Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres

Arnestil, la suite de la V1. Un cruel tyran à remplacé la reine légitime et fait d'elle sa prisonnière. Depuis, la répression se fait omniprésente et, le peuple commence à regretter son ancienne souveraine. Quelqu'un mettra-t-il fin à cette terreur ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Appartements de l'impérator-Chambre d'Arya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narrateur/PNJ

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Appartements de l'impérator-Chambre d'Arya   Ven 9 Jan 2009 - 16:33



Vlad Tepes Draculea


Exclamation Cellule d'Arya

Nettement plus luxueuse que la plupart des chambres réservées aux domestiques, cette pièce rebuterait cependant n'importe quel petit noble. Notamment en raison de sa taille réduite (environ 15m²).
Autrefois réservée au valet de chambre du roi Alvis cette pièce est désormais celle où Arya sera logée.
La décoration y a biensûr été refaite afin de faire ce territoire d’homme une pièce plus féminine.

Le garde qui transportait Arya la déposa alors sur ce qui serait à présent son lit puis, il sortit, bientôt remplacé par un artiseur qui resterait en communication avec l’imperator au cours du déroulement de son plan.
Vlad s’installa au chevet de la jeune elfe puis entama la dernière partie de son plan.
Il avait jusque là gardé une prise ferme sur son esprit afin de l’empêcher de se réveiller.
Il n’eut donc qu’à y entrer un peu plus profondément.
Il chercha la zone où se trouvait la mémoire de la messagère afin d’y apporter quelques troubles. Il la trouva bientôt. Elle était riche en souvenir, il les sentait biens qu’il ne puisse y lire quoi que ce soit. C’était comme toucher des objets à travers d’épais gants : on sait qu’ils sont là mais on ne peut pas pour autant identifier leur forme… Tous les souvenirs qu’il pu trouver, il les isola consciencieusement derrière d’épais mur ou, sous un brouillard dense afin que sa nouvelle servante ne puisse plus les atteindre.

Cela dura longtemps puis, la fatigue le pris à nouveau et, il dût accélérer les choses.

Si elle s’éveillait alors qu’il n’en avait pas terminé avec elle, il devrait tout recommencer et, cette fois, elle serait plus méfiante et les choses seraient beaucoup plus difficiles pour lui.
Il accéléra encore tandis qu’il se sentait faiblir… Puis, il fut tiré de sa concentration par quelqu’un qui l’appelait :

« Monseigneur, monseigneur, elle commence à s’agiter… »

Il se retira alors en douceur de l’esprit de la jeune elfe puis se leva… Des taches blanches dansaient devant ses yeux. Il n’en laissa rien paraitre…

« A vous maintenant, tenez-vous en au plan. Si les choses ne se passent pas comme prévu, avertissez-moi »

Puis, il sortit.


Dernière édition par Vlad Tepes Draculea II le Ven 9 Jan 2009 - 16:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Imlarië
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 25
Age du personnage : 93 ans
Peuple : Haut Elfe
Rang : Servante
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Là où se trouve ceux qu'elle aime...
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements de l'impérator-Chambre d'Arya   Ven 9 Jan 2009 - 16:56

Le noir profond. Puis, "boum" réguliers qui marquent les battements de son cœur. Doucement, très doucement, elle sort de sa torpeur. Lentement, elle retrouve ses sens. D'abord l'ouïe, elle distingua quelques bruits réguliers, mais elle ne pouvait les identifier, son esprit restait encore brouillé. Puis, le toucher : elle comprit qu'elle se trouvait sur un lit. Puis, un petit goût acide dans sa bouche, dont elle ne pouvait dire d'où cela provenait.

Tandis que son cerveau se réveillait petit à petit, elle parvint à identifier le bruit : une respiration. Il y avait quelqu'un dans la pièce avec elle. Puis, elle remarqua enfin qu'une douleur lancinante à sa tempe était en partie responsable de la lenteur de son esprit.

Doucement, ses paupières se soulevèrent, laissant ses grands yeux gris s'habituer à la lumière de la pièce. Le plafond de pierre grise fut la première chose qu'elle vit. Elle tenta de s'asseoir, mais la douleur à sa tempe était si forte qu'elle se ravisa. Elle regarda l'homme qui se tenait à côté d'elle.

Réfléchissant un instant, elle comprit qu'elle ne connaissait pas la réponse à la question qui lui était venue à l'esprit. Avec une certaine incompréhension, elle lui demanda :


"Monsieur, pourriez-vous me dire où je suis ?"

_________________
La vie par l'amour et la fidélité,
L'honneur par l'épée et la vie,
La mort par la guerre et l'honneur...


Lorsque vous pouvez vivre pour l'éternité, pour quoi vivez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur/PNJ

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements de l'impérator-Chambre d'Arya   Ven 9 Jan 2009 - 17:12




Areenor-Espion de Vlad



Vlad venait à peine de quitter la pièce qu’Arya s’éveilla.
Il attendit donc tandis que, l’homme qu’il avait laissé dans la pièce avec la haute elfe entamait ce pour quoi il était venu:

« Ah Mademoiselle Arya » Fit-il enjoué lorsqu'elle s'éveilla. « Vous voilà enfin réveillée. Je commençais à désespérer de vous voir un jour ouvrir les yeux. Voilà près de 24h que vous dormez à poings fermés. » Puis, après un léger silence, il continua : «Depuis votre chute en fait. Dites-moi, comment vous sentez-vous?»

Elle lui demanda alors ou elle était, une pointe d'inquiétude dans la voix, il déclara alors:
« Comment ça, où vous êtes ? Mais dans votre chambre voyons, vous ne la reconnaissez pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Imlarië
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 25
Age du personnage : 93 ans
Peuple : Haut Elfe
Rang : Servante
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Là où se trouve ceux qu'elle aime...
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements de l'impérator-Chambre d'Arya   Ven 9 Jan 2009 - 18:33

Arya fronça brièvement les sourcils, et porta sa main à sa tempe gauche la massa doucement. Elle regarda longuement autour d'elle, détaillant chaque objet de la pièce, essayant d'en repérer un qui lui rappellerait quelque chose. Mais rien. Rien ne semblait lui appartenir pour autant qu'elle se souvienne. Un peu perdue, elle lui répondit gravement :

"Non, je ne me souviens pas... Je... Je ne comprends pas... Je ne reconnais rien !"

Déboussolée de comprendre ce qui lui arrivait, l'elfe tenta de se rappeler quelque chose de sa vie : le visage de ses parents, la ville où elle vivait... Elle fouilla dans sa mémoire, mais n'y trouva qu'un épais brouillard.
Arya mit sa tête dans ses mains, essayant de comprendre qui elle était. Tout ce dont elle se souvenait était son nom et son prénom, qu'elle avait 93 ans. Il lui semblait qu'elle avait une fidélité sans faille pour quelqu'un, un Seigneur ou une autre personnalité, mais elle était incapable de dire qui.


"Mais que m'est-il arrivé ?" Demanda-t-elle plus pour elle-même que pour l'homme à ses côté.

Elle releva la tête vers lui, et lui dit :

"Une chute, dites-vous ? Comment ? Que s'est-il passé ?" Après un bref instant de réflexion, elle reprit. "Et...qui êtes-vous exactement ?"

_________________
La vie par l'amour et la fidélité,
L'honneur par l'épée et la vie,
La mort par la guerre et l'honneur...


Lorsque vous pouvez vivre pour l'éternité, pour quoi vivez-vous ?


Dernière édition par Arya Imlarië le Sam 10 Jan 2009 - 14:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur/PNJ

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements de l'impérator-Chambre d'Arya   Ven 9 Jan 2009 - 20:27


Areenor-Espion de Vlad


Apparemment inquiet de la première réplique de sa patiente, le jeune elfe noir qui se trouvait à ses côté lui déclara tandis qu’un pli soucieux se dessinait sur son front :

« Vous ne vous souvenez vraiment de rien ? Même pas de votre chute ? »
« J’espère que ce n’est que temporaire…. En attendant, je vais tacher de vous expliquer les faits de mon mieux :
Vous êtes Arya Imlarië, la servante personnelle de l’imperator Vlad Tepes Draculea, le seigneur de cette contrée que l’on appelle Arnestil.

Cela fait des années que vous êtes à son service ici au château. D’ailleurs, plus en tant qu’intendante que de servante. Il est très content de vous…
Hier soir, des palefreniers sont venus vous trouver : le destrier de l’imperator était très nerveux et, ils voulaient l’avertir de ce problème. Comme il était très occupé et que vous connaissiez la tendance à s’emporter qu’on souvent ces gens vous êtes allé voir vous-même de quoi il en retournait pour ne pas ennuyer l’imperator pour une simple broutille…
C’est alors que la bête d’un coup de rein vous à projeté contre la porte du box.
Ce n’est pas un poney, et le choc a été de taille. Votre tête à alors heurté le coin de la porte et êtes tombée sans connaissances…

Paniqués, ils vous ont ramené ici et, de peur d’encourir la colère de l’imperator auquel vous êtes très précieuse vous on transportés jusqu'à moi. »

Là dessus, il s’interrompit, un instant puis ajouta :
« Je vous ai veillé. Vous étiez si pâle… »
« Je me nomme Areenor. Et je suis infirmier dans ce palais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Imlarië
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 25
Age du personnage : 93 ans
Peuple : Haut Elfe
Rang : Servante
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Là où se trouve ceux qu'elle aime...
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements de l'impérator-Chambre d'Arya   Sam 10 Jan 2009 - 14:03

Arya regardait l'elfe noir, mais pas dans les yeux. Elle était concentrée sur ce qu'il lui disait. Lorsqu'il lui annonça qu'elle était la servante personnelle du Seigneur Vlad Teppes Draculea - elle en éprouva une certaine fierté -, une onde d'espoir jaillit en elle : elle était fidèle à un seigneur ! Arya voyait là un indice qui lui indiquait qu'elle n'avait peut-être pas perdu sa mémoire définitivement.
Le récit de l'incident dans les écuries ne lui rappela absolument rien, mais elle n'en doutait pas, le choc avait du être rude. Elle se massa encore la tempe, qui la fit grimacer intérieurement, preuve de la violence du coup qu'elle avait pris sur la tête.
Elle tenta de se rasseoir sur le bord de son lit et y parvint, ignorant la douleur lancinante qui lui martelait la tête sans interruption, et pièce qui tourna pendant quelques secondes.

L'elfe se nommait donc Areenor et, en tant qu'infirmier, il s'était occupé d'elle. Avec un petit sourire en coin, elle le remercia sincérement :


"Merci beaucoup de vous êtes occupé de moi..."

Une mèche de cheveux noir tomba devant ses yeux, et elle remarqua qu'elle avait les cheuveux défaits, l'air négligé. D'un geste rapide, elle remit ses cheveux en arrière et les enroula en chignon, gênée qu'on la voit ainsi les cheveux emmêlés.

Pour lui faire oublier ce passage gênant pour elle, elle lui demanda, soudain inquiète pour ses tâches habituelles :


"Et l'Imperator ? Est-il en colère contre moi ? Il a besoin de moi, non ? Comment fait-il sans moi ? Ne dois-je pas aller le rejoindre ?"

En parlant, elle s'était mise debout. C'est alors qu'elle remarqua qu'elle était affublée d'un corset relativement décolleté, qu'elle portait une cotte de maille en dessous, et un pantalon de toile.

"Areenor, quel est cet accoutrement ?" Lui demanda-t-elle étonnée de se voir habillée comme s'il elle partait à la guerre.

_________________
La vie par l'amour et la fidélité,
L'honneur par l'épée et la vie,
La mort par la guerre et l'honneur...


Lorsque vous pouvez vivre pour l'éternité, pour quoi vivez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur/PNJ

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements de l'impérator-Chambre d'Arya   Dim 11 Jan 2009 - 20:46



Areenor-Espion de Vlad


Lorsqu’elle le remercia de s’être occupé d’elle, l’efle noir sourit puis dit en rougissant légèrement :

« C’était un plaisir mademoiselle Arya »

Semblant soudain gênée elle se recoiffa rapidement. Il fit mine de n’avoir rien remarqué. Il ne fallait pas la mettre mal à l’aise…
Elle s’inquiéta alors de savoir comment réagissait l’impérator à son accident et s’il était en colère contre elle.
Il lui répondit alors avec un large sourire :

« Pourquoi serait-il en colère contre vous ? Vous avez fait exactement ce pour quoi il vous a pris à son service : faire pour lui quelques menues tâches pour lesquelles il n’a pas de temps. Vous avez eut un petit accident certes, mais, regardez-vous, vous voilà déjà sur pied… Une vraie battante. »

Mais, alors qu’elle se levait, et s’étonnait de se voir porter une côte de maille il craignit un instant pour le plan de son maitre.
Après une légère hésitation, il reprit cependant :

« Peut-être vous attendiez-vous à une mauvaise réaction du destrier de l’imperator. Ces animaux sont très puissants… Capable d’écraser les ennemis sous leurs sabots. Et, celui de l’imperator est le plus imposant de toute l’armée transylvanienne.
Vous portez habituellement cette côte de maille lorsque vous accompagnez l’imperator dans ses déplacements. On ne sait jamais ce que l’on peut croiser sur les routes… Et un tir bien ajusté par un bandit peut être mortel… »

Il termina enfin :
« Je vais bientôt devoir vous laisser. Vous sentez-vous capable de reprendre votre travail ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Imlarië
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 25
Age du personnage : 93 ans
Peuple : Haut Elfe
Rang : Servante
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Là où se trouve ceux qu'elle aime...
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements de l'impérator-Chambre d'Arya   Dim 11 Jan 2009 - 21:14

La réponse d'Areenor satisfit la jeune elfe, qui sourit involontairement en s'imaginant se revêtir d'une cotte de maille aller voir un cheval... Elle ? En cotte de maille ? Et pourquoi pas en armure ensuite ?! A cette pensée, elle eu envie de rire. S'il y avait bien une chose dont elle était certaine, malgré qu'elle ne s'en souvienne pas, c'était qu'elle n'était pas du genre à s'habiller en homme pour tirer à l'arc et partir à la guerre...

Arya se mordait inconsciemment les lèvres, inquiète pour son Seigneur qui, elle en était presque sûre, pester intérieurement de son absence, si courte fut-elle selon Areenor. A la dernière question de l'infirmier, Arya répondit aussitôt par l'affirmative, laissant entrevoir sa détermination sans faille qui régnait en elle, et la fidélité qu'elle vouait à son Seigneur :

"Oui, il faut que je retourne auprès de lui dès maintenant... Je dois y aller..."

Avisant qu'elle n'était pas dans la bonne tenue pour accomplir ses tâches, elle se dirigea vers un gros coffre de bois, scupter assez grossièrement. Elle l'ouvrit avec douceur, et le couvercle laissa échapper un long grincement strident. Arya vit, pliée au-dessus, une robe qui ressemblait au genre de robe d'une servante. Elle la déplia. D'un signe de la main évident, elle indiqua à l'infirmier de se retourner pour lui laisser son intimité. Avec rapidité, Arya se déshabilla.
En enfilant son "nouveau" vêtement, elle remarqua plusieurs plaies qui n'étaient pas encore cicatrisées, notamment une particulièrement grosse sur sa cuisse, qui lui faisait penser à une coupure. Vaguement intriguée, elle pensa qu'elle avait du malencontreusement faire tomber un couteau de cuisine sur sa jambe.
Elle termina de s'habiller, et se regarda dans un petit miroir présent sur un mur. D'un bleu très clair, la robe était l'image-même de la simplicité. Les manches étaient ressérées aux poignets, et un large ruban bleu foncé sous la poitrine mettait en valeur la taille fine de l'elfe. Elle lissa distraitement les plis de sa robe, et elle eut l'impression que c'était un geste qu'elle avait l'habitude de faire.

Se tournant vers Areenor - qui lui tournait toujours le dos -, elle lui demanda :

"Dois-je prendre un tablier, selon vous ?"

Puis, sans attendre vraiment de réponse, elle en prit un plié dans son coffre, et le fourra dans une des poches - qui étaient partculièrement discrètes - de sa robe de servante.

"S'il vous plaît, continua-t-elle, conduisez-moi à l'Imperator..."

_________________
La vie par l'amour et la fidélité,
L'honneur par l'épée et la vie,
La mort par la guerre et l'honneur...


Lorsque vous pouvez vivre pour l'éternité, pour quoi vivez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur/PNJ

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/11/2008

Feuille de personnage
Localisation :
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements de l'impérator-Chambre d'Arya   Dim 11 Jan 2009 - 21:26



Areenor-Espion de Vlad


Elle était d’attaque, voilà qui était parfait.
Utilisant son art, il en avertit immédiatement l’imperator tandis qu’il tournait le dos à la jeune femme qui se changeait:

-Monseigneur, elle est prête et désire vous rejoindre. Que dois-je lui dire ?-

L’imperator lui répondit immédiatement. Apparemment, il était assez content de son espion dont il avait suivit la conversation avec l’ancienne messagère du royaume elfique :

-Gagnez un peu de temps, je dois encore régler une petite chose. Dites-lui que je suis à la salle du trône. Je vais m’y rendre de suite. Et, n’oubliez pas la dernière partie du plan.-

-Biensûr monseigneur.-

Les deux elfes noirs avaient tout juste terminé leur échange mental quand Arya demanda à Areenor si elle devait porter un tablier.
Il lui répondit aimablement :

« Prenez-le au cas où. Il pourrait vous servir si l’imperator vous envoyait aux cuisines. »

S’interrompant un instant, il lança peu après, comme s’il venait de se souvenir d’un détail insignifiant :

« Ah, j’allais oublier : Vous croiserez certainement une jeune dame au château. Personne ne peut la manquer… C’est une parente de la reine des elfes, elle a des propos souvent incohérents et est persuadée d’être reine. Elle a été confiée à l’imperator pour qu’il la raisonne car personne dans sa parenté n’a plus la moindre autorité sur elle. Ne faites pas attention à ses paroles, je ne veux pas lui manquer de respect mais, j’ai bien peur qu’elle n’ait pas toute sa tête…Essayez cependant de ne pas trop la contrarier… Elle est quand même de bonne naissance»

Puis, il termina puis qu'elle se levait et lui demandait de la conduire à l'impérator:

« Bien, allons-y puisque vous êtes prête»

Arrow Salle du trône
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Imlarië
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 40
Age : 25
Age du personnage : 93 ans
Peuple : Haut Elfe
Rang : Servante
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Là où se trouve ceux qu'elle aime...
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements de l'impérator-Chambre d'Arya   Mar 27 Avr 2010 - 13:50

Salle du Trône

Après son malaise, Arya s'était réfugiée dans sa chambre, n'ayant qu'un seul but : un repos des plus efficaces possibles. Ce coup à la tête n'était pas si bénin, et elle était consciente à présent qu'il aurait pu lui coûter la vie. Elle dormit pendant plusieurs heures, sans même s'être déshabillée, et le lendemain matin, lorsqu'elle s'éveilla, elle était fraîche et énergique, prête à reprendre son travail.



Plus d'une semaine était passée à présent, et, en plus d'avoir remémorisé parfaitement les plan du château et des jardins, elle s'était habituée de nouveau à ses tâches quotidiennes : nettoyer la chambre de l'Imperator, superviser l'entretien de sa garde-robe, mais également superviser la préparation des repas, voir à y mettre la main à la pâte en cas de retard sur les horaires, et faire en sorte que Vlad Tepes Draculea soit toujours satisfait de la propreté du château qui devait toujours être absolument impeccable, et veiller à son bien-être général. Ces tâches étaient chaque jours considérables, mais Arya avait réussi à organiser son temps, et l'Imperator n'avait eu aucune remarque négative à lui faire sur son rôle d'intendante.
Ses journées finissaient généralement tard, et accéder à sa chambre demeurait toujours une mission : traverser la chambre de l'Imperator sans faire le moindre bruit qui aurait raison du sommeil incroyablement léger de l'elfe noir. Et aussi étonnant que cette tâche délicate pouvait sembler difficile, Arya découvrit qu'elle y arrivait parfaitement, comme si elle avait pratiqué cela toute sa vie. Cette facilité qu'elle éprouvait à se déplacer comme une ombre la confortait dans son idée qu'elle avait demeuré au service de l'Imperator très longtemps.
Les serviteurs la connaissait, elle avait sous elle plus d'une dizaine de sous-intendants de rangs inférieurs qui l'aidaient dans sa tâche et qui semblaient lui témoigner le plus grand respect, comme s'ils voyaient en elle du sang noble ou quelqu'un de réellement important. Ce respect qu'il lui donnaient la mettait mal à l'aise, consciente qu'il n'était pas mérité, même si par ailleurs il lui faisait plaisir.
Arya désespérait de retrouver un jour sa mémoire, toute sa vie avant son coup sur la tête s'était volatilisée. Ne subsistait qu'un immense trou noir en guise de tous ses souvenirs. Même ses parents lui demeuraient étrangers, et même sa date de naissance et l'âge qu'elle avait lui restaient inconnus. C'était pour elle un véritable problème et une source de tristesse, et chaque soir elle tentait, cherchait, fouillait dans sa tête pour retrouver cette vie perdue. Mais en vain.

Ce jour-là, pour une fois, sa journée s'était terminée tôt, en fin d'après-midi, et elle se réjouissait d'avoir un peu de temps pour elle-même. Elle se fit la promesse d'aller chercher quelques livres à la bibliothèque -elle ignorait d'où lui venait ce goût pour la lecture - après avoir récuré à fond sa chambre. Elle était donc en train de chantonner en bayant allègrement le sol de pierre grise de sa chambre, lorsque le général Von Drak en personne entra après avoir frappé à sa porte. L'elfe cessa aussitôt son activité et s'inclina avec empressement.

_________________
La vie par l'amour et la fidélité,
L'honneur par l'épée et la vie,
La mort par la guerre et l'honneur...


Lorsque vous pouvez vivre pour l'éternité, pour quoi vivez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvius
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 26
Age du personnage : inconnu
Peuple : Elfe noir
Rang : Génèral dévoué de Vlad Tepes Draculea
Date d'inscription : 12/06/2008

Feuille de personnage
Localisation : Salle du trone
Inventaire (arme et vêtement porté):

MessageSujet: Re: Appartements de l'impérator-Chambre d'Arya   Dim 12 Sep 2010 - 9:45

Sa main gantée frappa avec légèreté le bois finement travaillé de la porte. Avant de pénétrer, il réfléchit une dernière fois à ce qu'il avait en tête. Voulait-il la rallier à lui ? renforcer sa loyauté envers l'imperator ? ou bien tout chamboulé et lui avoué la vérité concernant Itzalina ? Il était amusant de se savoir un atout majeur pour n'importe quel camp, et le quasi maître du destin de cette "servante".

Bon, il est temps...

Il ouvrit la porte, entra et referma de suite derrière lui, se retrouvant ainsi nez à nez avec la demoiselle Arya, au milieu d'une chambrée incroyablement propre. Faisant une révérence dans un signe de respect naïf, elle semblait si pure au milieu de ce cadre sortit tout droit des récits contant la grandeur du bien. Mais dans ce tableau féerique, une lueur noire venait obscurcir ce tableau, le prince des ombres, le marionnettiste. Ces surnoms donnés par humains, elfes et autres créatures apeurées par son pouvoir lui ont donné. Mais depuis quelques temps tout cela lui semblait bien banal, et même le sentiment d'être une pièce importante du pouvoir n'était à ses yeux qu'un vulgaire emploi ne valant guère mieux que paysan.

Coupant court au monologue s'installant dans son esprit, il entama la conversation après avoir rendu les civilités à la demoiselle.

Mes salutations demoiselle Imlarië, j'espère que je ne vous interrompt pas dans une activité importante. Mais je me suis aperçu que nous ne nous étions jamais entretenu, tout juste croisé. J'ai du temps libre alors pourquoi ne pas vous installer et profiter de ce calme pour discuter de vous, de moi, et de ce dont nous aurons le temps d'aborder.

Qu'en dîtes vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appartements de l'impérator-Chambre d'Arya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Appartements de l'impérator-Chambre d'Arya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde impériale
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» [Tutoriel]Comment payer ces impôts?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil V2-Les temps sombres :: Parties RP :: Château d'Arnestil (RP) :: Les differents quartiers-
Sauter vers: