.

Elle resta muette un long moment, subissant une tempête d'interrogations à l'intérieur de son crâne. Elle était indécise, totalement indécise. Bien sur elle avait envie de partir et de visiter Talaris, de plus elle n'avait aucune attache ici. Mais, pour elle, c'était également l'inconnu le plus total, outre le fait qu'elle ne connaissait pas Talaris, elle ne connaissait pas non plus Sonny. Enfin, pas autant qu'elle aurait voulu le connaitre pour partir avec lui.

Au bout d'un moment, l'homme sembla se faire impatient, sans doute Auréa avait du épuiser sa patience sans s'en rendre compte, il est vrai que le soleil avait bien baissé sur l'horizon depuis qu'il lui avait posé la question, et malheureusement l'acrobate ne savait que répondre. Son indécision devait se lire sur ses traits, sinon Sonny n'aurait pas attendu inutilement.
Elle commença à balbutier une phrase, se ravisa, puis prit son courage à deux mains et recommença.


-C'est ... c'est un choix difficile que vous m'imposez là, et honnêtement, je ne sais pas.

Elle bougea légèrement, des frissons lui parcourant le corps... Elle avait froid. Ramenant sa cape sur ses épaules, elle se remit à réfléchir en regardant l'horizon. Cette fois la réponse lui vint presque immédiatement, l'effet du froid surement et peut-être une dose d'adrénaline.
Elle se retourna vers l'illusioniste, plantant les yeux dans les siens.


-Je serais honorée de partir avec vous, Sonny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonny
Illusionniste
Illusionniste
avatar

Nombre de messages : 25
Age du personnage : 23
Peuple : Humain
Rang : Voleur talentueux
Date d'inscription : 03/11/2008

Feuille de personnage
Localisation : En ville
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Les quais   Jeu 9 Juil 2009 - 21:16

La discussion était à son plus bas niveau, et le silence s’était mis en place voilà un long moment. Mais il ne resta pas plus longtemps ainsi car Sonny aperçut un homme descendre vers les quais, malgré la distance il put reconnaître la personne grâce à la démarche de la personne. Au bout de quelques minutes, la personne qui n’était autre que Hyls interloqua Sonny d’un geste de la main. Lui répondant d’un léger signe de tête, Sonny vint à la rencontre de son ami non sans s’être excusé au préalable auprès d’Auréa.

Qu’y a-t-il Hyls pour que tu vienne à ma rencontre ?
Demanda Sonny tout en essayant à l’avance de deviner la réponse à sa propre question.

Ce qui m’amène est assez délicat, nous avons été abordé par un petit groupe, à la taverne et ceux-ci nous ont confié qu’un bal se tiendrai en ville demain. Je ne sais pour quelle raisons mais ils ont paru insister à ce que nous le sachions.

Sonny, se tenant les bras réfléchissait à toute vitesse, beaucoup d’interrogation venaient mais aucune réponse.

Soit, nous seront de la partie, nous verrons bien où cela nous mènera. Finit-il par répondre à son ami. Puis se retournant pour laisser Hyls repartirent vers la taverne, Sonny revint auprès d’Auréa afin de lui confier la nouvelle.

Voilà une nouvelle qui devrait vous ravir n’est-ce pas ? Étant acrobate, la danse ne doit pas vous être inconnue. Qu’en dîtes vous ?

L’action revenait, et cela ranimait quelque peu Sonny dont l’ennui le tuait à petit feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auréa
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 22
Age du personnage : 17 ans
Peuple : Mi elfe mi humaine
Rang : Acrobate
Date d'inscription : 04/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Les quais   Sam 11 Juil 2009 - 11:07

Auréa fut un peu surprise par l'intervention de Hyls et la proposition de Sonny, elle n'hésita cependant pas longtemps.

-Serait ce une porposition pour être mon cavalier lors de ce dit bal ?

Elle regarda l'homme d'un air curieux, un sourire malicieux aux lèvres.

-Si c'est le cas j'accepte, il faudrait juste que je me trouve une robe, je ne peux décemment pas aller à un bal vêtue comme ça.

Elle réfléchit quelques instant, autrefois son père lui avait acheté plusieurs robes elfiques qui étaient autant qu'Auréa s'en souviennent magnifiques, malheureusement elles étaient toutes partit en fumée lors du tragique accident qui avait tuer son père. Il serait diffice de trouver à Arnestil des robes semblables.

-Vous ne connaitriez pas, par hasard une boutique de robes ? Je ne me suis jamais préoccupée de ce genre de choses depuis que je suis ici et, à vrai dire, je ne sais pas trop où aller.

Elle adressa un faible sourire à l'homme qui, espérait-elle, pourrait l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonny
Illusionniste
Illusionniste
avatar

Nombre de messages : 25
Age du personnage : 23
Peuple : Humain
Rang : Voleur talentueux
Date d'inscription : 03/11/2008

Feuille de personnage
Localisation : En ville
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Les quais   Sam 11 Juil 2009 - 14:41

Des vêtements, il était vrai que lui-même n’avait pas en sa possession de vêtement digne d’un bal aussi populaire soit-il. Aussi réfléchissant à tout allure afin de trouver rapidement une solution, il répondit tout d’abord:

Malheureusement, l’heure est fort tardive et je doute que la moindre échoppe soit encore ouverte si il ne s’agit d’une taverne.

Une simple solution lui vint à l’esprit, une visite nocturne des échoppes, après tout quand on a le talent on peut se permettre et les omelettes ne se font pas sans casser les œufs.

Il y a bien en revanche une échoppe dans le haut quartier qui a bien quelques vêtements à se débarrasser si vous me suivez.
Accompagnant sa phrase d’un léger clin de l’œil. Allez donc vous reposez pour le lendemain je vais m’occupez de cette affaire dés à présent.

D’un signe de main courtois, il lui désigna les marches qui remontait vers la ville et donnaient directement sur l’auberge la plus proche. Quant à lui il prendrai un autre chemin pour rejoindre le haut quartier.




Arrow Haut quartier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galariel
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 5
Age du personnage : Un peu moins d'une centaine d'année
Peuple : Haut elfe
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: Les quais   Jeu 15 Avr 2010 - 8:37

Arnestil, autrefois territoire prospère, aujourd’hui terre sombre, abritant en son sein plus de guerre, de haine et de violence que tout les autres royaumes réunis. Et tout ceux qui avaient un minimum de force et d’ambition se battaient pour les restes tel de la charogne autour d’un cadavre. Ses frères noirs avaient pris le contrôle de cette vaste terre encore fumante des combats.

Tout en réfléchissant sur l’histoire d’Arnestil, Galariel attendit que le navire finisse d’être amarré par l’équipage elfiques, puis la passerelle de bois fut mise en place et le capitaine du navire sortit de sa cabine pour attendre à la coupée que Galariel descende.

Le capitaine était un elfe plus âgée que lui-même, de longs cheveux auburn avec des yeux verts. Ses cheveux étaient rassemblés en un élégant catogan, sûrement pour faciliter tout combat possible. Il faisait à peu prés la même taille que Galariel, bien que légèrement plus grand. Portant son épée de cérémonie accroché à sa gauche, la main posé dessus.

Galariel descendit du pont avant, afin de rejoindre la passerelle, avec nostalgie il contempla chaque détail qui faisait que ce navire avait reçu ses soins. Les équipements, les armes, tout avait reçu de ses attention, pour faire de ce simple navire une arme valent plusieurs autres navires. Quand il arriva devant le capitaine, ce dernier le salua respectueusement.

Messire Galariel, c’est une honte pour moi de vous faire débarquer ici sachant votre état. Mais j’ai promis de servir le maître de Drynden et aujourd’hui ce n’est plus vous. Nous en sommes attristé, nous avions placé beaucoup d’espoirs en vos projets.

Je vous remercie, commença Galariel, mais il n’y nul autre alternative je le crains. Mon acte restera dans les mémoires comme une nouvelle scissions. Que la dame veille sur vous durant votre retour capitaine.

Il prit les mains du capitaine dans les siennes, et lui fit un signe de tête lui montrant sa résignation.

Adieu prince de l’automne, puisse votre nouvelle vie vous combler autant que votre précédente.

Galariel ne répondit rien, et descendit du navire, lentement, sa cape orangée, ondulant à chacun de ses pas, se soulevant lorsque le vent parvenait à trouve rune prise. Là sur le quai s’étendait prés d’une dizaines de malles ornementées. Dernier vestige de son passé et de sa gloire d’antan, ici se rassemblait toute ces possession matérielle qui lui restait. Vêtements, armes, armures, ustensiles, et son or, seul jamais il ne pourrait mener tout cela jusqu’à sa nouvelle demeure.

Jettant un regard aux alentours, tout ce qu’il vit fut des gardes et un groupe d’une vingtaine d’humains, somnolent au milieu des cargaisons. Voilà juste ce qu’il lui fallait pour transporter ses possessions.
S’approchant d’eux à pas lent, le regard haut, la posture digne, il ne prit pas le temps de leur parler, c’était inutile il connaissait ces humains, faible, et insultant. Il plongea rapidement leurs esprits dans la confusion, balayant leurs volonté comme on souffle une bougie. Leur intimant un seul ordre simple. « Suivez moi avec mes bagages. »
La bande se hâta d’aller chercher les malles et coffres et suivirent l’elfe vers la sortie du port.

Ces humains, seulement fait pour être des esclaves. pensa-t-il.

Quand il passa devant les gardes, ses frères noirs, il intima un léger salut qu’ils lui rendirent. Eux au moins, savaient où était leurs intérêts et connaissaient la politesse envers leurs frère. Il continua ainsi son chemin vers son manoir.




Arrow Haut-quartier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur/PNJ

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Les quais   Sam 25 Fév 2012 - 9:47

Ce jour la, l'activité du port d'Arnestil était encore plus fébrile qu'a l'habitude. En effet, un gigantesque trois mats, pavillon de Talaris et d’Arnestil claquants au vent, venait d'entrer dans la baie. La licorne, propriété d'un armateur arnestillen qui commerçait habituellement avec le lointain continent de Talaris revenait deux fois l'an chargé d'épices, de tissus précieux, de fourrures et d'autres articles exotiques, très prisés des arnestilien et surtout des arnestiliennes. Son arrivée avait été annoncée 2 jours plutôt et déjà, plusieurs curieux attendaient sur le quai, espérant faire les meilleurs affaire et surtout en savoir un peu plus sur les mystérieux naufragés dont parlait le court billet qu’avait ramené le pigeon voyageur à son armateur. En effet, cette fois, La licorne transportait a son bord bien plus que la marchandise habituelle.

Des nouvelles tout d'abord, guère bonnes. Mais surtout, les hommes porteurs de ces nouvelles.
Ils étaient au nombre de cinq et il s'agissait des survivant d'un terrible naufrage.
Ces hommes, déguenillés, les traits tirés par l'épuisement disaient être les seuls survivants du contingent de soldat qui avait accompagné le roi Alvis Galdo en campagne, environ 6 mois auparavant. Ils réclamaient d'ailleurs à haut cris à voir la reine quand, ils furent rejoints par les soldats transylvains de faction sur les quais.

Sur leurs gardes, tendus mais pas agressifs pour autant, conformément aux ordres qu’ils avaient reçus, ces derniers s'approchèrent des malheureux, le métal de leur bottes résonnant sur le bois humide des quais.
Les gardes arrivèrent très rapidement auprès des marins et leur dirent d’un ton guindé :

"Messieurs, ce n’est plus Itzalina qui dirige cette contrée mais le glorieux prince Vlad Tepes Draculea.
Cependant, il se pourrait qu’il trouve quelque intérêt à écouter votre aventure aussi, nous allons sur les champs vous mener à lui."


Les 5 marins eurent entre eux un regard vaguement inquiet mais suivirent les hommes de Tepes.

Alors que les soldats et les naufragés s’éloignaient des quais pour se rendre au château, la vie bruissante du port ce cristallisa autour de l’armateur de la Licorne et de son équipage.
Les chalands, contrariés de ne pas avoir eut le temps d’apprendre les nouvelles dont étaient porteurs les naufragés s’empressaient de récolter toutes les informations que pourraient leur apporter l’équipage du lourd navire.
Ainsi, une folle rumeur commença de se répandre, qui ne tarderait pas à enflammer toute la ville.
Cette rumeur parlait de la mort du roi légitime d’Arnestil et d’un fabuleux trésor, d’origine inconnue qui aurait sombré avec le navire dont provenaient les 5 naufragés.

Arrow Salle du trône
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les quais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les quais
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au hasard des quais... [pv Senn]
» Massacre sur les quais [Comte] [12/10/41]
» Le clan Chien des Quais dans le top 200 !
» Mini-Aventure, Quais du Monde !
» Campagne des Arpenteurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres :: Parties RP :: La ville (RP) :: Le Port-
Sauter vers: